Forum Al Hfifa Arabians

POUR PARLER CHEVAL TOUT SIMPLEMENT
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Brexit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
maud(belgique)
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 15043
Age : 47
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Sam 25 Juin 2016 - 14:56

ptiteblue a écrit:
Ici les plans tablent sur la perte de 12 000 emplois et une baisse de 0,5 à 0,7% du PIB.
5400 fonctionnaires anglais à Bxl devront logiquement rentrer chez eux, vendre leur maison car la plupart son propriétaire, donc chute de l immobilier dans la capitale et sa périphérie (peut être pas plus mal, on a du s exiler a 50kms pour pouvoir acheter tellement les prix sont élevés près de Bxl)
  je n'en suis pas certaine du tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALKA
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1418
Localisation : Savignac de Duras LOT ET GARONNE
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Brexit   Sam 25 Juin 2016 - 15:42

Pour garder un peu d'optimisme,
Je dirais que c'est peut être LA chance, de remettre en cause le fonctionnement de l’Europe bureaucratique ,tel qu'il est aujourd’hui.
La réglementation a la qu'elle plus personne ne comprends rien! les peuples européens se sentent dessaisies de leurs droits et on l’impression de ne plus être directement concernés , d'ou la montée du populisme dans pratiquement tous les états! et ça ça fait flipper!
Beaucoup trop de bureaucrates grassement payés, pour quoi? pour nous pondre un tas des réglés inapplicables ! et absolument pas adaptés ( chaque pays a ses particularités )
Tout est a revoir! mais pour ça, il faut les bureaucrates se mettent au boulot! et que nous européens, mettions la pression sur nos politiques pour qu'il y ai une réelle volonté d'aller dans ce sens ! je sais, c'est pas gagné!
La sortie des anglais était a prévoir , depuis le temps qu'ils on le cul entre deux chaises...mais je pense qu'ils n'on pas mesure la porté de leurs votes .
Bref ! la nouvelle génération a de quoi faire, dans les prochaines années!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alka-egyptian.com
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Brexit   Sam 25 Juin 2016 - 16:18

L'industrie équine britannique commence à s'interroger sur les conséquences du Brexit  (tentative de traduction partielle)

http://www.horseandhound.co.uk/news/brexit-opportunity-equine-industry-544413

Le directeur de BBA, une entreprise de transport international équin à Newmarket : "ça pourrait être l'occasion d'améliorer les choses", notamment des bénéfices en terme de contrôle des maladies. Actuellement, selon le Trade Control and Expert System de l'Europe, les chevaux circulent librement entre les états avec un certificat de bonne santé, et ne sont pas obligés d'être testés pour des maladies infectieuses avant d'entrer dans un autre état. Maintenant nous pourrions exiger des tests. Les mouvements des chevaux de sport et de course entre la France, le Royaume Uni et l'Irlande sont régis par le Tripartite Agreement, qui est antérieur à l'entrée de la Grande Bretagne dans l'Europe, et ne devrait donc pas être touché. Pour les autres chevaux, l'Union Européenne pourrait choisir d'être génante, en demandant des tests sanguins pour les chevaux britanniques, et nous pourrions en imposer sur les chevaux européens. Mais le commerce va continuer, et il y a une forte probabilité que peu de choses changent.
Un inconvénient possible est que l'UE impose la TVA sur les chevaux ; mais il pourrait y avoir de marchés plus intéressants à l'extérieur de l'UE."

Claire Williams, directrice de la British Equestrian Trade Association : "il est encore trop tôt pour déterminer les effets sur les affaires. Un effet immédiat a été la dévaluation de la livre, ce qui signifie que les acheteurs britanniques de produits étrangers notamment en Asie où beaucoup de marchandises sont en dollars, en auront moins. Mais cela signifie que ceux qui vendent à l'étranger seront bénéficiaires. Cela pourrait être une réaction instinctive et la monnaie pourrait se stabiliser, et ré-augmenter à nouveau.
A part ça on ne peut pas voir les autres impacts, jusqu'à ce qu'on ait les réactions des pays avec qui nous commerçons. La Grande Bretagne exporte bcp de produits équestres, et les clients veulent ces produits ;  et nous achetons beaucoup en Europe. Tout le monde se demande ce qui va arriver. C'est au bout des 2 ans de négociations de sortie, que le commerce pourra évaluer l'impact. Il faut attendre, et nous allons surveiller la situation de près et conseiller les entreprises lorsque nous le pourrons."

The Royal College des vétérinaires : "à ce stade il est difficile de dire si les accords actuels seront touchés, comme le Mutual Recognition of Professional Qualifications Directive (MRPQ) qui permet aux vétérinaires européens d'exercer en GB et inversement ; et il faudra un certain temps pour le savoir. Nous allons travailler avec le Ministère de l'agriculture (DEFRA) pour minimiser les perturbations".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
Rigel21
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12056
Age : 41
Localisation : Val de Marne (94)
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Sam 25 Juin 2016 - 16:58

Je ne vais pas jusqu'à souhaiter des ennuis à nos chers voisins britanniques mais d'une certaine façon je trouve ça sain qu'ils rencontrent la réalité après des années de "retenez moi ou je fais un malheur". D'autant qu'une partie des maux de notre Europe enflée, trop grande et pas assez intégrée, trouve son origine dans les souhaits des voisins d'en face qui n'y ont jamais vu autre chose qu'une zone de libre échange et ont toujours freiné des 4 fers à tout approfondissement de l'Union.
Pour lire pas mal à la presse britannique il y a manifestement une partie de la population britannique qui est juste persuadée que l'UE est en train de couler et qu'il suffit à la bonne vieille Albion de quitter le navire pour revenir miraculeusement à la case "l'Angleterre domine le monde" (et je ne l'invente pas c'est à ce point). Je suppose que la suite du film devrait leur montrer rapidement que le XIXème siècle est définitivement derrière nous et qu'au XXIème, la situation est légèrement différente.
Après, il y a un vrai sujet sur la montée des populismes en occident (Trump c'est le même topo) et une partie au moins de cette montée trouve son origine dans l'insécurité économique des classes moyennes et ouvrières. En 1960 un ouvrier au SMIC faisait vivre une famille sans avoir peur de ne pas pouvoir nourrir ses gosses, on en est loin aujourd'hui.
C'est facile de donner des leçons de vote raisonnable à des gens qui ont la trouille tous les jours pour leurs conditions de vie je trouve. Si on veut qu'ils votent autrement qu'avec la peur et la colère il faut aussi s'intéresser à leurs problèmes. Et force est de constater que l'explosion des inégalités sur les 50 dernières années n'aide pas, avec l'aspiration d'une part très importante des richesses par une toute petite frange de la population. A un moment il va bien falloir que collectivement on se demande si il est vraiment justifiable que 1% de la population possède la moitié de la richesse mondiale.

_________________
Il en est des hommes comme des chevaux : ceux qui piaffent le plus sont en général ceux qui avancent le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shagya-gardaine.com
cath.
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 22338
Age : 48
Localisation : A l'ouest, au frais...
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Sam 25 Juin 2016 - 21:55

Rigel21 a écrit:
Je ne vais pas jusqu'à souhaiter des ennuis à nos chers voisins britanniques mais d'une certaine façon je trouve ça sain qu'ils rencontrent la réalité après des années de "retenez moi ou je fais un malheur". D'autant qu'une partie des maux de notre Europe enflée, trop grande et pas assez intégrée, trouve son origine dans les souhaits des voisins d'en face qui n'y ont jamais vu autre chose qu'une zone de libre échange et ont toujours freiné des 4 fers à tout approfondissement de l'Union.
Pour lire pas mal à la presse britannique il y a manifestement une partie de la population britannique qui est juste persuadée que l'UE est en train de couler et qu'il suffit à la bonne vieille Albion de quitter le navire pour revenir miraculeusement à la case "l'Angleterre domine le monde" (et je ne l'invente pas c'est à ce point). Je suppose que la suite du film devrait leur montrer rapidement que le XIXème siècle est définitivement derrière nous et qu'au XXIème, la situation est légèrement différente.
Après, il y a un vrai sujet sur la montée des populismes en occident (Trump c'est le même topo) et une partie au moins de cette montée trouve son origine dans l'insécurité économique des classes moyennes et ouvrières. En 1960 un ouvrier au SMIC faisait vivre une famille sans avoir peur de ne pas pouvoir nourrir ses gosses, on en est loin aujourd'hui.
C'est facile de donner des leçons de vote raisonnable à des gens qui ont la trouille tous les jours pour leurs conditions de vie je trouve. Si on veut qu'ils votent autrement qu'avec la peur et la colère il faut aussi s'intéresser à leurs problèmes. Et force est de constater que l'explosion des inégalités sur les 50 dernières années n'aide pas, avec l'aspiration d'une part très importante des richesses par une toute petite frange de la population. A un moment il va bien falloir que collectivement on se demande si il est vraiment justifiable que 1% de la population possède la moitié de la richesse mondiale.
ok avec toi sur ton analyse. Pour le dernier point, fin xviiie on était dans la même situation avec un décalage important entre les très riches déconnectés de la réalité et les pauvres qui n'avaient même plus de pain. Je ne vois pas trop d'issue réfléchie. Les riches ne pensent qu'à être riches, ils n'ont pas d'autres réflexions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
herve
galop 9
avatar

Nombre de messages : 6421
Age : 47
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Sam 25 Juin 2016 - 23:32

Avec une petite différence quand même, l'apparition du capitalisme et les révolutions industrielles qui ont (un peu) rebattu les cartes après la révolution durant laquelle nos ancêtres les gaulois ont fait tourner le raccourcisseur à plein régime.

Mais je te rejoins sur le point que les inégalités sont criantes, que les fortunes soient anciennes ou tres récentes. Et les mêmes causes produisant les mêmes effets, on peut craindre un renversement des tables.
C'est le terreau des populismes.

Il y a aussi que les inégalités commencent des l'école. Et sans vouloir jouer les Cassandre, je ne vois pas que le pli soit pris pour rendre le système plus égalitaire ET plus efficace. Car niveler vers le bas dans le système commun public encouragera les "élites" aisées soit à demander des dérogations soit à se diriger vers des systèmes d'enseignement alternatifs privés.

Pourtant il faudrait plus de formation des populations pour débusquer les incohérences des discours populistes. Donc des moyens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cath.
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 22338
Age : 48
Localisation : A l'ouest, au frais...
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Dim 26 Juin 2016 - 6:55

herve a écrit:
Avec une petite différence quand même, l'apparition du capitalisme et les révolutions industrielles qui ont (un peu) rebattu les cartes après la révolution durant laquelle nos ancêtres les gaulois ont fait tourner le raccourcisseur à plein régime.
Je causais des mécanismes AVANT qui ont abouti à la révolution française. Après, ben on verra.

C'est le manque de pain dans Paris qui a lancé le mouvement de révolte populaire de 1789. Dans une période de perturbations climatiques, le grain manquait et les riches faisaient de la spéculation dessus pendant que le peuple crevait de faim.
On remplace le grain par les stock options ou la bourse.
Il y avait aussi en parallèle de la révolte chez le peuple, une aspiration de société nouvelle chez la "classe moyenne" organisée dans le mouvement des Lumières. Ces ingrédients sont également présents aujourd'hui autour du développement durable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
chizhou
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1644
Age : 42
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Brexit   Dim 26 Juin 2016 - 7:28

Attention aux anachronismes, on imagine souvent que le mouvement des Lumières relève de la classe moyenne, hors cette dernière n'existe pas en 1789, l'Encyclopédie coûte une petite fortune et seuls les privilégiés peuvent se l'offrir. Les idées circulent dans toute l'Europe mais surtout entre riches, nobles éclairés, bourgeois... Les clubs, salons et sociétés savantes sont réservées à une élite lettrée, 3/4 des français sont paysans et plus ou moins renseignés par quelques individus éclairés, venus de Paris ou des villes de province.
On observe des similitudes aujourd'hui avec cette période, l'exaspération pas seulement des pauvres, mais aussi de la classe moyenne. Et une fracture entre les élites et le peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel21
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12056
Age : 41
Localisation : Val de Marne (94)
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Dim 26 Juin 2016 - 8:07

cath. a écrit:
Rigel21 a écrit:
Je ne vais pas jusqu'à souhaiter des ennuis à nos chers voisins britanniques mais d'une certaine façon je trouve ça sain qu'ils rencontrent la réalité après des années de "retenez moi ou je fais un malheur". D'autant qu'une partie des maux de notre Europe enflée, trop grande et pas assez intégrée, trouve son origine dans les souhaits des voisins d'en face qui n'y ont jamais vu autre chose qu'une zone de libre échange et ont toujours freiné des 4 fers à tout approfondissement de l'Union.
Pour lire pas mal à la presse britannique il y a manifestement une partie de la population britannique qui est juste persuadée que l'UE est en train de couler et qu'il suffit à la bonne vieille Albion de quitter le navire pour revenir miraculeusement à la case "l'Angleterre domine le monde" (et je ne l'invente pas c'est à ce point). Je suppose que la suite du film devrait leur montrer rapidement que le XIXème siècle est définitivement derrière nous et qu'au XXIème, la situation est légèrement différente.
Après, il y a un vrai sujet sur la montée des populismes en occident (Trump c'est le même topo) et une partie au moins de cette montée trouve son origine dans l'insécurité économique des classes moyennes et ouvrières. En 1960 un ouvrier au SMIC faisait vivre une famille sans avoir peur de ne pas pouvoir nourrir ses gosses, on en est loin aujourd'hui.
C'est facile de donner des leçons de vote raisonnable à des gens qui ont la trouille tous les jours pour leurs conditions de vie je trouve. Si on veut qu'ils votent autrement qu'avec la peur et la colère il faut aussi s'intéresser à leurs problèmes. Et force est de constater que l'explosion des inégalités sur les 50 dernières années n'aide pas, avec l'aspiration d'une part très importante des richesses par une toute petite frange de la population. A un moment il va bien falloir que collectivement on se demande si il est vraiment justifiable que 1% de la population possède la moitié de la richesse mondiale.
ok avec toi sur ton analyse. Pour le dernier point, fin xviiie on était dans la même situation avec un décalage important entre les très riches déconnectés de la réalité et les pauvres qui n'avaient même plus de pain. Je ne vois pas trop d'issue réfléchie. Les riches ne pensent qu'à être riches, ils n'ont pas d'autres réflexions.

Vu que techniquement, je tombe dans la catégorie "riche", je suppose que je m'élève contre cette assertion !! clin d'oeuil rire
Mais ce qui est clair c'est qu'on est tous dans une certaine mesure les esclaves de nos instincts : grimper dans l'échelle sociale, ou ne pas descendre, est un puissant moteur de comportement. Dans la situation actuelle le souci est que, d'une certaine mesure comme au XVIIIème, les riches ont le pouvoir politique : ils ont réussi à totalement pirater le discours capitaliste sur le fait qu'il faut que des gens soient riches pour créer de la richesse pour les autres (emplois, resources etc.) ce qui est probablement vrai mais ne pose pas du tout la question de la mesure de cette richesse. Dans les années 80 aux USA la tranche maximale d'impôts pour les plus hauts revenus était de 80 ou 90 % : à partir d'un certain niveau de revenu donc, la quasi totalité revenait à la collectivité. Et pourtant, on se souvient avec émotion des cris d'orfraie poussés lors de la mise en place du taux à 45 %. Et le pire c'est que le discours "si vous montez les impôts ça fait baisser la croissance" devient vrai, mais pas parce que les hauts revenus arrêtent de s'activer, parce que dans un monde globalisé les riches (personnes morales ou physiques) peuvent faire librement leur marché pour choisir leur pays d'imposition. D'où l'impérieuse nécessité, au moins en Europe, de réfléchir à une harmonisation fiscale, non ?

_________________
Il en est des hommes comme des chevaux : ceux qui piaffent le plus sont en général ceux qui avancent le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shagya-gardaine.com
Rigel21
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12056
Age : 41
Localisation : Val de Marne (94)
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Dim 26 Juin 2016 - 8:18

chizhou a écrit:
Attention aux anachronismes, on imagine souvent que le mouvement des Lumières relève de la classe moyenne, hors cette dernière n'existe pas en 1789, l'Encyclopédie coûte une petite fortune et seuls les privilégiés peuvent se l'offrir. Les idées circulent dans toute l'Europe mais surtout entre riches, nobles éclairés, bourgeois... Les clubs, salons et sociétés savantes sont réservées à une élite lettrée, 3/4 des français sont paysans et plus ou moins renseignés par quelques individus éclairés, venus de Paris ou des villes de province.
On observe des similitudes aujourd'hui avec cette période, l'exaspération pas seulement des pauvres, mais aussi de la classe moyenne. Et une fracture entre les élites et le peuple.

Chizhou : oui et non : ne peut on pas considérer comme une sorte de classe moyenne la catégorie des riches bourgeois du XVIIIème, ayant fait fortune dans la traite et le commerce international, cultivés mais dénués de pouvoir politique par les règles dépassées d'une monarchie absolue reposant sur une aristocratie héréditaire etc. ? au passage, on peut d'ailleurs remarquer que les anglais, si prompts à traiter l'UE de non démocratie, ne manquent quand même pas d'air vu que leur système est encore moins démocratique que le système européen... pour un "modèle de démocratie", une reine dotée de pouvoir dignes du XVIIème siècle (mais qui ne les exerce pas), une chambre haute dotée d'une centaine de lords héréditaires (un peu comme si aujourd'hui notre Sénat contenait le baron de ceci et le comte de cela), pas de constitution écrite, un texte fondateur sur les libertés individuelles (le fameux habeas corpus) qui ne s'est jamais appliqué en Irlande et en Ecosse (faut quand même pas déconner, sont même pas anglais !), un système électoral à un tour encore moins proportionnel que le nôtre qui produit une chambre basse absolument non représentative, etc. etc., ça se pose là quand même...

_________________
Il en est des hommes comme des chevaux : ceux qui piaffent le plus sont en général ceux qui avancent le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shagya-gardaine.com
chizhou
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1644
Age : 42
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Brexit   Dim 26 Juin 2016 - 15:54

En fait tant que les hommes sont des "sujets" ils ne peuvent pas constituer une classe moyenne, bien des nobles sont miséreux, mais bon nombres de bourgeois sont bien plus riches que les nobles qui n'ont pas le droit de travailler sans déroger. Donc rien à voir avec une classe moyenne, associer noblesse et richesse n'est pas si évident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chizhou
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1644
Age : 42
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Brexit   Dim 26 Juin 2016 - 15:58

Et après la vente des Biens Nationaux (richesses du clergé saisies et vendues) de riches bourgeois achètent et s'enrichissent mais aussi des laboureurs, cad des paysans plus ou moins riches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Brexit   Mar 28 Juin 2016 - 8:19

Chronique hebdomadaire de Boris Johnson dans le Telegraph, assez étonnante. Il s’y félicite de la bonne tenue de la devise britannique (qui semble plutôt s'effondrer). Il y assure que « la Grande Bretagne fait partie de l’Europe », « qu’elle continuera à avoir accès au marché unique » et que « les Britanniques pourront continuer d’aller travailler dans l’UE ». Le « seul changement », insiste-t-il, est que le pays s’est dégagé des insupportables réglementations européennes".

"L’entourage de M. Johnson ne le cache pas : il ne s’attendait pas à la victoire et a accusé le choc, surtout quand il a réalisé que M. Cameron allait lui laisser la responsabilité de déclencher la procédure de sortie.
Interviewé par le très tenace Nick Robinson de la BBC, Chris Grayling, l’un des lieutenants de M. Johnson : « Nous allons commencer à constituer une équipe pour réfléchir à notre position afin d’être prêts quand les discussions commenceront. "
source http://abonnes.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2016/06/28/brexit-l-inquietante-impreparation-du-vainqueur-boris-johnson_4959301_4872498.html

??

Est ce que les personnes qui ont prôné le Brexit sont des pyromanes irresponsables ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
lambada
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 19629
Age : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Mar 28 Juin 2016 - 11:56

Dommage, on a pas accès à l'article entier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Brexit   Mar 28 Juin 2016 - 12:24

c'est vrai embarassé

Dommage, il est intéressant ! nananèreee


Je blague ! Je te l'envoie en mp. Idem pour ceusses intéressés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
maud(belgique)
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 15043
Age : 47
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Mar 28 Juin 2016 - 12:47

je le veux bien stp, merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garlonn
galop 8
avatar

Nombre de messages : 2488
Localisation : Gard
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Mar 28 Juin 2016 - 13:03

Un certain agacement au niveau du parlement européen : Juncker/Farage

Ouaip, je sais pas trop comment les Anglais vont s'en sortir, parce qu'à écouter BoJo, ils veulent le beurre, l'argent du beurre, le sourire de la crémière (pour faire soft) et son héritage par dessus le marché...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://buddy.site.voila.fr/
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9062
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Brexit   Mar 28 Juin 2016 - 13:26

Nous sommes sauvés !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
claire
galop 6


Nombre de messages : 913
Age : 31
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Brexit   Mar 28 Juin 2016 - 13:27

Si tu peux m'envoyer l'article également stp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maud(belgique)
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 15043
Age : 47
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Mar 28 Juin 2016 - 14:00

Garlonn a écrit:
Un certain agacement au niveau du parlement européen : Juncker/Farage

Ouaip, je sais pas trop comment les Anglais vont s'en sortir, parce qu'à écouter BoJo, ils veulent le beurre, l'argent du beurre, le sourire de la crémière (pour faire soft) et son héritage par dessus le marché...


exact : ils veulent sortir  de l'UE à leurs conditions, c'est le sommet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot
galop 8
avatar

Nombre de messages : 2831
Age : 42
Localisation : Au frais
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: Brexit   Mar 28 Juin 2016 - 14:15

passenger a écrit:
Nous sommes sauvés !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 922
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Mer 29 Juin 2016 - 20:32

http://www.nouvelle-europe.eu/quitter-l-europe-le-cas-du-groenland

Citation :
Le 13 mars 1984, soit plus de deux ans après le référendum groenlandais, les ministres des Affaires étrangères européens réunis à Bruxelles adoptaient une décision finale sur les termes du retrait groenlandais, connue aujourd'hui comme le traité sur le Groenland. Conformément à la proposition danoise, le traité de Rome se voyait amendé d'un article 188 attribuant au Groenland le statut de PTOM (pays et territoire d’outre-mer). Cette catégorie PTOM est détaillée dans la quatrième partie du texte de 1957 qui définit les relations entre les Communautés européennes et les entités territoriales jouissant d'une relation spéciale avec un des États membres. Contrairement aux régions ultrapériphériques tels que les départements d'outre-mer (DOM) français, ces PTOM ne font pas partie de la CEE et à ce titre, le droit communautaire ne leur est pas applicable. Ainsi, dans, leurs relations avec l’Europe, les PTOM sont parfois traités comme des pays tiers, notamment en ce qui concerne la dimension commerciale.
A l’issue des négociations, cette requalification de l’île danoise se trouvait assortie d’un « protocole » annexé au traité de Rome fixant le « régime particulier applicable au Groenland ».

…..

Citation :
L’exemple du Groenland constitue, à ce jour, le seul antécédent en matière de sortie du traité de Rome. Ce départ ne fut envisageable qu'après la modification des textes du traité et son acceptation par tous les membres de la CEE. Son implication reste cependant à préciser. En effet, le cas groenlandais illustre l'aboutissement logique d'un réagencement des rapports institutionnels entre la métropole danoise et ses territoires les plus éloignés. Dans ce sens, l'épisode groenlandais peut difficilement constituer un précédent solide pour les partisans du retrait, comme purent l'être les travaillistes britanniques au début des années 1980. En revanche, le cas du Groenland demeure pertinent pour anticiper les conséquences éventuelles d'une réévaluation des rapports entre les régions ultrapériphériques actuelles, leurs métropoles respectives et, par conséquent, l'Union européenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle de fay
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9410
Age : 63
Localisation : Entre Loiret et Haute Loire
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Jeu 7 Juil 2016 - 10:16

Parce qu'il faut bien rire un peu.... merci à cilia d'avoir publié ce dessin que j'ai piqué sur sa page FB

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle de fay
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9410
Age : 63
Localisation : Entre Loiret et Haute Loire
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Jeu 7 Juil 2016 - 10:19

Et un article anglais pas piqué des vers pour tenter d'expliquer aux Américains ce qui se passe en Angleterre depuis le vote pro-Leave rire rire rire

https://www.buzzfeed.com/lukebailey/the-crisis-explained-maybe?utm_term=.xswlY2qRv#.qaED0K3vN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garlonn
galop 8
avatar

Nombre de messages : 2488
Localisation : Gard
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Brexit   Jeu 7 Juil 2016 - 11:33

bulle de fay a écrit:
Parce qu'il faut bien rire un peu.... merci à cilia d'avoir publié ce dessin que j'ai piqué sur sa page FB


Je la pique aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://buddy.site.voila.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brexit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brexit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !
» Brexit quezaco ? L’adieu à la perfide Albion
» Brexit
» Cette information qui arrive juste après le brexit comfirme que Facebook est aussi un pion de l'oligarchie, comme l'Union Européenne, il faut sortir de Facebook et faire tomber Facebook.
» EDITION SPECIALE - 12 pages sur le Brexit, en accès libre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: