Forum Al Hfifa Arabians

POUR PARLER CHEVAL TOUT SIMPLEMENT
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dettes incommensurables et Frexit ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
rochellou
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 17118
Age : 64
Localisation : finistère
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Mer 8 Mar 2017 - 13:27

lisou a écrit:


Ce qui pourrait aussi s'expliquer par le fait que les immigrés ayant le droit de vote (en tout cas une très grande majorité, je ne fais pas référence aux réfugiés fraîchement débarqués), ils ne votent pas FN. Et donc, là où ils sont les plus nombreux, les % tombent...


Non Lisou, en France les étrangers n'ont pas le droit de vote, sauf aux municipales et aux européennes où sont électeurs et éligibles les ressortissants de l'UE

_________________
"Si vous voyez un clown pleurer, ne soyez pas tristes : il se repose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Mer 8 Mar 2017 - 14:24

rochellou a écrit:
lisou a écrit:


Ce qui pourrait aussi s'expliquer par le fait que les immigrés ayant le droit de vote (en tout cas une très grande majorité, je ne fais pas référence aux réfugiés fraîchement débarqués), ils ne votent pas FN. Et donc, là où ils sont les plus nombreux, les % tombent...


Non Lisou, en France les étrangers n'ont pas le droit de vote, sauf aux municipales et aux européennes où sont électeurs et éligibles les ressortissants de l'UE


c"est po  moa qu'ai  dis ca

il est temps de prendre sa petite pilulle et d'aller au dodo Imbecile Heureux Imbecile Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
galop 9
avatar

Nombre de messages : 6421
Age : 47
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Mer 8 Mar 2017 - 15:28

lisou a écrit:
lambada a écrit:
Rigel21 a écrit:
C'est une question souvent posée et effectivement, il y a une faible corrélation entre immigration et vote FN. Le problème lisou, c'est que c'est une corrélation négative (coefficient de régression -0,17) : en fait, on vote d'autant plus Fn qu'on vit dans un endroit où l'immigration est faible :
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/breve/2014/05/26/immigration-et-vote-fn_4426256_4355770.html

Il est probablement plus juste de dire que le vote FN est un vote de colère / protestation qui est plus étendu dans des secteurs peu privilégiés économiquement. Alors que l'immigration est au contraire plus importante dans les zones dynamiques.
Bref, l'immigration sert opportunément de bouc émissaire. Avant qu'on m'accuse d'angélisme, d'islamogauchisme et je sais plus quoi en droito-novlangue, ça ne veut pas dire que l'immigration est une question simple et qu'une forte immigration ne pose pas des vraies questions et difficultés.
Mais le vote FN ne repose pas vraiment sur ces vraies questions et difficultés.

Ce qui pourrait aussi s'expliquer par le fait que les immigrés ayant le droit de vote (en tout cas une très grande majorité, je ne fais pas référence aux réfugiés fraîchement débarqués), ils ne votent pas FN. Et donc, là où ils sont les plus nombreux, les % tombent...


ici je ne sais plus de quelle election il s'agissait mais les plus forts taux de vote fn etaient dans les quartiers
Pourrais-tu stp finir ta phrase et préciser? Que sont "les quartiers" ?
Les quartiers chics ? les quartiers du centre ville ? les quartiers bobos ? les quartiers gay ? les quartiers maitres ?

Quand on n'appelle pas les choses par leur nom, la peur l'emporte et le vivre ensemble se barre en quenouille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Mer 8 Mar 2017 - 23:28

herve a écrit:
lisou a écrit:
lambada a écrit:
Rigel21 a écrit:
C'est une question souvent posée et effectivement, il y a une faible corrélation entre immigration et vote FN. Le problème lisou, c'est que c'est une corrélation négative (coefficient de régression -0,17) : en fait, on vote d'autant plus Fn qu'on vit dans un endroit où l'immigration est faible :
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/breve/2014/05/26/immigration-et-vote-fn_4426256_4355770.html

Il est probablement plus juste de dire que le vote FN est un vote de colère / protestation qui est plus étendu dans des secteurs peu privilégiés économiquement. Alors que l'immigration est au contraire plus importante dans les zones dynamiques.
Bref, l'immigration sert opportunément de bouc émissaire. Avant qu'on m'accuse d'angélisme, d'islamogauchisme et je sais plus quoi en droito-novlangue, ça ne veut pas dire que l'immigration est une question simple et qu'une forte immigration ne pose pas des vraies questions et difficultés.
Mais le vote FN ne repose pas vraiment sur ces vraies questions et difficultés.

Ce qui pourrait aussi s'expliquer par le fait que les immigrés ayant le droit de vote (en tout cas une très grande majorité, je ne fais pas référence aux réfugiés fraîchement débarqués), ils ne votent pas FN. Et donc, là où ils sont les plus nombreux, les % tombent...


ici je ne sais plus de quelle election il s'agissait mais les plus forts taux de vote fn etaient dans les quartiers
Pourrais-tu stp finir ta phrase et préciser? Que sont "les quartiers" ?
Les quartiers chics ? les quartiers du centre ville ? les quartiers bobos ? les quartiers gay ? les quartiers maitres ?

Quand on n'appelle pas les choses par leur nom, la peur l'emporte et le vivre ensemble se barre en quenouille.

quand on parle de quartiers en general tout le monde comprend mais je vais enfoncer le clou

la ou tu vas pas une fois la nuit tombee ou les voitures brulent ou les pompiers se font caillasser et ou les flics se deplacent en car
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel21
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12066
Age : 41
Localisation : Val de Marne (94)
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Jeu 9 Mar 2017 - 0:56

La réalité ne corrobore pas l'idée d'une "banlieue" générique votant lourdement FN : http://www.ville-et-banlieue.org/comment-ont-vote-les-banlieues-populaires-les-municipalites-de-banlieue-apres-le-seisme-du-30-mars-8441.html
AU municipales de 2014, la première différence des banlieues (là, pris au sens du dictionnaire, donc une commune périphérique à une agglomération, sans connotation sur son niveau de vie) est que la population s'y abstient plus. Mais non, dans ce public là, il n'y a pas plus de vote FN que la moyenne nationale.
Dommage pour l'argument bien pratique "ceux qui vivent dans des banlieues pleines d'immigrés savent bien, eux, et c'est pour ça qu'ils votent FN", à la différence des bisounours bien pensants qui ne veulent pas voir les problèmes et qui vivent au pays de Candy.

_________________
Il en est des hommes comme des chevaux : ceux qui piaffent le plus sont en général ceux qui avancent le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shagya-gardaine.com
fedaia
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1571
Age : 33
Localisation : belleville s/ saône
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Jeu 9 Mar 2017 - 1:10

J'ai grandi dans un quartier .... forte zone d'immigration en provenance d'Afrique sub-saharienne et du Maghreb, bien ghettoisés dans une petite ville de province, avec des tours et des barres datées des années 70. Ben clairement, c'étaient les p'tits caïds blancs qui allaient chercher les grands blacks pour les faire plonger du mauvais côté, et les utiliser comme hommes de main.


Quand on a pas d'autres horizons que la barre d'immeubles et le quartier, vu la baisse des emplois industriels, oui ça donne de la colère et des gens qui vont se tourner vers d'autres façons, moins reluisantes, de partir de là. L'autre option, ce sont tous ces jeunes de mon âge qui vont créer des entreprises, avoir des idées, se battre pour elles, et donc créer des emplois. Les cités font partie des zones les plus dynamiques pour l'entrepreneuriat. Aussi car les jeunes issus de l'immigration ont plus de difficulté à trouver des emplois salariés, y compris quand ils sont diplômés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Jeu 9 Mar 2017 - 1:22

Rigel21 a écrit:
La réalité ne corrobore pas l'idée d'une "banlieue" générique votant lourdement FN : http://www.ville-et-banlieue.org/comment-ont-vote-les-banlieues-populaires-les-municipalites-de-banlieue-apres-le-seisme-du-30-mars-8441.html
AU municipales de 2014, la première différence des banlieues (là, pris au sens du dictionnaire, donc une commune périphérique à une agglomération, sans connotation sur son niveau de vie) est que la population s'y abstient plus. Mais non, dans ce public là, il n'y a pas plus de vote FN que la moyenne nationale.
Dommage pour l'argument bien pratique "ceux qui vivent dans des banlieues pleines d'immigrés savent bien, eux, et c'est pour ça qu'ils votent FN", à la différence des bisounours bien pensants qui ne veulent pas voir les problèmes et qui vivent au pays de Candy.


je n'ai pas dis que c'etait general mais j'ai vu dans les dna un tableau avec la tendance des votes par canton le premier etait un canton a la campagne et tout de suite derriere cronenbourg qui comprend deux cites la cite nucleaire et hautepierre qui avaient vote fn a plus de 20 %
ca m'avait d'ailleurs pas mal surpris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Mar 2 Mai 2017 - 6:37

01/05/2017 :

Citation :
Emmanuel Macron avertit que si l’Union Européenne ne se réforme pas, elle court le risque d’affronter le péril d’un “Frexit” ou du FN dans une interview à la télévision publique britannique .

Le candidat à la présidentielle a insisté sur sa volonté d’une réforme en profondeur de l’UE. “Continuer comme cela serait une trahison des citoyens”, a t-il dit.

Dans une autre intervention, cette fois à la télévision française, il a mis en avant sa volonté de réconcilier la France.

http://fr.euronews.com/2017/05/01/macron-evoque-la-menace-d-un-frexit

Pour ceux qui parlent/comprennent l’anglais :
http://www.bbc.com/news/world-europe-39766334
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve
galop 9
avatar

Nombre de messages : 6421
Age : 47
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Mer 3 Mai 2017 - 23:44

Je le trouve très bon en anglais, ce en quoi il se distingue nettement de la classe politique qui l'a précédé.

Bizarrement il est doublé en anglais, comme s'il était difficile à comprendre par les auditeurs de bbc world, qui sont supposés comprendre le globish.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Sam 6 Mai 2017 - 2:26

A propos de dettes, (©AFP / 03 mai 2017 22h09) :

Citation :
...
C'est la plus grosse faillite d'une entité territoriale jamais déclarée aux Etats-Unis mais elle ne présente pas de risque systémique pour le système financier américain.

Parfois surnommé la "Grèce des Caraïbes", Porto Rico prend cette décision deux jours après la levée d'un moratoire sur les remboursements à ses créanciers.

« Face à la réalité du calendrier et l’élimination du moratoire (...), j'ai pris la décision de demander au Comité de supervision que Porto Rico puisse se placer sous la protection de l'article 3 (Title III) afin de pouvoir travailler à un plan structuré concernant le remboursement de la dette", a dit le gouverneur Ricardo Rossello lors d'une conférence de presse.
....

Le territoire croule sous un endettement de quelque 70 milliards de dollars et a plusieurs fois manqué d’honorer des paiements. En juillet 2016, l'île, qui ne peut se mettre sous la protection de la même loi sur les faillites que les villes américaines, n'avait pas pu rembourser une échéance de deux milliards de dollars.
....

Mardi, plusieurs créanciers avaient refusé de ne se voir rembourser que la moitié de la valeur d'origine de leurs titres de dettes, comme proposé alors par le gouvernement de Porto Rico, préférant se tourner vers les tribunaux fédéraux à San Juan, sur l'île, et de New York pour réclamer le remboursement total.

La veille, le 1er mai, le moratoire sur le remboursement aux créanciers établi par la loi Promesa ("Puerto Rico Oversight, Management, and Economic Stability Act") avait été levé et des centaines de Portoricains étaient sortis manifester contre des mesures d'austérité proposées par le Comité de supervision.

"Ce processus de faillite est vital pour que Porto Rico puisse recevoir l'allégement de sa dette qu'on lui a promise", a réagi Eric LeCompte, directeur exécutif de Jubilee USA Network, une organisation spécialisée sur la question de la dette des pays pauvres.

Il pourra "ramener la dette à des niveaux soutenables, protéger les habitants les plus vulnérables et promouvoir la transparence", poursuit-il dans un communiqué.

Autrefois prospère, l'île de 3,5 millions d'habitants a amorcé son déclin économique en 2006 avec la fin d'exonérations fiscales massives qui avaient attiré de grandes multinationales et dopé l'activité. Depuis, la récession économique et la chute des recettes ont fait gonfler la dette du territoire.
https://www.romandie.com/news/Porto-Rico-se-declare-en-situation-de-faillite/792908.rom

Toute ressemblance de certains de ces faits avec d’autres territoires ne serait que le fruit du hasard Imbecile Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Sam 6 Mai 2017 - 2:36


D’ailleurs, Mr Macron, à propos de la Grèce :

Citation :
....
"Je suis pour le principe d'une restructuration de la dette grecque, concertée et en maintenant la Grèce dans la zone euro. Pourquoi ? Parce que le système est aujourd'hui intenable. Alors il faut mettre les verrous, les sécurités, trouver un accord collectif, mais nous savons de toute façon tous qu'il faudra en venir là", a déclaré l'ancien ministre de l'Economie.

"Une chose est de l'être, une autre est d'obtenir la décision collective, il faudra mener ce combat", a ajouté M. Macron, soulignant qu'il avait déjà exprimé cette position à l'été 2015.

"Je le mènerai, parce que je pense qu'il est inéluctable, et qu'il nous redonnerait de la crédibilité collective", a-t-il dit.

Pour l'ancien secrétaire général de l'Elysée, "il n'y a pas de possibilité (pour la Grèce) de retrouver une économie, une société stable dans l'euro, avec le niveau de dette actuelle".

"Je ne suis pas favorable tant qu'on n'a pas été plus loin dans l'intégration à sortir quelque Etat de la zone euro, je pense qu'aujourd'hui ça serait détricoter la zone euro, et donc je suis favorable à restructurer la dette grecque", a-t-il argumenté.

M. Macron avait reçu le 2 mai le soutien de l'ancien ministre grec des Finances Yanis Varoufakis, une des références de la gauche radicale en Europe. Pour lui, M. Macron a été le seul ministre en Europe à avoir fait "tout son possible" pour aider Athènes lors de la crise de la dette.



(©AFP / 05 mai 2017 23h47
https://www.romandie.com/news/Macron-menera-le-combat-pour-obtenir-une-restructuration-de-la-dette-grecque/793560.rom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Mer 31 Mai 2017 - 3:44

Citation :
La confiance en l’appartenance à l’UE est en hausse à travers le continent, mais celle envers les institutions de l’UE continue de décroître.

La décision du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne a renforcé la foi d’autres peuples en leur appartenance à l’UE, mais la confiance envers les institutions est toujours très basse.

Selon des données d’Eurostat, cette dernière est passée de 60 % au début du siècle à 30 % aujourd’hui.

Lors d’un événement sur le sujet, organisé le 22 mai par la représentation permanente de la Suède en UE, un groupe d’experts a discuté des conséquences économiques et sociales d’un tel manque de confiance.

http://www.euractiv.fr/section/institutions/news/loss-of-trust-in-eu-has-social-and-economic-consequences/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fedaia
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1571
Age : 33
Localisation : belleville s/ saône
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Mer 31 Mai 2017 - 5:33

http://www.leparisien.fr/economie/grece-les-negociations-sur-l-allegement-de-la-dette-echouent-24-05-2017-6978621.php

Article intéressant sur la restructuration de la dette grecque, et perso je ne pense pas que ça se décoincera avant les élections prévues en Allemagne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Jeu 22 Juin 2017 - 12:10

Citation :
La France parviendra-t-elle en 2017 à contenir son déficit public dans la limite de 2,8 % du produit intérieur brut (PIB), comme le prévoit le programme de stabilité transmis à Bruxelles par le précédent gouvernement ? Même le premier ministre en doute. « J’étais dubitatif au moment où ça a été annoncé. Je le suis encore un peu plus, parce qu’à la place qui est la mienne je vois arriver toute une série d’informations qui me laissent à penser que le 2,8 % ne va pas être tenu », a indiqué Edouard Philippe, mardi 20 juin sur RMC-BFM-TV, ajoutant que le risque de dérapage budgétaire n’était pas exclu et que des mesures correctives devraient « probablement » être prises.

En savoir plus sur



http://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2017/06/21/le-gouvernement-face-au-risque-d-un-derapage-budgetaire_5148665_1656968.html#upgrVB1ZSspOI1HL.99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Lun 26 Juin 2017 - 10:50

Une analyse correcte de la situation économique ? Ou non ?

Le 27/05/2014 :
Olivier Delamarche chef d'entreprise et chroniqueur chez BFM Business est invité sur la Libre Antenne.
Connu pour ses prises de positions inhabituelles sur les problématique financières et économiques dans les grands médias, il s'est forgé une réputation sur la toile.
Une entrevue où l’on aborde toutes les problématiques économiques sans langue de bois, un échange choc entre deux visions qui s’opposent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Dim 2 Juil 2017 - 15:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Jeu 12 Oct 2017 - 10:45

Maintenant, c’est le FMI qui alerte sur le poids des dettes en parlant d’un scénario catastrophe :

https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/030693893494-poids-des-dettes-le-scenario-catastrophe-du-fmi-2121396.php#i2O9pI0RXbeE96Hk.99

«  Le FMI s'inquiète de la montée des risques avec la progression des dettes publiques et privées. Dans son scénario catastrophe, il craint une chute prononcée de la production mondiale d'ici à cinq ans.
Wolfgang Schäuble avait certainement lu en avant-première le rapport sur la stabilité financière du FMI. Dès lundi, dans un  avec le « Financial Times », le ministre des Finances allemand avait alerté sur la possibilité d'une nouvelle crise financière. Mercredi, l'institution multilatérale lui a emboîté le pas en mettant en exergue les  du système financier international. Dans leur document, les experts du Fonds ont élaboré un scénario... »


Info reprise aussi là :
http://www.clubpatrimoine.com/article/Poids_des_dettes_le_scenario_catastrophe_du_FMI-a44147.aspx

«  Le FMI s’inquiète de la montée des risques avec la progression des dettes publiques et privées. Dans son scénario catastrophe, il craint une chute prononcée de la production mondiale d’ici à 5 ans.

Cinq facteurs de fragilités d'après l'organisme :
1- Les marchés financiers. « Il y a trop d'argent en quête des rares actifs rentables »
2- La dette privée et publique des pays du G20 augmente.
3- Les flux d'investissements de portefeuille dans les pays émergents sont en passe d'atteindre 300 milliards de dollars en 2017, soit plus de deux fois le total enregistré au cours des deux années précédentes.
4- En Chine, les crédits issus de la finance de l'ombre posent un problème de stabilité financière dans le pays. Les actifs du secteur bancaire ont ainsi progressé de 240 % de PIB, fin 2012, à 310 % aujourd'hui, souligne le FMI.
5- Les marchés financiers, au plus haut, « semblent complaisants au sujet des chocs potentiels ». »


et aussi là :

http://www.economiematin.fr/news-dette-scenario-catastrophe-fmi-etat-crise-danger-interets-sannat

« Les ministres des Finances du G20 auront droit, vendredi, à un petit exercice d’alerte précoce où le FMI leur présentera son scénario catastrophe. Ce dernier se déroule en deux phases. Jusqu’à 2020, l’économie mondiale et les marchés suivent la tendance actuelle. Les marchés progressent, les taux d’intérêt restent bas, les dettes progressent encore.

À partir de 2020, le FMI imagine une hausse rapide des taux d’intérêt, une chute de 15 % des marchés et un recul de 7 % des prix de l’immobilier. En faisant tourner ses modèles économétriques, le résultat montre une production mondiale en chute de 1,7 % en moyenne. ”L’intensité du choc est égale à un tiers de celle enregistrée en 2008”, souligne l’institution. Chacun peut imaginer le désastre si d’aventure les marchés dévissent de manière plus importante. »
Donc tout le monde sait bien que le prochain choc ne sera pas égal à un tiers de ce que fut celui de 2008, car la situation n’est pas deux tiers moins grave, mais tous les indicateurs se sont largement empirés.

Le prochain choc sera redoutable, et le système économique, tel qu’il est conçu, ne s’en remettra probablement pas, ce qui ne signifie pas que ce soit la fin du monde en tant que tel, mais bien la fin d’un système économique.
Un autre émergera, et devra d’ailleurs émerger, car tous les paramètres du système actuel sont au rouge.
Ce système est au bout du rouleau, et les premières victimes seront les actifs purement financiers et virtualisés qui s’évaporeront au premier coup de canon.
Celles et ceux qui me lisent régulièrement savent imaginer le “désastre” à venir.
Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !
Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Jeu 12 Oct 2017 - 11:14

Pour résorber les dettes, des Think thank ont toujours des (bonnes Imbecile Heureux ) idées, par exemple celui-là :

http://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/note_danalyse_ndeg62_-_comment_assurer_la_resorption_des_dettes_publiques_en_zone_euro_-_web.pdf

Source : France Stratégie, laboratoire d’idées public, a pour mission d’éclairer les choix collectifs. Son action repose sur quatre métiers : évaluer les politiques publiques ; anticiper les mutations à venir dans les domaines économiques, sociétaux ou techniques ; débattre avec les experts et les acteurs français et internationaux ; proposer des recommandations aux pouvoirs publics nationaux, territoriaux et européens. Pour enrichir ses analyses et af ner ses propositions France Stratégie s’attache à dialoguer avec les partenaires sociaux et la société civile. France Stratégie mise sur la transversalité en animant un réseau de sept organismes aux compétences spécialisées.


Extrait :
La soutenabilité d’une dette publique excessive pourrait être crédibilisée en rééquilibrant comptablement le bilan patrimonial de l’État, par la voie d’un transfert d’actifs depuis le bilan des agents économiques privés résidents, ce transfert étant assimilable à un impôt exceptionnel sur le capital. Concrètement, une façon de procéder consisterait en ce que l’État décrète qu’il devient copropriétaire de tous les terrains construits résidentiels, à hauteur d’une fraction fixée de leur valeur, et que ce nouveau droit de propriété est désormais incessible.

En conséquence, l’État deviendrait créditeur d’une somme annuelle, correspondant à une part de la fraction de la rente immobiière associée à la copossession du terrain. Concrètement, cette rente immobilière elle-même équivaut à une partie du loyer qu’un propriétaire touche lorsqu’il loue son bien, celle qui relève de la rémunération du droit d’occupation du sol (actif non produit), l’autre partie correspondant au paiement par le locataire d’une consommation de service de loge- ment, lié à l’occupation de la maison ou de l’appartement loué (actif produit).

Tout propriétaire, désormais redevable de cette somme à l’État, pourrait choisir de ne pas la payer. Dans ce cas, la fraction du terrain possédée par l’État augmenterait d’autant d’année en année. L’État récupèrerait alors la somme due lors de la première transaction qui interviendrait sur le bien immobilier, lors de la vente ou de la transmission à un héritier.

Un changement de ce type, qui s’assimile donc à un alourdissement de la fiscalité sur l’immobilier ou sur les transmissions patrimoniales, ne se rajouterait pas purement et simplement aux montants d’impôts dus au titre des fiscalités préexistantes en la matière, car ces fiscalités s’appliqueraient à des montants imposables (valeur du patrimoine, revenus locatifs) désormais diminués.

À titre illustratif, la mise en place de cette mesure à hauteur d’un quart de la valeur des terrains résidentiels permettrait par exemple à l’Italie de re-solvabiliser sa dette publique instantanément à hauteur d’environ 40 points de PIB. La décision de mettre en œuvre une telle mesure constituerait évidemment un choc politique de très grande ampleur, mais elle doit être jugée à l’aune des enjeux auxquels un pays très endetté doit faire face.



Voilà un projet de taxation des propriétaires assez récurrent.... Ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeVieux
galop 4


Nombre de messages : 410
Age : 68
Localisation : 03400
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Ven 13 Oct 2017 - 12:56

[quote="mazel"

Voilà un projet de taxation des propriétaires assez récurrent....  [/quote]
fort intelligent, c'est vrai: comme beaucoup d'actifs sont des placements immobiliers (en tout cas en assurance-vie) ......  ça entraînerait quoi ? des merveilles? y aura pas que les particuliers pour subir les pertes....

edit: même si les immeubles de bureaux sont exclus de la fête....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle de fay
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9559
Age : 63
Localisation : Entre Loiret et Haute Loire
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Ven 13 Oct 2017 - 14:11

LeVieux a écrit:
mazel a écrit:


Voilà un projet de taxation des propriétaires assez récurrent....  
fort intelligent, c'est vrai: comme beaucoup d'actifs sont des placements immobiliers (en tout cas en assurance-vie) ......  ça entraînerait quoi ? des merveilles? y aura pas que les particuliers pour subir les pertes....

edit: même si les immeubles de bureaux sont exclus de la fête....

Même le gouvernement a trouvé l'idée "farfelue" et a pondu un démenti vite fait bien fait..... Il y a du "recadrage" dans l'air à France Stratégie Perfide Perfide  

http://votreargent.lexpress.fr/impots/l-idee-d-une-nouvelle-taxe-sur-les-proprietaires-affole-le-gouvernement_1951804.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Jeu 26 Oct 2017 - 15:57

L’angle éco « Au secours les caisses sont vides ! » sur France 2 :

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/l-angle-eco/l-angle-eco-du-jeudi-26-octobre-2017_2427813.html

«  Il va falloir se serrer la ceinture ! »


Extraits :

Dettes incommensurables... ou pas ?
http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/video-quand-la-depense-publique-atteint-1-257-milliards-deuros_2433217.html


http://www.francetvinfo.fr/economie/video-aubusson-croule-sous-les-factures-impayees_2433219.html


Ce n’est pas une fable pour de plus en plus de gens ici aussi, la baisse des rémunérations a déjà commencé, d’une manière ou d’une autre, et ce n’est probablement que le début...
http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/video-portugal-quand-la-reduction-du-deficit-public-passe-par-la-baisse-des-salaires_2433221.html

Autres propos du même journaliste :
http://www.francetvinfo.fr/economie/bourse/finance-que-cache-la-bonne-sante-de-la-bourse-internationale_2437105.html

«  Un krach boursier à venir ?

Ce flot gigantesque d'argent a été investi d'abord dans la finance, ce qui a créé une bulle spéculative planétaire. Quand la bourse monte très haut, on craint qu'elle ne s'effondre. Mais un krach boursier est-il possible ? "Il est vraisemblable. Les leçons de la dernière crise, qui a moins de dix ans, ont bien sûr été oubliées. Quand les cours montent, un boursier préfèrera toujours avoir tort avec tout le monde qu’avoir raison tout seul », explique le journaliste. »



Si lui aussi le dit....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 6
avatar

Nombre de messages : 997
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Dim 5 Nov 2017 - 15:06

Prochaine crise financière annoncée, ça se précise on dirait, dans un article du Nouvel Observateur du 3 novembre :

http://info.nouvelobs.com/chroniques/20171103.OBS6882/la-prochaine-crise-financiere-est-annoncee.html#xtor=CS1-31

Citation :
CHRONIQUE. Pour Daniel Cohen : "Remonter les taux fait courir le risque d’un krach financier. Maintenir les taux faibles, c’est alimenter la bulle financière."

Daniel Cohen Daniel CohenPublié le 03 novembre 2017 à 17h16
Partager ce contenu
L'euphorie financière a repris. Aux Etats-Unis, les indices boursiers ont été multipliés par deux par rapport aux niveaux atteints à la veille de la crise, en 2007. Selon l'économiste Robert Shiller, qui reçut le prix Nobel pour ses travaux sur les bulles financières, jamais le prix des actifs américains n'a été aussi élevé. Cette envolée doit peu au dynamisme retrouvé de l'économie et beaucoup au fait que les taux d'intérêts soient très bas. Quand les emprunts (d’Etat) ne rapportent plus rien, les investisseurs se tournent vers la Bourse, ce qui tend mécaniquement à la renchérir.
........

A (ré-)écouter sur France Inter  émission du 4 novembre :

https://www.franceinter.fr/emissions/on-n-arrete-pas-le-debat/on-n-arrete-pas-le-debat-04-novembre-2017


On avait déjà eu ce genre d’article en septembre dans Les Echos.fr :

Citation :
L’économie mondiale pourrait subir un nouveau choc financier, selon les analystes de Deutsche Bank. Sans prétendre en connaître la date ou la cause exacte, ils passent en revue 10 sujets majeurs qui menacent la stabilité financière.

Le monde commence à peine à se relever de  la dernière crise financière que la question du prochain choc est déjà sur la table des économistes. Chez Deutsche Bank, les analystes ont consacré une longue note pas vraiment optimiste sur le sujet.

Ils rappellent que les crises reviennent régulièrement . D’autant plus qu'avec la croissance exponentielle de la finance, l'internationalisation des banques, l'abandon de l'étalon-or... l'économie mondiale est devenue de plus en plus instable, augmentant au passage la fréquence et l'ampleur des crises.

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/030637715400-les-10-potentielles-causes-de-la-prochaine-crise-financiere-2118450.php#X4oHbLBAY1HIAr6D.99


Pessimisme ou catastrophisme ? Ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cath.
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 22442
Age : 48
Localisation : A l'ouest, au frais...
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Lun 6 Nov 2017 - 3:12

Le monde sera toujours ainsi fait. Les riches voudront être encore plus riches, les puissants encore plus puissants. C'est inhérent à l'espèce humaine.
https://www.franceinter.fr/info/ce-que-nous-disent-les-paradise-papers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeVieux
galop 4


Nombre de messages : 410
Age : 68
Localisation : 03400
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Lun 6 Nov 2017 - 3:20

réjouissant....
de toutes façons suis persuadé que toutes nos richesses sont soit surévaluées soit en sursis....

surévaluées pour ce qui est compté en unités monétaires: si on multiplie la masse monétaire qui traîne dans le monde (circulante ou stockée en comptes en banque, assurances, avoirs [+/- pourris] des banques etc) par la quantité de biens que ça permettrait d'acheter ou/et de consommer...... ça dépasse allègrement tout ce que notre monde (l'économie mondiale) permet de produire et mettre à disposition....
donc posséder la monnaie ne permet pas du tout de se procurer les biens souhaités, si tout le monde en a envie (ou besoin)  au même moment.
Simplement nous faisons semblant de croire......  dès que tout le monde n'aura plus la Foi,  ce sera le début de la catastrophe!

Après, pour les richesses matérielles, suffit de quelques troubles sociaux, politiques, militaires ou autres pour qu'elles soient sabotées, volées ...ou rendues inaccessibles.... ou impossibles à produire par disparition de ressources technologiques (ex logiciels, composants électroniques....)

Les états en tirent cyniquement la conséquence: ils ont une irrépressible envie de d'attribuer de la masse monétaire en la ponctionnant sur la surévaluation (en €) des actifs des citoyens. De toutes façons soit avec 10.00à € d'assurance vie tu ne pourras te payer que pour 1000 € de nourriture, ou bien Je (l'Etat) t'en pique 9.000 et avec le reste tu te payes ta bouffe au prix normal... grâce au ré-équilibrage du système grâce à leurs courageuses actions..... Enfin, c'est ce qu'ils croient, voudront croire et nous faire croire......


Après, bien sûr, ce sera goupillé pour que certains paient plus que d'autres......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cath.
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 22442
Age : 48
Localisation : A l'ouest, au frais...
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   Lun 6 Nov 2017 - 4:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dettes incommensurables et Frexit ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dettes incommensurables et Frexit ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Football : les clubs demandent aux pouvoirs publics la régularisation de leurs dettes
» comment éviter la faillite
» la carte des dettes d'état
» Option pour la tenue d'une comptabili... quoi?
» Carpimko 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: