Forum Al Hfifa Arabians

POUR PARLER CHEVAL TOUT SIMPLEMENT
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 alzheimer et conduite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 12:30

monpere est Alzheimer (ou une demence apparentee) et pretend conduire
il n''avait plus conduit depuis quelques temps (incapable de trouver le chemin pour aller quelque part)


comment ca se passe en cas d'accident ???

quel va etre l'attitude de l'assurance ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel21
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12066
Age : 41
Localisation : Val de Marne (94)
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 12:44

selon https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Retrait_du_permis_de_conduire_en_France la suspension du permis peut être demandée par le préfet ou le juge pour des raisons médicales. 
Est ce que ton père fait l'objet d'une mesure de protection, ou légalement il est capable ?

_________________
Il en est des hommes comme des chevaux : ceux qui piaffent le plus sont en général ceux qui avancent le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shagya-gardaine.com
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 13:10

Rigel21 a écrit:
selon https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Retrait_du_permis_de_conduire_en_France la suspension du permis peut être demandée par le préfet ou le juge pour des raisons médicales. 
Est ce que ton père fait l'objet d'une mesure de protection, ou légalement il est capable ?


légalement aucune mesure mais il ne fait rien du tout ne s'occupe de rien (meme pas capable de faire un cafe)

''
le pb c'est qu''il nest pas conscient d'avoir un pb et que toute tentative de discussion declenche des crises et des hurlements a n'en plus finir

il ne sait pas allumer la tele ou decrocher le tel donc l'idee qu'il conduise Arg
mais va un peu l'empecher
on a pas trop envie de se faire cogner

complique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambada
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 19910
Age : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 13:17

Piquez lui les clés, vu ce qu'il gère ça devrait être faisable.
Comme ça, hop plus de doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeeP
galop 5
avatar

Nombre de messages : 527
Age : 24
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 13:29

Mon grand père avait ce genre de soucis. Mon père a donc demandé une mise sous tutelle, décrétée par un juge apres examen (en l'occurrence mon grand père avait eu 2 accidents en même pas 1an), mon père a fait mettre la voiture à la casse et à confisquer le permis. Apres il était plus avancé dans la maladie donc c'est plus particulier mais bon..

Donc peut être comme dit lambada : lui prendre les clés. Et/ou cacher la voiture et le permis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 13:32

lambada a écrit:
Piquez lui les clés, vu ce qu'il gère ça devrait être faisable.
Comme ça, hop plus de doute.

les cles sont une de ses grosses obsessions ils les tripote les deplace les cherche et les perd a longueur et quand il les a perdues il accuse la terre entiere de lui avoir piquees
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny66
galop 6


Nombre de messages : 924
Age : 31
Localisation : PO
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 13:37

lambada a écrit:
Piquez lui les clés, vu ce qu'il gère ça devrait être faisable.
Comme ça, hop plus de doute.

+1, c'est souvent la solution la plus facile et la plus efficace.


Il n'y a que la famille qui peut demander une demande de suspension de permis, mais c'est facile de conduire sans permis... Ben voyons
Même le médecin ne peut pas demander la suspension en dénonçant. Les patients "basse vision" qui conduisent, c'est très fréquent Arg ! Les séniles aussi... Re Arg . Mais les dénoncer, c'est violer le secret médical.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny66
galop 6


Nombre de messages : 924
Age : 31
Localisation : PO
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 13:38

lisou a écrit:
lambada a écrit:
Piquez lui les clés, vu ce qu'il gère ça devrait être faisable.
Comme ça, hop plus de doute.

les cles sont une de ses grosses obsessions ils les tripote les deplace les cherche et les perd a longueur et quand il les a perdues il accuse la terre entiere de lui avoir piquees

Un échange de clé standard pour ne pas qu'il s'en rend compte... Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel21
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12066
Age : 41
Localisation : Val de Marne (94)
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 13:41

bonne idée ça de les lui piquer ? refaire un jeu identique mais qui ne marche pas ? ou alors débrancher une cosse de batterie de la voiture comme ça il ne démarrera pas

_________________
Il en est des hommes comme des chevaux : ceux qui piaffent le plus sont en général ceux qui avancent le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shagya-gardaine.com
Rigel21
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12066
Age : 41
Localisation : Val de Marne (94)
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 13:43

cela dit si la situation empire (je suppose que c'est inevitable) une procédure de mise sous tutelle sera sans doute incontournable

_________________
Il en est des hommes comme des chevaux : ceux qui piaffent le plus sont en général ceux qui avancent le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shagya-gardaine.com
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 13:46

KeeP a écrit:
Mon grand père avait ce genre de soucis. Mon père a donc demandé une mise sous tutelle, décrétée par un juge apres examen (en l'occurrence mon grand père avait eu 2 accidents en même pas 1an), mon père a fait mettre la voiture à la casse et à confisquer le permis. Apres il était plus avancé dans la maladie donc c'est plus particulier mais bon..

Donc peut être comme dit lambada : lui prendre les clés. Et/ou cacher la voiture et le permis.
le we dernier il avait planque les cles de la c5 "pour que ma mere ne parte pas en angleterre avec "(elle parle pas un mot d'anglais et n'a aucune connaissance la bas)
on lui vole ses biens
elle lui a vole "5 millions (qu'il a jamais eu )

il est jeune donc valide
c'est tres complique a gerer

moi je voudrais qu'il soit interne d'office quelques jours pour mettre en place un traitement psy deja pour calmer la deambulation les hallucinations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 13:50

Rigel21 a écrit:
bonne idée ça de les lui piquer ? refaire un jeu identique mais qui ne marche pas ? ou alors débrancher une cosse de batterie de la voiture comme ça il ne démarrera pas

pas con la batterie
bon ca oblige a la remettre des qu'on veut s'en servir
ceci dit ca peut pas marcher longtemps il va se rendre compte qu'on arrive a la faire marcher nous Arg
ca peut marcher de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeeP
galop 5
avatar

Nombre de messages : 527
Age : 24
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 14:02

Je pense qu'il faut une mise sous tutelle (curatelle ? Peut être excessif ?), il y a des témoignages pour étayer le fait qu'il ait cette attitude et que c'est dangereux.
Apres je comprends que les démarches sont pas évidentes mais un médecin aussi peut attester de son état pour compléter ton dossier il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9199
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 14:22

Idem, en urgence cacher les clés et/ou démonter un truc dans la voiture, ce serait le plus "indolore".

Dans ton département est ce qu'il n'y a pas une équipe mobile de gériatrie qui se déplace à domicile, ou que tu peux rencontrer pour demander conseil dans un premier temps ?

Qu'en pense son médecin traitant?

Une mise sous protection de justice par un juge (sauvegarde de justice en cas d'urgence, curatelle, curatelle renforcée ou tutelle) sera peut-être à envisager, notamment s'il fait des chèques, mais ne t'aiderait pas pour le problème de conduite. Visiblement comme dit plus haut, ce n'est pas l'absence de son permis qui l'empècherait d'essayer de sortir la voiture.

Il semblerait avoir une pathologie à gros troubles du comportement ; difficile à gérer pour les proches, et traitement médicamenteux difficile (gaffe, les neuroleptiques et psychotropes peuvent aggraver les choses). Il faut absolument consulter un gériatre ou un neurologue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 15:01

passenger a écrit:
Idem, en urgence cacher les clés et/ou démonter un truc dans la voiture, ce serait le plus "indolore".

Dans ton département est ce qu'il n'y a pas une équipe mobile de gériatrie qui se déplace à domicile, ou que tu peux rencontrer pour demander conseil dans un premier temps ?

Qu'en pense son médecin traitant?

Une mise sous protection de justice par un juge (sauvegarde de justice en cas d'urgence, curatelle, curatelle renforcée ou tutelle) sera peut-être à envisager, notamment s'il fait des chèques, mais ne t'aiderait pas pour le problème de conduite. Visiblement comme dit plus haut, ce n'est pas l'absence de son permis qui l'empècherait d'essayer de sortir la voiture.

Il semblerait avoir une pathologie à gros troubles du comportement ; difficile à gérer pour les proches, et traitement médicamenteux difficile (gaffe, les neuroleptiques et psychotropes peuvent aggraver les choses). Il faut absolument consulter un gériatre ou un neurologue.


une ergotherapeute est venue a la maison i ll'a jetee dehors (jetee physiquement dehors) ils reviendront pas je crois pas

le faire mettre sous tutelle je pense pas que ce serait difficile il a une cb mais dont il ignore le numero pour le reste il ne gere rien donc a ce niveau la

le pb c'est qu'il ne l'accepterai pas et deviendrait mauvais

geriatre il a vu il a ete a l'hôpital de jour du coin mais ils n'ont rien mis en place et il refuse tout en bloc

en plus il regarde trop la tele les delires sont en rapport avec l'actualite


^ca depasse l'entendement
j'ai connais des alhzeimer mais pas si jeunes

il frappait ma mere (je l'ignorait) le jour ou il a leve la main sur moi il s'est pris direct une bonne grosse baffe ethologique qui l'a fait tomber sur son cul et depuis il ose plus taper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
s2bu
galop 9
avatar

Nombre de messages : 6751
Age : 37
Localisation : Saint Quentin 02
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 15:09

j'ai l'impression qu'alzeimer prend une multitude de forme différente selon les gens.
mes 2 GM sont et ont été 2 cas très différents, totalement contraire même.
C'est très dur. Faut penser à faire aider ta maman aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
herve
galop 9
avatar

Nombre de messages : 6421
Age : 47
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 15:24

Mon père n'avait pas Alzheimer (ça c'est ma mère) mais justement... il s'était mis dans la tête de prendre le volant pour aller au supermarché. Un peu aussi la faute au village qui, en 10 ans de temps, était devenu une cité dortoir sans boucher ni boulanger, remplacés par une pizzeria et deux kebabs.

Le voisin m'avait informé qu'il devenait dangereux. J'ai enlevé un fil de batterie. Il a fait venir un garagiste qui était trop heureux...

Alors j'ai eu l'impression d'agir comme au bon vieux temps de l'Occupation. Je suis allé à la Kommandantur, pardon à la gendarmerie, pour demander s'ils ne pouvaient pas faire quelque chose de préventif. Sans mesure de protection validée par un juge, ils ne peuvent rien faire. Néanmoins ils ont joué (et je les en remercie) sur la peur du gendarme, ils sont passés un soir à la maison lui dire qu'il avait été signalé pour une conduite dangereuse et qu'il devait renoncer.

Il a vendu son épave 15 jours plus tard.

Bon courage à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 15:28

s2bu a écrit:
j'ai l'impression qu'alzeimer prend une multitude de forme différente selon les gens.
mes 2 GM sont et ont été 2 cas très différents, totalement contraire même.
C'est très dur. Faut penser à faire aider ta maman aussi.

le pb c'est qu'elle le protege il la tapait elle disait rien moi ca marche pas ca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 15:31

herve a écrit:
Mon père n'avait pas Alzheimer (ça c'est ma mère) mais justement... il s'était mis dans la tête de prendre le volant pour aller au supermarché. Un peu aussi la faute au village qui, en 10 ans de temps, était devenu une cité dortoir sans boucher ni boulanger, remplacés par une pizzeria et deux kebabs.

Le voisin m'avait informé qu'il devenait dangereux. J'ai enlevé un fil de batterie. Il a fait venir un garagiste qui était trop heureux...

Alors j'ai eu l'impression d'agir comme au bon vieux temps de l'Occupation. Je suis allé à la Kommandantur, pardon à la gendarmerie, pour demander s'ils ne pouvaient pas faire quelque chose de préventif. Sans mesure de protection validée par un juge, ils ne peuvent rien faire. Néanmoins ils ont joué (et je les en remercie) sur la peur du gendarme, ils sont passés un soir à la maison lui dire qu'il avait été signalé pour une conduite dangereuse et qu'il devait renoncer.

Il a vendu son épave 15 jours plus tard.

Bon courage à toi.

ma mere se sert de la voiture on peut pas la vendre et a la campagne il faut une voiture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mar 28 Mar 2017 - 15:39

herve a écrit:
Mon père n'avait pas Alzheimer (ça c'est ma mère) mais justement... il s'était mis dans la tête de prendre le volant pour aller au supermarché. Un peu aussi la faute au village qui, en 10 ans de temps, était devenu une cité dortoir sans boucher ni boulanger, remplacés par une pizzeria et deux kebabs.

Le voisin m'avait informé qu'il devenait dangereux. J'ai enlevé un fil de batterie. Il a fait venir un garagiste qui était trop heureux...

Alors j'ai eu l'impression d'agir comme au bon vieux temps de l'Occupation. Je suis allé à la Kommandantur, pardon à la gendarmerie, pour demander s'ils ne pouvaient pas faire quelque chose de préventif. Sans mesure de protection validée par un juge, ils ne peuvent rien faire. Néanmoins ils ont joué (et je les en remercie) sur la peur du gendarme, ils sont passés un soir à la maison lui dire qu'il avait été signalé pour une conduite dangereuse et qu'il devait renoncer.

Il a vendu son épave 15 jours plus tard.

Bon courage à toi.

il serait incapable d'appeler un garagiste ni meme de savoir ou chercher un numero mais il se rendrait compte que la voiture marche si ma mere la prend
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titeplume alias lorenzo
galop 8
avatar

Nombre de messages : 2013
Age : 25
Localisation : 60
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mer 29 Mar 2017 - 1:34

Échange lui les clefs avec des clefs factices ... Je sais bien que ce n'est pas facile. Ma grand mère c'est occupé de son mari atteint de cette maladie avec une période violente qui celon les spécialistes était dit normal. Elle la gardé ave elle jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus s'en occuper toutes seules ... Ma grand mère est décédé le 1/01/2014 il l'a suivie un et demi après ...

Bon courage car c'est loin d'être simple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevagesponte.wix.com/welshelevagesponte
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9199
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mer 29 Mar 2017 - 3:22

Il y a plusieurs maladies démentielles possibles ; on en connait au moins 5 assez définies. Certaines formes ont de gros troubles du comportement qui les rendent difficiles à gérer, voire dangereuses.

D'autant plus quand ça touche des hommes jeunes, donc forts physiquement. Le fait qu'il cogne ta mère est vraiment à prendre en compte ; il faut la protéger. Sans compter que le burnout du soignant, ça existe malheureusement. Ces malades là ne peuvent pas toujours être gardés au domicile, à cause de ces troubles du comportement.
En période de violence il ne faut pas hésiter à le faire hospitaliser dans un service de psychogériatrie (il commence à y en avoir dans tous les départements), à voir entre le médecin traitant et le médecin du service car les places sont rares. C'est du court séjour, mais ils peuvent tenter de mettre en place un traitement, et vous dire s'il peut revenir à la maison, ou aussi s'il faut commencer à envisager un placement ; soit en unité de long-séjour (USLD) spécialisé psychogériatrie (il commence aussi à y en avoir dans chaque département), soit au sein d'une unité Alzheimer dans une maison de retraite.

En Unité Alzheimer en maison de retraite (EHPAD), certaines ont aussi des séjours temporaires (un WE ou 1 semaine, ou plus) ; surtout pour faire souffler ta mère, et aussi qu'elle commence à s'habituer progressivement à la possibilité d'une séparation : et aussi des prises en charge de jour, en "accueil de jour", certains jours dans la semaine.
Je me rappelle avoir contribué à mettre en place un accueil de jour pour un homme atteint de démence très précoce (*), qui était violent. Ca avait tenu quelques temps (ça le rassurait, car il y a souvent une grande angoisse dessous, et il a pu commencer à s'y habituer), puis il avait été placé dans une unité Alzheimer en EHPAD, bien choisi, avec un médecin coordonnateur qui avait accepté de tenter l'accueil et avait tout mis en place ; ça s'était bien passé, pareil car il paraissait plus serein et rassuré.

(*) En théorie il faut une dérogation d'age pour pouvoir intégrer une maison de retraite (EHPAD) avant l'âge de 60 ans. Il n'y a pas d'accueil de ce genre prévu ailleurs pour les personnes démentes de moins de 60 ans (sauf en service de soins, bien sûr).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
rochellou
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 17118
Age : 64
Localisation : finistère
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mer 29 Mar 2017 - 4:00

Mon père aura 95 ans. Il conduisait jusqu'à la fin de l'année dernière
Mais les dernières fois que mon frère ou moi sommes passés voir mes parents, il nous a demandé de sortir sa voiture pour la faire tourner un peu
En Janvier, je lui ai dit que j'avais eu du mal à démarrer, il m'a demandé de faire remplacer la batterie
Mais depuis, je pense qu'il n'y a pas touché
Ca s'est fait naturellement, on n'en a pas parlé, mais je pense qu'il ne se sent plus capable.
Il a pourtant toute sa tête
Il va à pied à la boulangerie, boucherie et petite superette de proximité
Et se fait livrer les grosses courses par Super U une fois par semaine


_________________
"Si vous voyez un clown pleurer, ne soyez pas tristes : il se repose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5314
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mer 29 Mar 2017 - 4:03

passenger a écrit:
Il y a plusieurs maladies démentielles possibles ; on en connait au moins 5 assez définies. Certaines formes ont de gros troubles du comportement qui les rendent difficiles à gérer, voire dangereuses.

D'autant plus quand ça touche des hommes jeunes, donc forts physiquement. Le fait qu'il cogne ta mère est vraiment à prendre en compte ; il faut la protéger. Sans compter que le burnout du soignant, ça existe malheureusement. Ces malades là ne peuvent pas toujours être gardés au domicile, à cause de ces troubles du comportement.
En période de violence il ne faut pas hésiter à le faire hospitaliser dans un service de psychogériatrie (il commence à y en avoir dans tous les départements), à voir entre le médecin traitant et le médecin du service car les places sont rares. C'est du court séjour, mais ils peuvent tenter de mettre en place un traitement, et vous dire s'il peut revenir à la maison, ou aussi s'il faut commencer à envisager un placement ; soit en unité de long-séjour (USLD) spécialisé psychogériatrie (il commence aussi à y en avoir dans chaque département), soit au sein d'une unité Alzheimer dans une maison de retraite.

En Unité Alzheimer en maison de retraite (EHPAD), certaines ont aussi des séjours temporaires (un WE ou 1 semaine, ou plus) ; surtout pour faire souffler ta mère, et aussi qu'elle commence à s'habituer progressivement à la possibilité d'une séparation : et aussi des prises en charge de jour, en "accueil de jour", certains jours dans la semaine.
Je me rappelle avoir contribué à mettre en place un accueil de jour pour un homme atteint de démence très précoce (*), qui était violent. Ca avait tenu quelques temps (ça le rassurait, car il y a souvent une grande angoisse dessous, et il a pu commencer à s'y habituer), puis il avait été placé dans une unité Alzheimer en EHPAD, bien choisi, avec un médecin coordonnateur qui avait accepté de tenter l'accueil et avait tout mis en place ; ça s'était bien passé, pareil car il paraissait plus serein et rassuré.

(*) En théorie il faut une dérogation d'age pour pouvoir intégrer une maison de retraite (EHPAD) avant l'âge de 60 ans. Il n'y a pas d'accueil de ce genre prévu ailleurs pour les personnes démentes de moins de 60 ans (sauf en service de soins, bien sûr).

il a 70 ANS

depuis qu'il a leve la main sur moi et qu'il a eu la reponse adequate il n'est plus violent que verbalement il ose plus taper ma mere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9199
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mer 29 Mar 2017 - 5:52

Lisou, si on parle bien de démence, et pas de troubles psychiatriques dessous : ce sont des personnes malades, qui progressivement n'ont plus du tout conscience de ce qu'elles font. Leur angoisse peut prendre le dessus. En tous cas ils ne font pas "exprès" d'être violent, ou de faire souffrir les autres. Et leur perte de mémoire fait que progressivement ils ne sont plus accessibles à un raisonnement ; parce qu'ils oublient les faits.
On essaie de se servir de choses ancrées très profondément en nous, comme le sens du bien et du mal, l'obéissance à la hiérarchie et à la loi, parce qu'on est des être humains jusqu'au bout, et pas des animaux. Ca peut marcher, même chez quelqu'un très profondément désorienté...
En tous cas je compatis, c'est souvent épouvantable pour les familles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   

Revenir en haut Aller en bas
 
alzheimer et conduite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: