Forum Al Hfifa Arabians

POUR PARLER CHEVAL TOUT SIMPLEMENT
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3834
Age : 44
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Dim 23 Oct 2016 - 13:08

la marmaille aussi très content
et donc 2017 sera l'année du BAC pour Raphaël.
Et lui qui avait des idées très arretées sur ses projets d'avenir dès l'école se met à patauger quelque peu. En effet, et logiquement, l'avancée des apprentissages permet de filtrer ce qu'il aime et ce dont il est capable.
Il est en terminales ES (option science politique), s'est découvert de bonnes aptitudes en anglais (et il aime grace à un super enseignant). En maths il n'apprécie (et ne comprend bien) que les proba, stat' (ce qui est du chinois pr moi).
Il aime aussi l'histoire.
Il ne souhaite pas faire de prépa (la réputation- non usurpée à priori) lui fait peur.
Préférerait des études "longues" (pas de BTS, DUT)
Jusqu'à l'an passé il pensait à un IEP, mais après y avoir passé 2 jours il n'est pas emballé (et le concours est ardu)


ça vous parle? vous rappelle qlq chose (entre les parents et les étudiants ici certains auront peut être des idées).

Il cherche pas mal sur le net (moi aussi) mais décembre approche avec les période des "portes ouvertes" et si il veut en profiter pour aller voir, en plus de chercher, il va falloir trouver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
Alex35
galop 6


Nombre de messages : 809
Age : 32
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Dim 23 Oct 2016 - 13:27

Je ne connais pas forcément les domaines liés à la filière ES, mais il ne doit pas nécessairement éliminer toutes les formations longues avec prépa.
Certaines grandes écoles ont des prépa "intégrées", dont l'objectif est davantage de former leurs élèves que d’écrémer ceux dont ils ne veulent pas. C'est tout de suite beaucoup plus vivable, ya du boulot, mais on survit rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3834
Age : 44
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Dim 23 Oct 2016 - 13:33

Je découvre donc ttes les infos, précisions...sont les bienvenues
Ce soir il est branché sur les relations internationales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 17970
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Dim 23 Oct 2016 - 13:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kandjlar
galop 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 52
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 02/02/2010

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Dim 23 Oct 2016 - 15:31

coco a écrit:

Il ne souhaite pas faire de prépa (la réputation- non usurpée à priori) lui fait peur.
Préférerait des études "longues" (pas de BTS, DUT

Le DUT n'est pas forcément une fin en soi  et/ou synonyme d'études "courtes"
Mon fils est en dernière année d'école de commerce ( sortira avec bac +6) intégrée après un DUT GEA et non pas par la voie "royale" des prépas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3834
Age : 44
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Lun 24 Oct 2016 - 0:55

c'est probablement le "technologie" qui lui pose soucis, ça fait déjà très spécialisé et comme justement il est encore dans l'optique généraliste afin de se laisser du temps pour affiner ses choix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3834
Age : 44
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Lun 24 Oct 2016 - 1:00

flika a écrit:
Ca m'a l'air pas mal content  

http://www.lesmetiers.net/orientation/p1_194155/diplomate


je pense qu'effectivement il aimerait bien Ben voyons mais va falloir trouver un plan pour les langues (pas de prof d'allemand depuis la rentrée....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
Ayana al Mounira
galop 4
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 34
Localisation : Borest
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Lun 24 Oct 2016 - 2:41

S'il n'a pas une idée précise de ce qu'il souhaite faire, la prépa peut être une bonne piste car elle évite de se spécialiser dans une matière ou un domaine tout de suite. ça donne deux ans encore de réflexion.
Après, il faut en avoir les capacité tant en termes de résultats scolaires que de force de travail.

Voilà mon exemple personnel. J'étais depuis toujours une littéraire mais je n'avais pas grande idée de quoi faire post bac car hormis l'enseignement la filière L semblait promise à des débouchés obscures (selon les dires de mes professeurs de lycée). J'ai d’ailleurs fait une 1° S car on me disait que je ne ferait rien avec un bac L pour finalement bifurquer en fin de première vers ce qui me correspondait vraiment.

Je me suis donc inscrite en hypokhâgne dans un bon lycée, à l'époque c'était le 3° au concours de l'ENS en termes de résultat. Je le dis car c'est important pour la suite. C'était une bonne prépa, qui rentrait des élèves tous les ans au concours et pourtant ce n'était pas le bagne! Les élèves n'étaient pas humiliés par les profs, ce n'était pas la guerre entre élèves. En fait on se soutenaient contre l'adversité...car oui c'était dur, de longues nuits sans sommeil à bûcher, des vacances à lire et à bosser, quasiment aucune sortie, l'exigence quotidienne de nos professeurs, la masse de travail à produire ... La deuxième année a été plus facile que la première malgré la pression de ce concours que peu d'élus réussissaient. Les automatismes étaient davantage ancrés.
Je suis vraiment convaincue que ce sont ces deux années qui m'ont le plus appris et qui m'ont données les qualités professionnelles que j'ai aujourd'hui.

Par la suite, j'ai fait des études d'urbanisme. J'occupe aujourd’hui un poste de direction dans une société d'aménagement qui s'occupe de la réalisation de grands projets en Seine-Saint-Denis. J'ai depuis la fin de mes études, fait des choses qui semblent très éloignées de ce que j'ai pu faire en prépa (comme suivre des chantiers par exemple...) c'est bien loin de la dissert de philo en trois parties. Mais l'esprit de synthèse, la prise de distance, l'exigence envers soi-même, la remise en question permanente, c'est la prépa me l'a appris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
galop 9
avatar

Nombre de messages : 6421
Age : 47
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Lun 24 Oct 2016 - 23:39

Je crois vraiment que les études dites "courtes" sont une bonne filière post bac, dans la mesure oú elles sont devenues des portes d'entrée dérobées vers des filières plus prestigieuses.
D'ailleurs elles sont sélectives à l'entrée. Plus que la fac (aux dernières nouvelles).
N'ayant pas d'enfants je ne connais les affres de l'orientation que par les discussions au café, mais il y a des immuables : en fac tu es laissé en pleine autonomie et ça ne convient pas à tout le monde.
Donc études longues plutôt que courtes je veux bien (l'ambition n'est pas une tare), mais ne pas oublier de considérer toutes les voies.
Et maintenant il existe plus de places ouvertes aux concours B et C.

Cela suppose une analyse à long terme. Et bien souvent l'expertise des parents est nécessaire, même si rien ne peut se décider sans la volonté du lycéen.

Et puis même si le choix est impliquant, heureusement le droit à l'erreur existe (mais sans excès).... Pour finir, la difficulté réside dans l'adéquation entre l'ambition et l'évaluation de ses propres capacités. S'il faut être réaliste, l'autocensure est source de frustrations. Mais dans tous les cas il faut se "sortir les doigts du c..", ce en quoi les filles sont souvent plus volontaires que les gars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3834
Age : 44
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Lun 24 Oct 2016 - 23:56

oui on m'a beaucoup dit ça, mais j'ai aussi entendu l'inverse (rien de tel que les pros/ recruteurs pour conseiller sauf que..."lequels?" )
la fac, effectivement ça ne serait pas mon choix premier mais si c'est ce qu'il souhaite...
Nous essayons de ne pas trop orienter son choix dans la mesure où aucun de nous n'a pu faire ce qu'il souhaitait à notre époque (ouch ça fait vieux ça!!)
Je collecte des infos, des avis et je lui transmets tout ça. autant pour certains trucs il manque de maturité (un gars de 17 ans quoi!) autant il peut en avoir bcp sur certains sujets.
Là avec qlq potes ils organisent leur prochain voyage scolaire, si tout est validé ils iront à Londres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
gritou
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3857
Age : 43
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Mar 25 Oct 2016 - 9:57

C'est vrai qu'il y a beaucoup plus de possibilités avec un bac+2 d'intégrer une "voie royale" qu'avant.

Mais c'est aussi rassurant de se dire qu'on entre dans une formation et qu'on en sortira dans 5 ans, sans avoir à se retaper des concours.

Moi non plus je ne mettrai pas de côté les prépas d'office. Les grandes prépas HEC sont effectivement compliquées à gérer humainement, en dehors du fait que pour y entrer c'est coton.
Mais il y a d'autres prépas moins prestigieuses qui sont une très bonne option pour apprendre à bosser et préparer certains concours.

L'IEP permet aussi de rebondir sur d'autres formations, mais le concours est effectivement péchu.

Après financièrement faut pouvoir suivre, toutes les filières n'ont pas le même coût.

Avec le recul, je me rends compte que ceux qui en général s'en sortent le mieux dans mon entourage (financièrement, poste) sont ceux qui ont fait une école de commerce.
C'est très macro comme formation et ça t'ouvre plein de portes. Mais ça coûte et les concours sont pas évidents, à moins d'y entrer sur dossier après un DUT (on rentre en 2de année je crois).

edit : sinon, et les écoles de commerce permettent de bosser dans ce domaine aussi, il peut s'orienter dans les métiers de l'informatique. Je sais qu'il y a pas mal d'écoles qui existent et les plus cotées sont pas aussi difficile d'entrée que les bonnes écoles de commerce.
Et l'info, ça paye bien, c'est décontract', c'est intéressant (plein de domaines) et quand tu veux changer de taff', c'est pas trop trop galère. Je prêche pour ma paroisse, mais franchement le ratio sousous/pénibilité est pas mal je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ES
galop 8
avatar

Nombre de messages : 4566
Age : 45
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Mar 25 Oct 2016 - 22:46

Je rejoins Ayana

Après mon bac je me suis orientée vers une prépa HEC (d'un grand lycée Versaillais), à l'époque on pouvait le faire en 1 an, puis j'ai intégré une grande école de commerce, où pour être honnête je n'ai pas appris grand chose si ce n'est de pouvoir faire un double diplôme en Angleterre en 3eme année.

En revanche la prépa m'a beaucoup appris : esprit de synthèse, organisation et capacité de travail, résistance au stress (même si je ne suis pas d'une nature stressée), gestion des priorités etc.. Je me rappelle qu'au moment des concours j'ai du avoir plus d'un mois non stop avec des épreuves de concours.
Mais franchement j'en garde un plutôt bon souvenir, je n'ai pas eu cette impression d'horreur qui peut être décrit parfois : travail non stop, compétition entre élève etc...

Même plus de 25 ans après ce "formatage" de l'esprit me sert encore dans mon boulot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3834
Age : 44
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Mer 26 Oct 2016 - 0:40

Je n'en doute pas (et si je pouvais c'est qlq chose qui me plairait...mais pour moi très content ).
Il ne s'y voit pas (il a des connaissances qui font / ont fait et la charge de travail lui parait assez colossale)
on va tt de même jeter un coup d'œil -mais si il savait quelle branche ça avancerait le pb Ben voyons
Les écoles de commerce, il en a "rencontré" qlq unes au salon à Bdx l'an passé et ce qu'il mettent en avant n'est pas ce qui lui plait (il y en a un paquet, il faut fouiner), sauf peut être Kedge.
Il n'a pas évoqué l'informatique je lui poserai la question clin d'oeuil

merci pour les infos/ renseignements rien de tel que l'expérience et dire qu'il faudra recommencer pour les 2 autres (bon pour le moment n°2 veut être prof de sport ou banquier et n°3 a largement le temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
Kiraz
galop 5
avatar

Nombre de messages : 570
Age : 24
Localisation : Essayez la gare...
Date d'inscription : 26/01/2013

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Mer 26 Oct 2016 - 8:41

herve a écrit:
Je crois vraiment que les études dites "courtes" sont une bonne filière post bac, dans la mesure oú elles sont devenues des portes d'entrée dérobées vers des filières plus prestigieuses.
D'ailleurs elles sont sélectives à l'entrée. Plus que la fac (aux dernières nouvelles).
N'ayant pas d'enfants je ne connais les affres de l'orientation que par les discussions au café, mais il y a des immuables : en fac tu es laissé en pleine autonomie et ça ne convient pas à tout le monde.
Donc études longues plutôt que courtes je veux bien (l'ambition n'est pas une tare), mais ne pas oublier de considérer toutes les voies.
Et maintenant il existe plus de places ouvertes aux concours B et C.

En fait, la sélection n'est pas faite de la même manière à la fac. Il y a un écrémage année après année. Après ça dépend la filière : chez moi il y en a 30% qui sont passés en 2e année, autant en 3e et après en master on se répartit tous : on est 30 en master recherche et il sont 15 ou 20 en pro, mais il y a une sélection sur cv, lettre de motivation et entretien de motivation (+ un écrit de culture gé pour certains)(et les notes aussi mais ça on ne le dit pas....). Un conseiller d'orientation nous disait de choisir des études qu'on aime, que ça nous conduirait forcément à un métier qu'on aime ; si il choisit LEA anglais en plus (mais pas LCE)* il pourra bifurquer vers une école de commerce ou filière équivalente et restera dans une filière générale.

*LCE= Langues et Cultures Étrangères
LEA = Langues Étrangères Appliquées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3834
Age : 44
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Ven 28 Oct 2016 - 12:49

il est en train d'étudier la doc d'ILERI Ben voyons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
herve
galop 9
avatar

Nombre de messages : 6421
Age : 47
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Sam 29 Oct 2016 - 8:18

Kiraz a écrit:
herve a écrit:
Je crois vraiment que les études dites "courtes" sont une bonne filière post bac, dans la mesure oú elles sont devenues des portes d'entrée dérobées vers des filières plus prestigieuses.
D'ailleurs elles sont sélectives à l'entrée. Plus que la fac (aux dernières nouvelles).
N'ayant pas d'enfants je ne connais les affres de l'orientation que par les discussions au café, mais il y a des immuables : en fac tu es laissé en pleine autonomie et ça ne convient pas à tout le monde.
Donc études longues plutôt que courtes je veux bien (l'ambition n'est pas une tare), mais ne pas oublier de considérer toutes les voies.
Et maintenant il existe plus de places ouvertes aux concours B et C.

En fait, la sélection n'est pas faite de la même manière à la fac. Il y a un écrémage année après année. Après ça dépend la filière : chez moi il y en a 30% qui sont passés en 2e année, autant en 3e et après en master on se répartit tous : on est 30 en master recherche et il sont 15 ou 20 en pro, mais il y a une sélection sur cv, lettre de motivation et entretien de motivation (+ un écrit de culture gé pour certains)(et les notes aussi mais ça on ne le dit pas....). Un conseiller d'orientation nous disait de choisir des études qu'on aime, que ça nous conduirait forcément à un métier qu'on aime ; si il choisit LEA anglais en plus (mais pas LCE)* il pourra bifurquer vers une école de commerce ou filière équivalente et restera dans une filière générale.

*LCE= Langues et Cultures Étrangères
LEA = Langues Étrangères Appliquées
J'ai dit sélection à l'entrée. Si j'ai bien lu tu décris un taux d'échec de 91% entre la première et la troisième année (30% entre première et seconde et même taux entre 2 et 3).
La sélection par l'échec de l'Universite française qui refuse la sélection à l'entrée me semble être une grande hypocrisie et un immense gâchis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Sam 29 Oct 2016 - 11:33

herve a écrit:
Kiraz a écrit:
herve a écrit:
Je crois vraiment que les études dites "courtes" sont une bonne filière post bac, dans la mesure oú elles sont devenues des portes d'entrée dérobées vers des filières plus prestigieuses.
D'ailleurs elles sont sélectives à l'entrée. Plus que la fac (aux dernières nouvelles).
N'ayant pas d'enfants je ne connais les affres de l'orientation que par les discussions au café, mais il y a des immuables : en fac tu es laissé en pleine autonomie et ça ne convient pas à tout le monde.
Donc études longues plutôt que courtes je veux bien (l'ambition n'est pas une tare), mais ne pas oublier de considérer toutes les voies.
Et maintenant il existe plus de places ouvertes aux concours B et C.

En fait, la sélection n'est pas faite de la même manière à la fac. Il y a un écrémage année après année. Après ça dépend la filière : chez moi il y en a 30% qui sont passés en 2e année, autant en 3e et après en master on se répartit tous : on est 30 en master recherche et il sont 15 ou 20 en pro, mais il y a une sélection sur cv, lettre de motivation et entretien de motivation (+ un écrit de culture gé pour certains)(et les notes aussi mais ça on ne le dit pas....). Un conseiller d'orientation nous disait de choisir des études qu'on aime, que ça nous conduirait forcément à un métier qu'on aime ; si il choisit LEA anglais en plus (mais pas LCE)* il pourra bifurquer vers une école de commerce ou filière équivalente et restera dans une filière générale.

*LCE= Langues et Cultures Étrangères
LEA = Langues Étrangères Appliquées
J'ai dit sélection à l'entrée. Si j'ai bien lu tu décris un taux d'échec de 91% entre la première et la troisième année (30% entre première et seconde et même taux entre 2 et 3).
La sélection par l’échec de l'Universite française qui refuse la sélection à l'entrée me semble être une grande hypocrisie et un immense gâchis.

(Histoire vécue) Et quand on a fini son master II et qu’on ne trouve pas de travail pendant de longs mois, on finit par repartir pour des études, mais cette fois en école d’ingénieur, en alternance par exemple.…C’est déjà mieux « coté » et (surprise Imbecile Heureux ) c’est beaucoup plus facile pour trouver un job Clin d'oeui heureux c’est juste un peu plus longtemps à passer dans les études (il suffit de trouver les financements…. Parents, Mac Do, loto (?) etc…) .

Maintenant, pour moi, si on fait des études pour la culture et le savoir, sans forcément qu’il y ait nécessité que cela débouche un jour sur un gagne-pain dans le domaine étudié, pourquoi pas la fac Ange
Par ex : un neveu a un master en géographie et il a trouvé un job d’ouvrier arboriculteur après passage chez Décathlon, chez un shipchandler/loueur de bateaux et bien sûr chez « Paul Emploi » , sûrement une des plus grosses boîtes de France …)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3834
Age : 44
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Mar 1 Nov 2016 - 3:02

Kiraz a écrit:
herve a écrit:
Je crois vraiment que les études dites "courtes" sont une bonne filière post bac, dans la mesure oú elles sont devenues des portes d'entrée dérobées vers des filières plus prestigieuses.
D'ailleurs elles sont sélectives à l'entrée. Plus que la fac (aux dernières nouvelles).
N'ayant pas d'enfants je ne connais les affres de l'orientation que par les discussions au café, mais il y a des immuables : en fac tu es laissé en pleine autonomie et ça ne convient pas à tout le monde.
Donc études longues plutôt que courtes je veux bien (l'ambition n'est pas une tare), mais ne pas oublier de considérer toutes les voies.
Et maintenant il existe plus de places ouvertes aux concours B et C.

En fait, la sélection n'est pas faite de la même manière à la fac. Il y a un écrémage année après année. Après ça dépend la filière : chez moi il y en a 30% qui sont passés en 2e année, autant en 3e et après en master on se répartit tous : on est 30 en master recherche et il sont 15 ou 20 en pro, mais il y a une sélection sur cv, lettre de motivation et entretien de motivation (+ un écrit de culture gé pour certains)(et les notes aussi mais ça on ne le dit pas....). Un conseiller d'orientation nous disait de choisir des études qu'on aime, que ça nous conduirait forcément à un métier qu'on aime ; si il choisit LEA anglais en plus (mais pas LCE)* il pourra bifurquer vers une école de commerce ou filière équivalente et restera dans une filière générale.

*LCE= Langues et Cultures Étrangères
LEA = Langues Étrangères Appliquées


Ce matin il regarde du côté double licence (anglais et science politique/ anglais et droit...) & les IEP de nouveau ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
Fanny66
galop 6


Nombre de messages : 924
Age : 31
Localisation : PO
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Mar 1 Nov 2016 - 3:39

C'est dur à 18 ans de choisir... on a en plus l'impression que le choix est définitif, ce qui n'est pas le cas.

Quand je regarde ma classe de terminale, on est peu à avoir fini là où on été parti à 18 ans. J'ai mis 3 ans avant de trouver ma voie, mais je fais maintenant un métier que j'aime, et je gagne ma vie. J'ai eu mon premier boulot avant d'être diplômée, mais j'ai fait des études spécifiques qui ne m'ont amenée qu'à pouvoir exercer une seule profession (paraméd).

En comparaison, mon homme est, lui, allé "à la fac", dans une branche qui l’intéressait +/- à 18 ans. Licence ultra généraliste en biologie, avec un choix des options qui s'est fait au fur et à mesure des années, pour finir en master "pro", diplômé en poche, plein de branches s'ouvrait à lui,avec son diplôme plutôt généraliste. Mais soit il était "trop qualifié", soit il n'avait "pas d'expérience", bref, il a galéré. Il a enchainé les CDD saisonniers, avec le chômage qui prenait le relais en hiver pendant qqs années. Il a finit par trouver, il est en CDI, mais je sais que c'est pas ce qu'il voulait au départ.

Je sais que ça ne t'aide pas trop, mais ça peut te montrer les "extrêmes" dans les choix initiaux : études ultra spécifiques ou tu trouves un job facilement, ou plus générales qui te permettent de te réorienter plus facilement si une autre branche te tente +.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3834
Age : 44
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Mar 1 Nov 2016 - 3:59

ça rejoint un peu le job d'éleveur en fait: soit un croisement basique avec "bcp" de demandes (et bcp d'offres)
soit un truc plus confidentiel avec peu de naissances mais peu de demande aussi  clin d'oeuil

tout ça n'est pas simple à entendre à cet âge là (et à intégrer à la problématique, encore qu'avec Rapha j'ai de la "chance": pas de paramètre petite copine pour le moment, ni de cheval à faire suivre...)
c'est aussi ce qui me fait leur dire: ayez une passion dans la vie, elle ne vous nourrira pas forcément mais sera peut etre le p'tit truc qui changera la donne (bon lui ça a tourné court avec ses soucis de santé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Mar 1 Nov 2016 - 9:27

Il ne faut pas oublier, à mon avis, de rentrer dans l’équation, le fait que nos sociétés sont en mutation avec des métiers qui vont disparaître de façon plus ou moins rapide…
Ce ne sera pas seulement les véhicules sans chauffeurs et donc chauffeurs sans emploi, mais aussi :

Citation :
47% des professions qui pourraient disparaître avec les progrès de la robotique.
….
on peut estimer que la conquête des machines, jusque dans nos relations les plus intimes, relève de moins en moins de la science fiction.

https://rslnmag.fr/metiers-pourront-etre-confies-a-des-machines/

ou

https://www.ouestfrance-emploi.com/actualite-emploi/choisissez-metier-non-robotisable

ou

http://www.slate.fr/lien/58107/les-dix-jobs-que-les-robots-nauront-pas


Tout repose sur l’intérêt économique, s’il y a des économies à faire, alors les choses se feront…….. Sauf  embarassé ???


Cultiver de multiples compétences me parait encore plus important aujourd’hui, et demain  Cheval , dans les domaines du savoir-faire intellectuel, du savoir-faire technique et du savoir-faire manuel. Se garder plusieurs possibilités, plusieurs capacités, plusieurs fers au feu et se diriger de préférence vers des métiers ayant les caractéristiques suivantes :

1/ Non délocalisable
2/ Non robotisable
3/ Non informatisable

Sans oublier qu’on ne fait bien que ce que l’on aime ! Ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3834
Age : 44
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Lun 14 Nov 2016 - 6:18

et le paramètre géographique vous croyez qu'ils y pensent? rire
la double licence qui le branche le plus est...à Lyon très content
Si il finalise un choix pareil il va falloir faire de l'intensif quant à l'autonomie d'un "17 ans sorti de la campagne" (il a d el'avance sur moi: il a déjà pris le train et l'avion lui rire rire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
coco
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3834
Age : 44
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Ven 9 Déc 2016 - 12:52

news (et si si il y en a qui on fait...)
après la réunion parents/ profs de cet apm (j'ai fait light c'était aussi celle du college et j'avais la petite à récupérer à l'entrainement)
Les profs s'accordent à dire que les résultats ne sont pas ce qu'il devraient/ pourraient etre, mais ils sont contents des efforts fournis, de l'investissement. Et l'encourage à tenter les concours puisqu'il a une bonne culture générale.
La piste de LEA est effectivement d'actualité, ça semble correspondre à ses désirs (anglais forcément, et hourra la prof d'allemand est de retour, il bosse pour rattraper le trimestre perdu.
donc il va fouiner le net à la recherche de LEA avec des options qui l'intéressent: relations internationales...

et les petits grandissent aussi: bulletins quasi parfait pour Gauthier en 5eme (entre le sans-notes et les "boules", "points"...de couleur on se marre en lisant le bulletin).

et c'est ici que je dis que je suis fière de mes loulous, entre sports & ecole ils se donnent les moyens de réussir, meme si les résultats ne sont pas immédiats, nul doute que ça paiera un jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevage-feol.blog4ever.com/blog/index-408745.html
Isabel
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 21122
Age : 50
Localisation : Ma Belle Normandie :o)
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Sam 10 Déc 2016 - 4:11

content il faut tjs croire en nos mômes, si on ne croit pas en eux, qui y croiront, dis moi ?? clin d'oeuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevagedescolines.free.fr/
calinoeta
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 32307
Age : 38
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   Sam 10 Déc 2016 - 6:09

hihi vous aussi Coco vous êtes passés au points-boules de couleur ...
on se croirait en maternelle ... rire
c'est sportif pour s'y retrouver ...faut bien l'avouer

en tous cas bravo à gauthier et courage pour le grand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'y a pas que les poulains qui grandissent...(études)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: