Forum Al Hfifa Arabians

Pour parler cheval tout simplement
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Patricia
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12400
Localisation : 60 MOUY
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 13:16

merci passenger .....  Je trouve tout ça effroyable ......  et le reste .........Ben voyons







@+

Patricia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevagesponte.skyblog.com
chizhou
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1670
Age : 42
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 13:31

Je vous rejoins bien sur, ça fait fliper mais concrètement, comment faire pour les puces quand on a des chiens? Perso, les puces m'adorent et ne piquent que moi et jamais les filles ou monsieur mais bon si une solution bio existe, je veux bien!
Idem pour les juments, avec l'herbe en ce moment sans butox, on laisse mouches et tiques?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9224
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 13:53

C'est pour ça que je dis que ce n'est pas facile...

Mais si on pouvait tous y réfléchir comme tu fais, ce serait déjà bien. 

Pour ma part, je continue encore le fipronil (Fr..line) pour la minette à puces ; mais le moins possible. On a encore une bombe insecticide à la maison mais on ne l'utilise pratiquement plus. Pour les 4 pats, plus de Bu..ox ni d'insecticides ; mais masques. Pour le jardin, plus d'herbicide depuis longtemps, huile de coude. C'est vraiment pas facile.

Pour les professionnels, je ne sais pas s'il y a des solutions... En tous cas il faudra du temps pour trouver des alternatives aussi séduisantes et pratiques que ces poisons Arg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 18001
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 14:23

passenger a écrit:
Pour les professionnels, je ne sais pas s'il y a des solutions...
Il y en a peut-être... je ne sais pas.
Toujours est-il que les intérêts économiques des grosses boîtes qui commercialisent ces produits priment encore sur la santé des utilisateurs (vais pas vous ressortir les références du "monde selon Monsanto", film d'une réalisatrice originaire de Poitou-Charentes)
http://www.mariemoniquerobin.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel21
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12071
Age : 41
Localisation : Val de Marne (94)
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 15:35

passenger a écrit:
C'est pour ça que je dis que ce n'est pas facile...

Mais si on pouvait tous y réfléchir comme tu fais, ce serait déjà bien. 

Pour ma part, je continue encore le fipronil (Fr..line) pour la minette à puces ; mais le moins possible. On a encore une bombe insecticide à la maison mais on ne l'utilise pratiquement plus. Pour les 4 pats, plus de Bu..ox ni d'insecticides ; mais masques. Pour le jardin, plus d'herbicide depuis longtemps, huile de coude. C'est vraiment pas facile.


Pour les professionnels, je ne sais pas s'il y a des solutions... En tous cas il faudra du temps pour trouver des alternatives aussi séduisantes et pratiques que ces poisons Arg

Pareil ici, j'ai même traité pour la première fois les chats au géraniol au lieu du fipronil, et je n'utilise quasiment aucun truc en bombe pour rien. Les chevaux ont des masques parfois, et des queues toujours.
Quand aux machins "magiques" (dégraissants, débactériants, dé-tout-ant) dont on voit moult pub à la télé, je suis toujours effarée de voir la taille des petits caractères "dangereux, respecter les précautions d'emploi" qui apparaissent pendant 3,5 secondes sur l'écran... Et non, désolée, qu'il y ait des bactéries sur mon lavabo, je survis très bien.

_________________
Il en est des hommes comme des chevaux : ceux qui piaffent le plus sont en général ceux qui avancent le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shagya-gardaine.com
laure
galop 8
avatar

Nombre de messages : 4130
Age : 39
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 23:14

+1
Et chez nous, c'est collant à mouches dans toutes les pièces, c'est bien dégueu mais qu'est-ce que çà marche ;-)

Blague à part, je suis tjrs étonnée qu'on ne soit persuadé de tout çà seulement maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calinoeta
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 32350
Age : 38
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 23:30

flika a écrit:
A la suite d'une formation, les agriculteurs doivent maintenant obtenir un certificat (certiphyto) pour utiliser tous ces produits. Le certificat sera exigible au 1er octobre 2014.
En pratique, cela signifie que les utilisateurs sont sensibilisés aux dangers que représentent les produits phytosanitaires et qu'ils doivent mettre en oeuvre des mesures adaptées à leur emploi, ce qui n'en empêche pas la commercialisation Arg


si ça pouvait rentrer du plomb dans la tête de certains
je suis effarée de voir des jeunes agriculteurs, traiter avec les vitres ouvertes du tracteur, par grand vent ( alors que c'est interdit) sans aucune protection ..

c'est vraiment une cata ces produits !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calinoeta
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 32350
Age : 38
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 23:31

laure a écrit:
+1
Et chez nous, c'est collant à mouches dans toutes les pièces, c'est bien dégueu mais qu'est-ce que çà marche ;-)

Blague à part, je suis tjrs étonnée qu'on ne soit persuadé de tout çà seulement maintenant...

+1 ici aussi le bon vieux collant à mouche
et +1 je ne comprends pas qu'avec toutes les émissions que l'ont voit, entend, les articles qu'on lit, que certains n'ont tjs pas ouvert les yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calinoeta
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 32350
Age : 38
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 23:34

passenger a écrit:
C'est pour ça que je dis que ce n'est pas facile...

Mais si on pouvait tous y réfléchir comme tu fais, ce serait déjà bien. 

Pour ma part, je continue encore le fipronil (Fr..line) pour la minette à puces ; mais le moins possible. On a encore une bombe insecticide à la maison mais on ne l'utilise pratiquement plus. Pour les 4 pats, plus de Bu..ox ni d'insecticides ; mais masques. Pour le jardin, plus d'herbicide depuis longtemps, huile de coude. C'est vraiment pas facile.

Pour les professionnels, je ne sais pas s'il y a des solutions... En tous cas il faudra du temps pour trouver des alternatives aussi séduisantes et pratiques que ces poisons Arg






si si pour les professionnels y'a des solutions

les seaux avec de l’ail et compagnie pour les chevaux et autres, qui fait que la transpiration va répulser les insectes
je vous invite à aller voir le comptoir des plantes médicinales clin d'oeuil
les huiles essentielles travaillent très bien pour nous aussi clin d'oeuil

pour les puces effectivement je n'ai pas encore trouvé, mais j'y travaille, je vais à mon magasin BIO vendre notre viande début juillet, je vais lui demander pour nos bêtes à 4 pattes clin d'oeuil
je testerai et je vous dirai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calinoeta
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 32350
Age : 38
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 13 Juin 2013 - 23:38

http://comptoirdesplantes.com/

http://www.ajcnature.com/

et notre plus gros fournisseur : http://www.abdeveloppement.com/
le site n'est pas très complet mais je peux me renseigner clin d'oeuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 10529
Age : 42
Localisation : Entre Loire (42) et Haute Loire (43)
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Ven 14 Juin 2013 - 0:54

calinoeta a écrit:
flika a écrit:
A la suite d'une formation, les agriculteurs doivent maintenant obtenir un certificat (certiphyto) pour utiliser tous ces produits. Le certificat sera exigible au 1er octobre 2014.
En pratique, cela signifie que les utilisateurs sont sensibilisés aux dangers que représentent les produits phytosanitaires et qu'ils doivent mettre en oeuvre des mesures adaptées à leur emploi, ce qui n'en empêche pas la commercialisation Arg




si ça pouvait rentrer du plomb dans la tête de certains
je suis effarée de voir des jeunes agriculteurs, traiter avec les vitres ouvertes du tracteur, par grand vent ( alors que c'est interdit) sans aucune protection ..

c'est vraiment une cata ces produits !!!!
Avec le fils du voisin ou la nièce dans le tracteur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9224
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Ven 14 Juin 2013 - 6:33

laure a écrit:

Blague à part, je suis tjrs étonnée qu'on ne soit persuadé de tout çà seulement maintenant...

Heu, tu es sûre qu'on est persuadés ? Honteux

Pas du tout évident quand on lit nos différents sujets !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9224
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Lun 21 Oct 2013 - 6:00

Alerte à Ma campagne, le feuilleton continue.

http://maplanete.blogs.sudouest.fr/archive/2013/10/14/pesticides-la-famille-d-un-viticulteur-mort-en-gironde-accus.html

Des pesticides utilisés dans l'agriculture contiennent de l'arsenic.
L'arsenic est reconnu cancérogène pour l'homme depuis 30 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
cath.
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 22479
Age : 48
Localisation : A l'ouest, au frais...
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Lun 21 Oct 2013 - 6:17

Si tu t'intéresses au sujet, regarde aussi pesticides et maladie de Parkingson. Arg 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire
galop 6


Nombre de messages : 956
Age : 31
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Lun 21 Oct 2013 - 8:32

C'est effarant tout cela...
J'aime beaucoup les émission d'envoyé spécial, qui traitent toujours de sujets sensibles en posant les bonnes questions. Dans la même veine, il y a eu une émission l'autre fois que les vêtements et les substances nocives qu'ils contiennent...
Je suis pas une écolo pure et dure (j'aime avoir de vrais chiottes, l'électricité dans toutes les pièces et prendre ma voiture), mais j'avoue que ce genre de sujet me fait hérisser les poils. On se demande s'il reste encore des choses sans danger autour de nous... Peut être que l'élevage de moutons en patagonie est la solution finalement...embarassé 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9224
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Lun 21 Oct 2013 - 10:37

cath. a écrit:
Si tu t'intéresses au sujet, regarde aussi pesticides et maladie de Parkingson. Arg 
Parkinson, démence d'Alzheimer et autre maladies neuro-dégénératives, effets neurotoxiques à type de troubles de la mémoire , anxiété, irritabilité et dépression : ça ce sont des effets des pesticides malheureusement connu en médecine depuis 20 ans au moins. Récemment une étude a montré que ça modifiait le développement des enfants ; notamment par atteinte foetale.

Par contre les caisses de sécu (MSA) semblent, comment dire, se faire tirer l'oreille pour les reconnaitre en maladie professionnelle pour les agriculteurs.

Et le grand public ne le sait pas ou ne veut pas le savoir (cf les usages des pesticides que l'on lit sur ce forum).

Les effets cancérogènes des pesticides, on les connait malheureusement aussi (un exemple "marquant", les cancers de la prostate aux Antilles dus aux organophosphorés utilisés dans les bananeraies).

Par contre c'est la 1e fois que j'entends parler de la présence d'arsenic. En plus du reste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 18001
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Lun 21 Oct 2013 - 11:43

passenger a écrit:
Par contre c'est la 1e fois que j'entends parler de la présence d'arsenic. En plus du reste !
L'arsenic était très utilisé autrefois dans le traitement des vignes. Son emploi est maintenant interdit, mais les conséquences demeurent triste 
http://www.cancer-environnement.fr/LinkClick.aspx?fileticket=SX_6fnTeyHI%3D&tabid=217&mid=1121
Outre les méfaits du produit en matière de cancers, la pollution des sols persiste dans le temps :
http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-52066-FR.pdf
Il faut bien reconnaître la position autiste de la MSA et des instances gouvernementales sur le sujet des produits phytos et des pollutions diffuses.
Quand les intérêts économiques s'en mêlent, la vie ne pèse pas bien lourd...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FAWZIA
galop 8
avatar

Nombre de messages : 2884
Age : 57
Localisation : 01
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Lun 21 Oct 2013 - 12:14

flika a écrit:
passenger a écrit:
Par contre c'est la 1e fois que j'entends parler de la présence d'arsenic. En plus du reste !
L'arsenic était très utilisé autrefois dans le traitement des vignes. Son emploi est maintenant interdit, mais les conséquences demeurent triste 
http://www.cancer-environnement.fr/LinkClick.aspx?fileticket=SX_6fnTeyHI%3D&tabid=217&mid=1121
Outre les méfaits du produit en matière de cancers, la pollution des sols persiste dans le temps :
http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-52066-FR.pdf
Il faut bien reconnaître la position autiste de la MSA et des instances gouvernementales sur le sujet des produits phytos et des pollutions diffuses.
Quand les intérêts économiques s'en mêlent, la vie ne pèse pas bien lourd...
et puis c'était délivré par les vétos pour traiter la toux sur les chevaux............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 18001
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Lun 21 Oct 2013 - 12:19

FAWZIA a écrit:
et puis c'était délivré par les vétos pour traiter la toux sur les chevaux............
L'emphysème...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9224
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Lun 21 Oct 2013 - 12:22

flika a écrit:

Outre les méfaits du produit en matière de cancers, la pollution des sols persiste dans le temps :
http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-52066-FR.pdf

Quand les intérêts économiques s'en mêlent, la vie ne pèse pas bien lourd...
Et bien...

Secteurs                                                                    Utilisation
Agriculture :                                     Pesticides, herbicides, fongicides (ou phytosanitaires), insecticides, raticides, défoliants, conservation du bois.
Bétail :                                           Alimentations additives, prévention de maladies (dysenterie porcine...).
Médecine  :                                      Produits pharmaceutiques antisyphilitiques, traitement de trypanosomiase, amibiase.
Electronique   :                                 Cellules solaires, semi-conducteur.
Industrie    :                                     Electrophotographie, catalyse, pyrotechniques, céramiques, substances pharmaceutiques, épilage de peaux en tannerie et mégisserie.
Métallurgie   :                                  Durcissement du cuivre, du plomb.

Tabl. 6 - Utilisation moderne des composants de l’arsenic (Nriagu et Azcue, 1990)
http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-52066-FR.pdf

Je vais regarder différemment les poteaux EDF et téléphone...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9224
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Dim 8 Déc 2013 - 23:51

La veille active a encore frappé! content 

Pas que les professions agricoles.

Parkinson : un ex-steward accuse les insecticides vaporisés dans les avions
Le Monde.fr avec AFP | 09.12.2013

Un ancien steward de la compagnie australienne Qantas va attaquer l'Etat après avoir déclaré la maladie de Parkinson sous l'effet, selon lui, des insecticides vaporisés dans les cabines sur instruction des autorités publiques. Brett Vollus, 52 ans dont vingt-sept au service de Qantas, a dû prendre sa retraite anticipée en mai dernier. Il a décidé de porter l'affaire en justice lorsque son neuro-chirurgien, à Sydney, lui a confié recevoir de nombreux personnels de bord en consultation.

« Il n'y a pas d'antécédants de Parkinson dans sa famille et il pense l'avoir contractée à cause de son exposition à l'insecticide qu'il vaporisait dans la cabine sur les long-courriers au moins une fois tous les quinze jours pendant dix-sept ans », a expliqué son avocate, Tanya Segelov (...)

http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2013/12/09/un-ex-steward-affirme-souffrir-de-parkinson-a-cause-des-insecticides-vaporises-dans-les-avions_3527612_3244.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9224
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Mar 17 Déc 2013 - 12:15


L'Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) affirme, dans un avis, mardi 17 décembre, que deux insecticides néonicotinoïdes – l'acétamipride et l'imidaclopride – pourraient être neurotoxiques pour l'humain, et prône une réduction des seuils actuels recommandés d'exposition.

C'est la première fois que l'EFSA établit un lien entre la famille des néonicotinoïdes – dont trois ont été interdits dans l'UE en raison des risques pour les abeilles – et un risque sur « le développement du système nerveux humain », précise le bureau de presse de l'EFSA.

L'avis de l'EFSA ne porte toutefois que sur deux insecticides précis, dont l'examen lui avait été demandé par la Commission européenne en vue de nouvelles expertises scientifiques. « Ils peuvent affecter de façon défavorable le développement des neurones et des structures cérébrales associées à des fonctions telles que l'apprentissage et la mémoire », relève un communiqué de l'Agence européenne.

QUATRE INSECTICIDES BANNIS SUR UNE SÉRIE DE CULTURES

En conséquence, l'EFSA « propose que certains niveaux recommandés d'exposition acceptable à des néonicotinoïdes soient abaissés » dans l'attente de recherches complémentaires. Elle demande aussi que « des critères soient définis au niveau de l'UE pour rendre obligatoire dans le processus d'autorisation des pesticides la soumission d'études » sur leur potentiel neurotoxique.

(...)

source http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2013/12/17/l-ue-alerte-sur-la-dangerosite-de-deux-insecticides_4335855_3244.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
cath.
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 22479
Age : 48
Localisation : A l'ouest, au frais...
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Mer 18 Déc 2013 - 5:57

Ca progresse. Lentement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9224
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Jeu 15 Mai 2014 - 13:02

Mazette.
Et je me posais la question des bêtes dans les champs. Finalement, elles peuvent supporter ça aussi.

http://www.sudouest.fr/2014/05/15/eleves-intoxiques-dans-le-blayais-la-prefecture-parle-de-d-utilisation-inapropriee-de-pesticides-1556058-3227.php

Une enquête administrative a établi que le fongicide épandu début mai sur une vigne à proximité d'une école primaire girondine provoquant des malaises chez les élèves, était un produit autorisé, mais son utilisation s'est faite dans des "conditions inappropriées", a indiqué jeudi la préfecture de la Gironde.

Une vingtaine d'enfants et une enseignante de l'école primaire de Villeneuve-de-Blaye (393 habitants) avaient été pris de malaises le 5 mai après l'épandage d'un fongicide sur des vignes situées à proximité de l'établissement. Les enfants s'étaient plaints de "picotements aux yeux, de maux de gorge". Ils avaient alors été confinés dans les locaux scolaires [puis pris en charge par les pompiers] et l'Agence régionale de santé (ARS) avait été alertée. [l'instit a fait un malaise et avait été emmenée aux urgences]. Ces malaises avaient entraîné l'ouverture d'une enquête de la Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt d'Aquitaine (Draaf) et de l'ARS.

"Les constats établis révèlent que les produits mis en oeuvre le 5 mai sont des produits autorisés, que ces produits sont régulièrement utilisés contre l'oïdium et le mildiou", des champignons qui s'attaquent à la vigne, relève la préfecture de la Gironde dans un communiqué. Elle précise toutefois que "leur emploi n'est cependant possible que si les conditions météorologiques le permettent, en particulier la vitesse du vent".
"Tout indique que l'épandage des produits à proximité de l'école s'est déroulé dans des conditions inappropriées sans qu'aient été prises toutes les précautions pour le voisinage", souligne par ailleurs la préfecture.
Selon le communiqué, la surveillance sanitaire menée par l'Institut de veille sanitaire (Invs) et l'ARS indique qu'aucun autre symptôme n'a été signalé chez les élèves ou enseignants depuis le 6 mai.

La préfecture annonce d'autre part le lancement d'une campagne de sensibilisation auprès des agriculteurs et viticulteurs sur les conditions d'emplois des produits et le recensement des sites "sensibles", notamment les écoles, avec la mise en place de mesure de prévention (haies brise vent, barrières de protection, adaptation des horaires de traitement, etc.).

Bernard Farges, président du CIVB [Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux], définit la ligne de la filière sur cette question des épandages : "Nous tous viticulteurs devons faire preuve de cohérence et de bon sens. Nos pratiques doivent évoluer. Il nous faut nous adapter en fonction de l'environnement. On ne se comporte pas de la même manière quand il n'y a que des vignes alentour où si l'on est à proximité d'un lieu de vie. Après cet événement, il y aura davantage de contrôles et c'est bien normal. la réglementation est appliquée, le CIVB va mener des actions ciblées sur la question. " Il rappelle que la vigne est une plante fragile." La bonne réponse ce n'est pas d'en faire une question bio ou non bio , car les deux ont des incidences qui ne sont pas insignifiantes. La bonne réponse, c'est l'amélioration de nos pratiques".

L'ONG Générations futures, qui fustige régulièrement les effets des pesticides, a dénoncé les faits et appelé "les ministères concernés à prendre de réelles mesures de protection des populations", souhaitant la mise en place de zones non traitées notamment le long des habitations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
cath.
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 22479
Age : 48
Localisation : A l'ouest, au frais...
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   Mar 20 Mai 2014 - 7:08

Une ""nouvelle" pollution.
Depuis le début de la technologie, les alarmes ont été nombreuses. Nous y voilà.

Citation :
Nanomatériaux : un encadrement réglementaire européen est nécessaire, selon l'Anses

Face à leur déploiement rapide dans des produits du quotidien et aux risques toxicologiques identifiés pour certains d'entre eux, l'Agence de sécurité sanitaire demande un encadrement renforcé des nanos dans le cadre des règlements Reach et CLP.
L'article en entier ici : http://www.actu-environnement.com/ae/news/nanomateriaux-anses-reglementation-europeenne-21653.php4#xtor=EPR-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après la surmortalité des abeilles, les agriculteurs ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Raréfaction des abeilles : l’ONU s’inquiète sérieusement
» Le mystère de la disparition des abeilles
» Un essaim d abeilles se forme sur un vélo, en plein centre-ville de Toulouse !
» Abeilles et mouches
» Pesticides tueurs d'abeilles : ne laissez pas les lobbys faire la loi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: