Forum Al Hfifa Arabians

POUR PARLER CHEVAL TOUT SIMPLEMENT
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Comment guérir une jambe (bêtement) cassée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant
AuteurMessage
Rachel.M
galop 5
avatar

Nombre de messages : 745
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2012

MessageSujet: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 8:39

Bonjour à tous,

Selon l'idée de Maud, que j'ai trouvé interessante (ne serait ce que pour faire une rétrospective une fois que tout sera fini), voici le post d'évolution de ma patte folle.
Ca sera surement une écriture "libératoire" pour moi, donc je ne sais pas si certains auront le courage de lire mes pavés, si ce n'est pas le cas : tant pis !

Le début de l'histoire :

Une randonnée en plein mois de janvier, seule avec ma jument, prévue du vendredi midi au dimanche soir. Départ de ma pension dans l'ain, un stop à Messimy sur saone le vendredi soir, arrivée samedi midi à St georges de reneins dans le beaujolais et retour le dimanche.

Ca c'était la théorie, ce qu'il s'est passé en vérité ressemble plutôt à ceci :

L'aller Monthieux Messimy s'est bien passé malgré une jument électrique (la faute à la neige qui tombait par averses), la nuit fut plutôt reposante, tout le monde était prêt à repartir sur la route samedi à 10h.
9km pour aller à St georges, accompagnée de surcroit par une copine en vélo et sa chienne, ca aurait du être une formalité comparé aux 28km sous la neige et en solitaire de la veille. On traverse la Saone par une passerelle, on longe la route départementale un peu dangereuse (ca roule vite), tout va bien, jument exemplaire.
Ca y est on est enfin sur ce beau chemin de 2km entièrement en sable tassé, qui me fait envie depuis que j'ai appris son existence !
Je préviens la copine : je t'attends au bout, c'est toujours tout droit, la jument a autant envie de ce galop que moi, elle est adorable depuis le début, pourquoi s'en priver?? On part, la jument accélère un poil plus que d'habitude, je laisse faire, une ligne droite en sable, que pourrait il bien arriver?

Et là je vois la chienne de mon amie qui court à 5m à droite de nous qui... bifurque soudain SOUS les pieds de ma jument. J'hurle son nom pour qu'elle dégage, trop tard, tout bascule, ma jument les 4 fers en l'air nous fait un pile/écart/saut extraterrestre dont elle a le secret, nous sommes maintenant dans un champ labourré, plus de 2m à droite du chemin, moi devant ma selle mais toujours là par miracle. La jument paniquée est déjà de retour au grand galop. Je me remets en selle comme je peux, plus d'étriers évidemment, je tente un arret à la seconde où la jument resaute du champ labourré dans lequel elle est vers le chemin.

Là je ne tiens plus, c'est la chute, sur la droite de la jument. Je roule, le sable est meuble: je suis indemne. Mais en une fraction de seconde, j'imagine la jument partir et au fil des chemins et routes s'enfoncer dans la ville de St Georges paniquée. J'ai trop peur pour elle, je décide de garder mes renes en main et de agripper à celle ci, alors que je suis déjà à terre.. Evidemment, tenant les renes, je suis projetée sous les pieds de ma jument en plein galop, une grosse douleur se fait sentir, je lache tout. Je crache du sable en me relevant, pose la jambe gauche, avance le pied droit, qui .. se dérobe sous mon poids, je tombe et vois alors ma jambe faire un angle improbable. Je crie à la copine d'appeler les pompiers, puis appelle désespérément ma jument, qui regarde en arrière et .. continue son galop, disparaissant de ma vue derrière des arbres.

A partir de là, grand moment de solitude, je suis totalement inutile, allongée en PLS sur le coté gauche, jambe droite appuyée sur la gauche, la copine explique aux pompiers notre localisation, ils nous font patienter au bout du fil. Je meurs d'envie de poursuivre ma jument, encore folle d'inquiétude. Alors je prends les pompiers au bout du fil, via le telephone de ma copine , lui lance le mien, et lui demande de retrouver ma jument et de m'appeler en cas de soucis.
Quelques minutes plus tard, je peux meme appeler une seconde amie du coin pour lui demander de chercher elle aussi ma bête, les pompiers sont en route, il faut patienter.
La première copine revient bredouille, essouflée, le camion des pompiers arrive, on me transporte au chaud, me découpe les vetements, tente de me perfuser (je reviendrai à ma relation compliquée avec les cathéters par la suite), puis c'est parti pour un tour d'helico. Personne ne me dit rien sur ma blessure, je ne sais pas trop à quel point c'est mauvais..

La suite à venir, j'ai mal aux mains à écrire des pavés.. Mais vous avez ici tout ce qui est passé dans ma tete pendant cet accident..


Dernière édition par Rachel.M le Lun 24 Avr 2017 - 11:40, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 17811
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 8:52

Ecrire est aussi une thérapie, nous attendons la suite clin d'oeuil
J'ai eu une fracture de l'avant-bras droit en juillet dernier (coup de pied de cheval) et je pourrais aussi en raconter Ben voyons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel.M
galop 5
avatar

Nombre de messages : 745
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2012

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 8:59

La suite :
J'arrive à l'hopital en brancard, on me pousse à l'intérieur en salle de soin individuelle.
La douleur est toujours là et à celle-ci s'ajoute une douleur dans mon poignet droit , que je montre aux infirmières sur place : le cathéter posé sur place n'a pas tenu, la veine a éclaté.. Donc la perf d'anti douleur et celle d'anti bios s'accumulent dans mon poignet au lieu de passer dans mon sang, pas glop. Ils me filent de la morphine, ca va mieux, me nettoyent un peu la jambe, et c'est parti pour les radios.
Attente de 30min devant la salle radio (pourquoi prendre un helico alors que j'étais à coté, et ensuite me faire attendre 30min pour des radios??? je ne sais toujours pas), radios faites, pas le temps de souffler on me mène direct au bloc, il est 14h.

Un gentil anestésisthe m'explique que ca devrait durer une heure vu que fracture tibia peronné, demande si je veux être endormie partiellement ou entièrement, et.. est coupé par le chirurgien qui se ramène avec les radios et dit : "ca sera plutot 3 ou 4h, et on l'endort entièrement, c'est pas joli".
Hop, pas le temps pour mon esprit de tergiverser, moins d'une minute plus tard j'ai le masque à gaz sur le nez et je suis partie dans le néant.

Réveil flou pour moi, l'impression de sortir d'un long rêve, je ne capte pas trop ce qu'il se passe, je me retrouve dans ma chambre avec des amies présentes, qui se rongeaient un peu les sangs.
Déjà, ma jument est à l'abri, saine et sauve, un vrai soulagement pour moi !
Je discute un peu, suis dans le coltar complet, pas de douleur, ca va.

Des infirmières passent, il me faut un nouveau cathéter.
Et là ca s'annonce compliqué : je n'ai aucune veine apparente. Une des infirmières sent un truc au niveau du poignet gauche, elle me dit : je suis pas sure, mais je tente. Ouf elle a une veine du premier coup, le catheter tient. Ca sera le seul qu'elles réussiront à me poser jusqu'à aujourd'hui, malgré 3/4 essais infructueux.
Ils viennent d'ailleurs de me le lever à l'instant (il devenait douloureux après 5jours de loyaux services, et passait mal), et m'ont passé en avance aux antibios oraux pour cette raison.

Viens ensuite la première nuit, reveils toutes les heures en sueur, la douleur qui fait grincer des dents, puis gémir, puis pleurer, malgré les cachets. On m'annonce que j'ai eu toutes les doses maxi, plus rien pour m'aider. Une nuit d'enfer comme je n'en souhaite à personne, interminable.. J'en ai encore les larmes aux yeux en l'écrivant. Rien de comparable avec la douleur forte mais supportable ressentie en attendant les pompiers.

A coté de ça, antibios 5 perfs par jour, je suis allergique à la penicilline (je l'ai signalé dès l'arrivée des pompiers sur site), alors ils ont du trouver 2 substitus (dont j'ai oublié les noms) qui devront suffire.

Cette partie de récit est un peu plus décousue, ça reflete mes souvenirs, à partir de mon arrivée à l'hopital jusqu'au dimanche matin, tout se mélange un peu..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel.M
galop 5
avatar

Nombre de messages : 745
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2012

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 9:00

flika a écrit:
Ecrire est aussi une thérapie, nous attendons la suite clin d'oeuil
J'ai eu une fracture de l'avant-bras droit en juillet dernier (coup de pied de cheval) et je pourrais aussi en raconter Ben voyons

Merci Flika !
N'hésite pas à raconter également ton ressenti sur ton accident ici si tu en sens le besoin, ce n'est pas du tout dérangeant pour moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel.M
galop 5
avatar

Nombre de messages : 745
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2012

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 9:08

Dimanche, journée difficile..

Après cette nuit terrible post opération, la douleur tombe un peu au petit matin, je respire, je reprends du poil de la bête.

Là arrive mon chirurgien, l'air pas content d'être à l'hopital un dimanche matin de bonne heure.. Il me dit à peine bonjour et m'explique d'une traite :
         - j'ai une fracture ouverte, ce qui veut dire gros gros risques d'infections, tout ce qu'il va me dire ensuite n'est que sous réserve que tout aille BIEN
         - ma fracture est très compliquée, je n'ai pas "seulement" cassé le tibia et le péronné, il y a également la cheville qui a explosé, toutes les fractures sont multiples, il a du reconstituer tout ça à l'aide de matériel (j'apprendrais en voyant mes radios : 4 vis, 2 broches). Il me manque du cartilage dans l'articulation de la cheville, plus d'un cm, donc je n'en retrouverai jamais le même usage.
La guérison partielle va prendre 6 à 8mois (1mois de surveillance des cicatrices, 2 de platre, 3/4/5 mois de rééducation), et ma cheville ira surement mieux dans 2ans.  

Il repart en coup de vent, me laissant sur le cul, essayant de réaliser tout ça... J'en pleurerai une bonne partie de l'après midi..
Heureusement, les jours passants, je prends du recul, des amies viennent me raconter leurs accidents et la gravité de leurs blessures à l'époque qui se sont finalement arrangées bien mieux que prévu. Le moral revient, dimanche soir ce n'est pas encore ça, mais lundi ca va mieux.
Je suis très entourée, par des amis géniaux, que je ne remercierai jamais assez.

Le lundi, une bonne nouvelle m'aide à voir la vie du bon coté : on defait mon pansement, le chirurgien voit mes cicatrices pour la première fois depuis l'opération, et m'annonce que c'est très joli ! Ouf, pas de signes d"infection pour le moment..
En parralèle, je fais des épisodes de montée en température, 38, 38,5, redescente à 37, etc, toute la journée du lundi.. pas d'autre signe donc pas encore trop inquiétant, on me surveille.
Je me lève de mon lit : un tour en déambulateur, peu assurée, mais qu'est ce que ca fait du bien!

Mardi :
On me lève ces affreux drains douloureux qui étaient sous ma peau, quel bonheur ! (après, le bonheur. pendant qu'on les enleve, c'est très douloureux !), c'est toujours beau, "si tout va bien vous sortez jeudi". Espoir.. Je dors mieux, ma température se tient tranquille, une bonne journée.

Mercredi :
Retour de la température YoYo, le cathéter fait drolement des siennes, il fatigue : douleurs au rincage de la perf, coule mal, on le sent à bout. Tentatives pour en poser un autre : echecs ! On garde celui là et tente de le préserver le plus possible. Les douleurs sont de plus en plus supportables, je prends à peine 3 anti douleurs par jour : 8h, 16h, 3h, environ. Je continue à être de plus en plus autonome, je m'habille presque seule, je fais ma toilette, me balade un peu en deambulateur (mais pas trop car plier le poignet compresse mon précieux cathéter)

Jeudi (aujourd'hui):
Je suis pleine d'espoir, je sors peut etre !! J'attends le chirurgien pansement ouvert de 9h15 à 10h45 (changement de programme dans ses opérations...), lorsqu'il arrive il regarde et dit "OK elle sort". Sa secrétaire lui rapelle alors mes antibios en intraveineuse jusqu'à samedi et ma fièvre qui fait ce qu'elle veut : "Bon lundi alors" .... Petit coup au moral pour moi, j’espérais passer mon week end avec ma maman qui revient du sud pour me voir.
En fin de journée, on m'annonce finalement qu'on ne prends pas le risque de tenter de me poser un nouveau cathéter une énième fois, le vieux est trop vieux, bref je passe aux antibios par voie orale.. Zut, c'était ma principale raison de rester à l'hopital, l'infirmière voit ma deception et me promet de parler en ma faveur ce soir, pour une sortie demain???

A suivre, avec moins de détails peut etre pour les prochains temps, puisque les jours vont se suivre et probablement se ressembler...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannnnnne
galop 8
avatar

Nombre de messages : 2049
Age : 25
Localisation : Brest - Lyon - Lyon - Brest
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 9:55

Aoutch ça rigole pas... J'attends la suite aussi, plein de courage pour toi kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patricia
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12448
Localisation : 60 MOUY
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 10:23

Oh ben ma pauvre !!!! Confus

je te souhaite un prompt rétablissement !!! j'espère que tu auras l'aide de tes amis pour s'occuper de ta jument !

( Et puis surtout pour ceux et celles qui vont te lire : Ne JAMAIS s'agripper à un cheval en fuite !! ) j'y ai laissé 2 tendons aux doigts dans ma jeunesse !!!

Je t'embrasse très fort ! kiss


@+

Patricia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevagesponte.skyblog.com
Isabel
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 21135
Age : 50
Localisation : Ma Belle Normandie :o)
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 10:44

Oui ne jamais s'agripper ..... j'ai vu une pouliche taper des deux comme une tarée, dans cette masse sombre qu’elle trainer derrière elle Ben voyons

Ton accident me rappelle beaucoup celui de Lydie qui avait dégusté fort aussi, avec son rapatriement en avion ( rando équestre à l'étranger)

Niveau douleur, je compatis à 200%,
le pire que j'ai eu jusque là c'est mon occlusion intestinale, 48H à pleurer, supplier qu'on m’opère et le personnel médicale qui met 4H à apporter la morphine, et au compte goutte, car cela peut ralentir un éventuel décollement spontané, qui ne s'est bien évidemment pas produit Perfide

continue décrire, c'est un bon exutoire clin d'oeuil
et bonne convalescence

_________________
http://elevagedescolines.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevagedescolines.free.fr/
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 17811
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 10:52

Rachel.M a écrit:
N'hésite pas à raconter également ton ressenti sur ton accident ici si tu en sens le besoin, ce n'est pas du tout dérangeant pour moi!
Bah... Pour moi, ce n'était vraiment rien du tout à côté de ce que tu nous racontes ! shocker
Bon courage et bon rétablissement à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerpa
galop 4


Nombre de messages : 379
Age : 52
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 11:40

Je te souhaite un moral au beau fixe, de la patience et un parfait rétablissement Rachel ! kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
hps
galop 4


Nombre de messages : 430
Age : 37
Localisation : normandie
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 12:38

Ouille.
En te lisant, ça m'a fait penser à un livre:

Bon rétablissement de Marie-Sabine Roger
« Depuis que je suis là, le monde entier me souhaite bon
rétablissement, par téléphone, mail, courrier, personnes
interposées. Par pigeons voyageurs, ça ne saurait tarder.
Bon rétablissement. Quelle formule à la con ! »
« Veuf, sans enfants ni chien », Jean-Pierre est un vieil
ours bourru et solitaire, à la retraite depuis sept ans. Suite
à un accident bien étrange, le voilà immobilisé pendant
des semaines à l'hôpital. Il ne pouvait pas imaginer pire.
Et pourtant, depuis son lit, il va faire des rencontres
inattendues qui bousculeront son égoïsme…

Il y a une description du chirurgien qui correspond bien à la tienne...

Je vais quand même te le dire: bon rétablissement! et beaucoup de courage et un bon moral pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurélie
galop 9
avatar

Nombre de messages : 5373
Age : 38
Localisation : gard
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 12:41

Sacré chute dis donc Arg
Les journées à l’hôpital c'est une horreur quand tu ne peux quasi pas bouger...
On va suivre ton évolution, bcp de courage pour les mois qui vont suivre mais déja tu as l'air bien entourée c'est une bonne chose!

Et finalement ils ont retrouvé ta jument loin de là où tu es tombée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambada
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 19590
Age : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 13:23

Oh purée... je fais partie de ces gens incapables d'avoir le réflexe de garder les rênes dans la main... bon ben tant mieux en fait.

Je brûle un cierge pour que tu puisses sortir demain.
Il est comment ton hôpital (niveau réputation). Y'a des bons orthopédistes ? N'hésite pas à faire des km (pas en courant hein) pour voir un Ponte. Tu es jeune, ça vaut le coup !

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daisye
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3748
Age : 44
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 13:26

Ah ces chevaux, et nos réflexes ...
Nous suivrons ton évolution, écrire peu ou plus, peu importe. Le principal c'est que cela te fasse du bien.
Et puis dans quelques jours, tu pourras te faire câliner par ta maman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandrine 25
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3363
Age : 33
Localisation : franche comté
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 13:30

encore une fois plein de courage ! et vas y continue d'ecrire !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urubu
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 43
Localisation : St Gaudens
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 13:42

outch!! quel récit! tu devrais entamer l 'écriture d'un roman, c'est assez agréable de te lire, (et puis tu vas avoir un peu de temps devant toi) Arg

Garde le moral et ta volonté de fer! clin d'oeuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maud(belgique)
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 14970
Age : 47
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 13:55

shocker hooo Rachel, quel récit ! pleure


Mais tu as été bien gérée, c'st déjà ça.
Tu es dans de bonnes mains: re c'est déjà ça.
Tu es jeune, c'est dans ce cas ,la meilleure chose pour te remettre...

Je t'envoie plein de calcium, de vit A& D et de la Silice aussi !

Et écris, surtout écris tout ce que tu ressens, en bien ou en mal:on est (virtuellement) là, ça va aider, je n'en doute pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myriam
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 11149
Age : 49
Localisation : Abbeville
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 14:00

Hé bé !

Bon courage pour la suite Cheval
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FAWZIA
galop 8
avatar

Nombre de messages : 2824
Age : 57
Localisation : 01
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 15:07

Quelle sale histoire. J'espère que tout va s'arranger et rentrer dans l'ordre au plus vite.
Je te souhaite de garder le moral. Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orient arabians
galop 9
avatar

Nombre de messages : 6166
Age : 71
Localisation : vendée
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 15:12

on est là pour te lire, se souvenir parfois et compatir ! bon courage ..kiss kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
fedaia
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1491
Age : 32
Localisation : belleville s/ saône
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 15:26

Oui tu as été effectivement bien gérée.
Tu as été à Arnas ou ailleurs?
Je t'envoie plein de bonnes ondes pour ta convalescence et ton rétablissement.
On a toujours besoin de soutien dans ces moments-là (et je sais de quoi je parle), et tu vas être servie clin d'oeuil


Je te transmets tous mes encouragements!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3799
Age : 43
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Jeu 21 Jan 2016 - 23:21

Je ne peux, moi aussi, que te souhaiter un bon rétablissement et n'hésite pas à écrire quand tu en ressent le besoin: il y a sur le forum des passages tout au long de la journée & même souvent la nuit.

J'ai qlq soucis (mais bien moindre) et on se disait ce matin qu'il était impossible que je sois immobilisée- donc je n'ose imaginer un accident comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
Rachel.M
galop 5
avatar

Nombre de messages : 745
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2012

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Ven 22 Jan 2016 - 0:09

Oh il y a eu du monde ici depuis hier soir, merci à tous pour vos messages qui me touchent, je vais tacher de répondre correctement à chaque question !

Tout d'abord je pense que mon récit d'accident est un bon récit éducatif sur "pourquoi ne pas garder ses renes en main quand on tombe" rire Si j'en avais lu d'autres comme ça avant, j'aurai peut etre pris une décision différente?? Et serait peut etre en train de courir comme un lapin sur mes deux jambes..
Maintenant, ce qui est fait est fait, j'ai pris une mauvaise décision à un moment critique, tant pis, il faut regarder vers l'avenir plutôt que me demander "et si..?".

hps : ton bouquin m'a l'air marrant, je suis une grande lectrice et là je vais avoir "un peu" de temps, je tenterai de me le procurer Smile
Pour mon chir.. boarf je m'en fous qu'il se prenne un peu pour Dieu, si ça lui fait plaisir...

Apparté : hier soir j'ai lu un bouquin policier qui parlait de.... erreurs de médications mortelles dans un hôpital... rassurant tout ça Imbecile Heureux

Aurélie
Elle s'était arretée près d'un pré contenant des chevaux, à environ 1km je pense?? Du coup ils l'ont dépoilée, et hop dans le pré avec les chevaux inconnus (  Etonné ), ben elle s'est faite chasser 2 fois et est allée bouffer du foin, pas perturbée par son aventure ni par l'autoroute à 20m de là (celle qui l'a récupérée m'a raconté tout ça à posteriori).

lambada
Tu as bien de la chance de pas avoir ce réflexe, moi je sais qu'instinctivement je lache aussi, là je me suis vraiment forcée consciemment à garder mes renes.......
Pour le chirurgien, malheureusement c'est fait maintenant, j'ai mes vis et broches, je ne pense pas pouvoir y changer quelque chose?
en tout cas lui a vu mes radios post op et était content de lui, tout est remis niveau osseux, à part le cartilage qui était mort.

daisye
Oui j'ai hâte de voir ma maman, elle était super inquiète la pauvre, toute paniquée.. Arg

Urubu
C'est gentil, j'essaie de faire en sorte que ca ne soit pas trop rébarbatif à lire, mais je ne suis pas du tout littéraire alors pour le bouquin... Faudrait vraiment que je m’ennuies clin d'oeuil  

maud
Oui les compléments pour l'arthrose ca va être pour moi rapidement je pense..

fedaia
Je suis à Villefranche

Un grand merci encore une fois à tous pour vos messages qui mettent du baume au coeur.


Petit paragraphe rapide sur ce qui me prend la tête depuis le début de semaine : ma fichue température..
Elle est une fois basse, 37, puis 3h après 38, voire 38.5, puis ca redescend sans raison : ca me rend folle.. J'en viens à stresser à chaque fois qu'ils passent me la prendre, à psychoter en me touchant le front régulièrement pour tenter de deviner où j'en suis.

Ils me gardent pour ça, c'est le dernier barage à ma sortie depuis l'arret des antibios en IV hier soir
(merci mes veines pourries.. Encore un aparté : ma mère m'a raconté en rigolant hier que petite j'étais pareil, ils me piquaient... sur la tempe pour trouver une veine. Je vais garder ceci pour moi, histoire de ne pas donner d'idée aux infirmières très content ).
Cette nuit, minuit et 6h, 37 à chaque fois.. nous verrons ce matin..

A très bientôt également pour la fin du suspense "sortira ou sortira pas avant le week end"..

EDIT : ce fut rapide, le chirurgien vient de me dire à lundi, on regardera votre pansement.. un week end de plus enfermée.. la déprime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maud(belgique)
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 14970
Age : 47
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Ven 22 Jan 2016 - 0:17

pourvu que tu ne n'aies plus de fièvre qui révèle quand même une inflammation....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rochellou
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 16989
Age : 64
Localisation : finistère
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   Ven 22 Jan 2016 - 0:33

Bon rétablissement encore une fois Rachel
Pour ce qui me concerne, j'aurais agi comme toi : notre génération a été ''formatée'' à ne pas lâcher les rênes en cas de chute et c'est devenu complètement réflexe.
Il y a ............37 ans !!! j'ai assisté à un grave accident provoqué par ce même comportement : j'accompagnais un groupe de gamins à cheval (colonie de vacances) avec une autre personne, elle montait une jeune pouliche tout juste débourrée. Au détour d'un chemin, en croisant un groupe de pédestres aux K-ways  multicolores, la pouliche a pris peur, fait un écart et donné un coup de cul. La jeune femme est tombée - pratiquement accroupie sur ses pieds - et bien entendu a gardé les rênes en main.
Se sentant tenue, la pouliche s'est retournée et lui a décroché une ruade qui l'a atteint en pleine face.
J'ai fait démonter tous les gamins, les ai laissé seuls avec leurs chevaux sur le bord du chemin et suis parti ventre à terre chercher des secours
La jeune femme a, elle aussi, été évacuée en hélico, a été opérée et n'a pas conservé de séquelles ........
Mais comment j'avais flippé !

_________________
"Si vous voyez un clown pleurer, ne soyez pas tristes : il se repose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment guérir une jambe (bêtement) cassée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment guérir une jambe (bêtement) cassée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 24Aller à la page : 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment guérir une jambe (bêtement) cassée
» Comment éviter d'avoir les pointes abimées et/ou fourchues?
» Comment recoller un moule en plâtre cassé ?
» Portage dans le dos?
» comment accélérer la guérison d'une clavicule cassée?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: