Forum Al Hfifa Arabians

POUR PARLER CHEVAL TOUT SIMPLEMENT
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 16 Fév 2012 - 12:56

Entre insecticides "totaux" et pesticides "totaux"...

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/02/16/monsanto-un-demi-siecle-de-scandales-sanitaires_1643081_3244.html


Dernière édition par passenger le Jeu 14 Juil 2016 - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
cacoye15
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 25
Localisation : Haute-Loire (43)
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 16 Fév 2012 - 13:46

"Le monde selon Monsanto" de Marie Monique Robin et "Solutions locales pour un désordre global" de Coline Serreau sont vraiment des documentaires à voir, sinon il y a aussi les bouquins. clin d'oeuil


Dernière édition par cacoye15 le Jeu 16 Fév 2012 - 14:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 17868
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 16 Fév 2012 - 14:07

Le monde selon Monsanto et Notre poison quotidien ont été réalisés par la journaliste Marie-Monique Robin :
http://www.charentelibre.fr/2011/03/16/retour-a-la-terre,1026107.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cacoye15
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 25
Localisation : Haute-Loire (43)
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 16 Fév 2012 - 14:15

Autant pour moi, j'ai oublié un morceau de ma phrase. Je rectifie de suite pour éviter les confusions. clin d'oeuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ptéroïs
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3205
Age : 66
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Ven 17 Fév 2012 - 2:04

Mais non ! Ils se portent très bien et sont devenus très riches avec ces produits. rire rire


Ben voyons Pas ceux qui utilisent!! ceux qui vendent ! Ange


puker Ceux qui consomment ? pukel on verra plus tard ! triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calinoeta
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 32322
Age : 38
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Ven 17 Fév 2012 - 2:34

je suis surprise de vous voir réagir seulement maintenant ....

dans le style "on ne nous dit pas tout" .....et on s'engraisse sur le dos du consommateur ( et surtout sur sa santé)
Envoyé Spécial a fait un bon reportage hier ...E.Coli a un bel avenir ....qt au bien être animal ....on s'assoit dessus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Ven 17 Fév 2012 - 5:44

calinoeta a écrit:
je suis surprise de vous voir réagir seulement maintenant ....!

? La responsabilité de Monsanto dans l'intoxication à l'herbicide d'un agriculteur français, n'a été reconnue que le 13 février. C'est tout nouveau et c'est une première. clin d'oeuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
calinoeta
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 32322
Age : 38
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Ven 17 Fév 2012 - 5:51

que sa responsabilité soit reconnue oui,

dans l'article il est question de l'aspartame, et d'autres choses qui sont connues depuis des années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cilia
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 11905
Age : 38
Localisation : 95- proche hippodrome & casino
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Ven 17 Fév 2012 - 6:09

http://www.envirolex.fr/presse/environnement/actualites/2788/Sant&eacute%3B%20et%20environnement/%20Toxicit&eacute%3B%20d&rsquo%3Bun%20pesticide%20:%20condamnation%20de%20Monsanto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 17868
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Ven 17 Fév 2012 - 7:30

passenger a écrit:
La responsabilité de Monsanto dans l'intoxication à l'herbicide d'un agriculteur français, n'a été reconnue que le 13 février
L'histoire fait du bruit dans la région car l'agriculteur en question est charentais :
Agriculteur contre Monsanto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Sam 28 Avr 2012 - 12:25


http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2012/04/27/l-etat-devra-indemniser-un-agriculteur-expose-a-des-substances-toxiques_1692613_3244.html

Le Monde.fr avec AFP | 27.04.2012 à 22h36

L'Etat a été condamné par une juridiction d'Epinal à indemniser un agriculteur ayant développé un cancer à cause des substances toxiques contenues dans des pesticides et herbicides. "Ce qui constitue une première judiciaire en France", selon l'avocat du plaignant.
(...) C'est une grande satisfaction, un soulagement, un aboutissement après quatre années de combat", s'est réjoui l'agriculteur, âgé de 54 ans. "Nous espérons que cela engendrera une jurisprudence. D'autres cas sont en cours", a-t-il ajouté.

Aucune action pénale n'a été engagée contre les fabricants des produits toxiques. Mais l'Etat pourra par la suite se retourner contre eux par le biais d'une action "récursoire", selon Me Lafforgue. Une vingtaine de produits, principalement des herbicides et pesticides, commercialisés par sept fabricants, dont BASF ou Bayer, contenaient notamment du benzène, reconnu cancérogène.

"Dès 1982, les fabricants de produits phytopharmacologiques ne pouvaient ignorer que leurs produits contenant du benzène exposaient leurs utilisateurs au risque grave de contracter ce type de maladie", notent les magistrats de la CIVI dans leur décision.

L'absence de mention sur les emballages constitue un manquement à une obligation de sécurité ainsi qu'une faute de prudence, constatent par ailleurs les juges, qui établissent un lien de causalité entre les produits et la pathologie développée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Sam 28 Avr 2012 - 13:27

Il y a eu un reportage sur ces agriculteurs atteints de cancers ou autres pathologies dues au pesticides entre autre de chez Mocento.. la femme qui a realisé ce reportage voulait faire mettre en evidence les problemes et embuches que representaient les combats avec les labo et mais aussi la mutuelle agricole qui ne veut pas entendre parler de maladie professionnelle..
Ils y avaient des interviews qui font tres peur... sur les conditions d'utilisation et les regles elementaires de securités sanitaires.. effrayant!!
Tant mieux si ce proces leur rend justice...
Avant d'empoisonner la planete et ses habitants, ils commencent par la base de la chaine, donc les agri...
Apres, je crois que le probleme sera purement et simplement deplacé vers des pays emergeants qui sont beaucoup moins regardant sur les conditions d'utilisation...
Le fric a pourri ttoute l'agriculture et nous en creverons tous!!
Je n'est pas voté pour Eva, mais je suis une ecolo de base... plutot que de nous bassiner avec la couche d'ozone et le CO2 ils feraient mieux d'interdire les molécules mutantes ou qui "disparaissent" sans laisser de trace soit disant... et qui poussent a produire tjrs plus et dans des conditions de securité sanitaire plusque douteuse!!
Revenir en haut Aller en bas
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 17868
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Sam 28 Avr 2012 - 13:40

Ah mais non, pas du tout !
La MSA est partie prenante dans le recensement de maladies professionnelles dues à l'emploi des produits phytos et aussi dans les formations dispensées qui deviendront très vite obligatoires :
http://www.msa.fr/front/id/msafr/S1096561018128/S1109261088900/S1146233802094/publi_Phyt--39-attitude---signaler,-c--39-est-deja-proteger.html
Je ne suis sans doute pas objective puisque j'ai suivi cette formation l'année dernière (et obtenu mon certificat clin d'oeuil ), mais, du moins en Charente, la MSA semblait très impliquée dans la sensibilisation à tous ces problèmes.
L'emploi de produits phytos ne sera bientôt plus possible sans justifier de la formation adéquate (certiphyto) :
http://agriculture.gouv.fr/Certiphyto-un-certificat-pour,16486
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Sam 28 Avr 2012 - 13:48

C'est quand même la croix et la bannière pour faire reconnaitre les pathologies comme maladies professionnelles auprès de la MSA.

La question que je me pose, dans ce cas précis, c'est pourquoi l'indemnisation par l'Etat (c'est à dire vous et moi), alors que la responsabilité des "produits" semble établie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Sam 28 Avr 2012 - 14:02

flika a écrit:
Ah mais non, pas du tout !
La MSA est partie prenante dans le recensement de maladies professionnelles dues à l'emploi des produits phytos et aussi dans les formations dispensées qui deviendront très vite obligatoires :

Je ne suis pas partie prenante dans ce reportage mais c'est bel et bien ce qui en ressortait..
Et ce toutes regions reunies.. puisque certains etaient de region parisienne et cerealier, d'autres viticulteurs ou encore maraichers..
Revenir en haut Aller en bas
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 17868
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Sam 28 Avr 2012 - 14:17

passenger a écrit:
La question que je me pose, dans ce cas précis, c'est pourquoi l'indemnisation par l'Etat (c'est à dire vous et moi), alors que la responsabilité des "produits" semble établie ?
Et... tu n'as pas trouvé la réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ptéroïs
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3205
Age : 66
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Sam 28 Avr 2012 - 15:39

passenger a écrit:
C'est quand même la croix et la bannière pour faire reconnaitre les pathologies comme maladies professionnelles auprès de la MSA.

La question que je me pose, dans ce cas précis, c'est pourquoi l'indemnisation par l'Etat (c'est à dire vous et moi), alors que la responsabilité des "produits" semble établie ?
Pour moi, il faut que ce soit l'état qui indemnise en premier et qui après se retourne sur le fautif pour se faire rembourser.
Tout simplement pour que l'état soit concerné en premier lieu par la prévention et ce dans TOUS les domaines.
Dans ce cas un contrôle serieux et indépendant avant l'autorisation de mettre ce produit sur le marché aurait évité cette catastrophe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 17868
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Sam 28 Avr 2012 - 16:02

Ptéroïs a écrit:
Pour moi, il faut que ce soit l'état qui indemnise en premier et qui après se retourne sur le fautif pour se faire rembourser.
Heu oui... pas très facile si l'Etat cautionne la commercialisation des produits en question Arg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ptéroïs
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3205
Age : 66
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Dim 29 Avr 2012 - 0:18

flika a écrit:
Ptéroïs a écrit:
Pour moi, il faut que ce soit l'état qui indemnise en premier et qui après se retourne sur le fautif pour se faire rembourser.
Heu oui... pas très facile si l'Etat cautionne la commercialisation des produits en question Arg

Quand il faudra justifier des bourdes commises les passe-droits cesseront.
Si les laboratoires et commissions, par le fait d’avoir donné leur accord pour la mise sur le marché étaient solidaires pénalement du fabricant ils vérifieraient vraiment la fiabilité des produits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Mer 9 Mai 2012 - 13:50



http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2012/05/09/le-lien-entre-la-maladie-de-parkinson-et-les-pesticides-officiellement-reconnu_1698543_3244.html

Le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides officiellement reconnu

Le Monde.fr | 09.05.2012 à 19h08
Par Angela Bolis

C'est un pas de plus vers la reconnaissance des maladies professionnelles des agriculteurs. Lundi 7 mai, est entré en vigueur un décret qui reconnaît la maladie de Parkinson comme maladie professionnelle et établit explicitement un lien de causalité entre cette pathologie - seconde maladie neurodégénérative en France après Alzheimer - et l'usage des pesticides.

Un pas de plus car, dans ce domaine où règnait jusqu'ici la loi du silence, la prise de conscience des effets des produits phytosanitaires sur la santé des agriculteurs commence seulement à émerger. (...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
Patricia
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12448
Localisation : 60 MOUY
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 10 Mai 2012 - 0:32

Si ça pouvait faire bouger les choses ................. Ben voyons


@+

Patricia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevagesponte.skyblog.com
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Sam 2 Juin 2012 - 14:35

Deux études récentes ; ça ne concerne pas que les agriculteurs.

1) nocivité des pesticides utilisés pour protéger les cultures, pour le cerveau des cultivateurs :
L'étude Phytoner menée auprès de 900 viticulteurs bordelais pendant 12 ans a démontré que leurs fonctions cognitives étaient détériorées par les pesticides : troubles de la mémoire, de la concentration, de la vigilance, et plus gravement, une augmentation du risque d'Alzheimer et de Parkinson. Le biais de l'alcool a été éliminé bien sûr. Les fonctions se dégradaient plus rapidement chez les viticulteurs utilisant plusieurs produits. Après quatre ans, les personnes exposées aux pesticides avaient déjà des performances en baisse comparées à celles non exposées. Au bout de 12 ans, la moitié des viticulteurs ont été victimes d'une détérioration notable de leur santé.

2) nocivité d'un pesticide organo-phosphoré sur le cerveau d'enfants qui ont été en contact pendant la grossesse :
Un étude récente menée chez 40 enfants de 6 à 11 ans, montre qu'un pesticide organo-phosphoré très utilisé à travers le monde, le chlorpyriphos-éthyl (ou chlorpyrifos ou CPF), a un impact persistant sur la structure du cerveau des enfants qui, in utero, ont été exposés à des niveaux élevés de ce produit : parce que leur mère a, durant sa grossesse, inhalé cet insecticide, consommé des aliments pollués par celui-ci, voire été contaminée par l'absorption du produit à travers la peau. Le chlorpyriphos est présent dans de nombreux pesticides utilisés en agriculture, mais aussi dans des produits à usage domestique pour les pays qui n'en ont pas interdit l'usage.
L'amincissement du cortex cérébral trouvé chez ces enfants, non récupérable, peut être associé à des troubles neurocognitifs ou neuropsychologiques durables. Les niveaux d'exposition qui montrent ces effets neurotoxiques correspondant à des usages courants.
En attendant une prise de conscience élargie des pouvoirs publics pour ce problème de santé publique, il est conseillé de laver fruits et légumes, d'autant plus s'ils sont consommés par une femme enceinte ou allaitante, ou par de jeunes enfants ; et éviter d'utiliser, en cas de grossesse, des produits phytosanitaires contenant ces produits. En France, au moins un produit contenant du CPF est autorisé dans les jardins : Dursban 5G Jardin (Dow Agrosciences SAS).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Dim 26 Mai 2013 - 14:06

http://abonnes.lemonde.fr/europe/article/2013/05/25/l-europe-trop-laxiste-face-aux-dangers-de-centaines-de-perturbateurs-hormonaux_3417323_3214.html
L'Europe trop laxiste face aux dangers de centaines de perturbateurs hormonaux


LE MONDE | 25.05.2013 à 11h25 Par Stéphane Foucart



La réglementation communautaire est obsolète : elle doit être réformée d'urgence pour protéger la santé et l'environnement des Européens. C'est le sens d'une vigoureuse et alarmante motion adressée, vendredi 24 mai, par une centaine de chercheurs internationaux de haut niveau à la Commission européenne. Issue de communautés scientifiques – toxicologie, endocrinologie, biologie du développement... – peu portées à s'adresser directement aux responsables politiques, l'initiative est sans précédent.

Baptisé "Déclaration de Berlaymont sur les perturbateurs endocriniens", le texte presse Bruxelles de tenir compte des résultats scientifiques qui s'accumulent depuis de nombreuses années sur les effets délétères de plusieurs centaines de substances chimiques (solvants, isolants électriques, bisphénols, retardateurs de flamme bromés, pesticides...), qui perturbent le système hormonal. Certaines, ubiquitaires, sont présentes à des niveaux mesurables dans l'ensemble de la population.


Les signataires – tous professeurs d'université ou chercheurs au sein d'organismes publics de recherche – se disent "inquiets" de voir "la prévalence de maladies liées au système hormonal atteindre des sommets inédits (...) dans l'Union européenne et au niveau mondial". Parmi elles, les auteurs citent plusieurs cancers (sein, prostate, testicule, endomètre [paroi qui tapisse l'utérus], ovaire, thyroïde), les troubles de la fertilité, des maladies neuro-comportementales (troubles de l'attention, hyperactivité...), l'obésité et le diabète de type 2. Des pathologies observées chez les animaux de laboratoire exposés aux molécules en question.


L'ensemble de ces maladies connaît une forte augmentation d'incidence chez les humains depuis environ trois décennies – augmentation qui ne peut être attribuée au seul vieillissement de la population. "Les preuves se renforcent pour impliquer des facteurs environnementaux, dont l'exposition à des substances chimiques, dans ces phénomènes", ajoutent les auteurs.

Les effets pointés ne concernent pas uniquement la santé humaine. "La faune européenne est également affectée et certains effets sont généralisés", avertissent les scientifiques.

A l'heure actuelle, les tests réglementaires mis en oeuvre au niveau communautaire pour autoriser ou interdire la mise sur le marché de nouvelles substances sont "totalement inadéquats" et incapables de détecter les effets délétères produits par les perturbateurs hormonaux. Des expositions au cours de périodes critiques du développement (période périnatale, adolescence, etc.) "peuvent causer des dommages irréversibles qui ne deviennent apparents que longtemps après l'exposition".
(...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 11:19

Allez, je continue (même si je me sens un peu seule ! )

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent
LE MONDE | 13.06.2013 à 11h27 
Par Paul Benkimoun et Stéphane Foucart

En dépit des dénégations des industriels du secteur, les pesticides sont bel et bien impliqués dans un grand nombre de pathologies lourdes – cancers, maladies du sang, troubles neurologiques, malformations, etc. – dont l'incidence tend à augmenter dans le monde. C'est l'idée-force d'une impressionnante expertise collective menée sur l'ensemble des connaissances internationales actuelles, et pilotée par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), qui l'a rendue publique jeudi 13 juin. (...)
http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2013/06/13/pesticides-les-preuves-du-danger-s-accumulent_3429549_3244.html

C'est aussi chez nous tous, réfléchir à la manipulation de l'herbicide, du bon vieux R...up, ou de l'aérosol à moustiques, ou des antipuces, antimouches, etc. Ca va loin... :Oo:mais c'est tellement pratique et efficace...

En tous cas, les femme enceintes devraient éviter ces trucs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 17868
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 11:38

A la suite d'une formation, les agriculteurs doivent maintenant obtenir un certificat (certiphyto) pour utiliser tous ces produits. Le certificat sera exigible au 1er octobre 2014.
En pratique, cela signifie que les utilisateurs sont sensibilisés aux dangers que représentent les produits phytosanitaires et qu'ils doivent mettre en oeuvre des mesures adaptées à leur emploi, ce qui n'en empêche pas la commercialisation Arg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Contraception pendant l'allaitement... et après
» Archives départementales - Inventaire après décès
» Retour à la maison après accouchement - pas de voiture!
» Meules ? sur inventaire après décès
» Oter l'odeur de transpiration même après le lavage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: