Forum Al Hfifa Arabians

POUR PARLER CHEVAL TOUT SIMPLEMENT
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 alzheimer et conduite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5101
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mer 29 Mar 2017 - 6:43

passenger a écrit:
Lisou, si on parle bien de démence, et pas de troubles psychiatriques dessous : ce sont des personnes malades, qui progressivement n'ont plus du tout conscience de ce qu'elles font. Leur angoisse peut prendre le dessus. En tous cas ils ne font pas "exprès" d'être violent, ou de faire souffrir les autres. Et leur perte de mémoire fait que progressivement ils ne sont plus accessibles à un raisonnement ; parce qu'ils oublient les faits.
On essaie de se servir de choses ancrées très profondément en nous, comme le sens du bien et du mal, l'obéissance à la hiérarchie et à la loi, parce qu'on est des être humains jusqu'au bout, et pas des animaux. Ca peut marcher, même chez quelqu'un très profondément désorienté...
En tous cas je compatis, c'est souvent épouvantable pour les familles.




alheimer nonofficiel (pas de signes a l'irm  fait ily a qqes annees  et qui doit etre refait)mais cliniquement c'est ca
bilan fait en hopital de jour  et ils voient alzheimer et nont pas demande d'avis psy

j'ai pas bcp d'experience en psy mais ce que j'y ai vu c'etait que les débordements etaient régulièrement punis et c'etait efficace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passenger
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9027
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: alzheimer et conduite   Mer 29 Mar 2017 - 7:17

Encore une fois, une démence n'a rien à voir avec les pathologies psychiatriques (sauf qu'on peut avoir les 2 en même temps) ; et sauf qu'il peut y avoir des troubles du comportement. Les démences sont plutôt suivies par les gériatres et les neurologues.

Le problème est qu'encore une fois, les neuroleptiques, efficaces en psychiatrie, ou même les benzodiazépines, ne le sont que peu sur un dément agité, et peuvent même aggraver l'agitation. Le Risperdal est un champion.

On essaie de gérer ces patients par des techniques de "savoir-être" et des locaux adaptés, plus que la pharmaco. Ce sont des patients très angoissés qui sont souvent calmés par la marche ; on essaie de favoriser la déambulation sans risque.
Il existe des formations pour apprendre à se comporter avec ces patients ; en EHPAD les formations les plus utilisées sont la formation Humanitude (Yves Gineste)  et la formation Validation (Naomi Feil) ; les 2 techniques ont des buts différents et son complémentaires. Naomi Feil a fait un livre sur la Validation, je te le conseille.

Edit : je préfère préciser qu'il n'est pas question de "punition" et il est bien sûr interdit de porter la main sur qqn, encore plus si ce qqn est malade. Ca s'appelerait de la maltraitance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lexiqueducheval.net
 
alzheimer et conduite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La conduite accompagnée
» Améliorer la charte de bonne conduite générale
» L'explosion d'une conduite de vapeur à Manhattan
» Les 10 règles d'or de la conduite
» conduite accompagnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: