Forum Al Hfifa Arabians

Pour parler cheval tout simplement
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Automatisation et bouleversement du Travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Automatisation et bouleversement du Travail   Sam 17 Juin 2017 - 12:10

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/06/13/20002-20170613ARTFIG00192-votre-emploi-est-il-menace-par-les-robots-un-site-internet-vous-repond.php

Citation :
Si les dentistes, les pédiatres ou encore les artistes semblent être épargnés par la croissance exponentielle de la robotisation, les comptables, les chauffeurs de taxi ou les agents d'entretien semblent avoir davantage de souci à se faire, selon ce site créé par le développeur Mubashar Iqbal et le designer graphiste Dimitar Raykov.

Ce site a pour objectif de donner un aperçu de l'automatisation croissante qui bouleverse le monde du travail. Les données collectées sont extraites d'un rapport publié en 2013 par des économistes de l'Université d'Oxford sur les emplois susceptibles d'être menacés par l'avènement des robots («The Future of Employment: How susceptible are jobs to computerisation?»).

Selon leurs estimations, près de 47% des emplois américains seraient en danger. Bien que le rapport soit spécifique au marché du travail outre Atlantique, ses auteurs soulignent l’intérêt de son extension à l’échelle mondiale.


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/03/30/20002-20170330ARTFIG00256-la-robotisation-detruit-plus-d-emplois-qu-elle-n-en-cree-selon-une-etude.php

Citation :
En mai 2016, la publication de Daron Acemoglu et Pascual Restrepo affirmait que l’apparition des robots dans un secteur se traduirait par une création dmplois qualifiés qui recyclerait les anciens métiers manuels, et que la transition serait bénéfique pour le niveau de rémunération.

Leurs nouveaux travaux, publiés ce mois de mars 2017, prennent appui sur une observation de l'emploi industriel aux Etats-Unis entre 1990 et 2007. Les résultats semblent contredire largement les théories précédentes, les deux chercheurs affirmant désormais: «nous constatons un effet négatif sérieux et marqué des robots sur l’emploi et les salaires».

Plus précisément, la création d'emplois liés à la robotisation n'arrive pas à compenser la perte qui survient lorsque des postes d'ouvriers sont supprimés. Les robots créent des postes, pour leur propre entretien, leur gestion opérationnelle et même la gestion financière de l'investissement. Mais le gain de productivité se trouve malgré tout essentiellement logé dans la suppression de main-d'oeuvre. Sur la période d'observation, les robots seraient responsables de la disparition nette de 670.000 postes. La règle dégagée est que l’installation d'un robot pour 1000 ouvriers entraîne la disparition de 6,2 postes dans la zone concernée. Or, les robots sont entrés dans une phase de développement très rapide, et les usines s’équipent bien plus vite que les ouvriers ne passeront de diplômes, ce qui inquiète les deux chercheurs pour les années à venir.

Plus inquiétant encore, l'apparition de robots a participé à la baisse des salaires observés dans la région étudiée. Cette baisse de 0,7% s'explique par le moindre besoin de main d'oeuvre, et la baisse de demande sur le marché du travail. De même, les travailleurs mis au chômage baissent le niveau de consommation du bassin d'emploi et donc l'attractivité générale.

Popularisée à partir des années 1960, au départ pour des tâches simples de manutention, la robotique entrent depuis quelques années dans une phase exponentielle de développement, à la fois quantitative avec une généralisation dans l'industrie, et qualitative avec de plus en plus de métiers robotisés (finance, agriculture, transports, médecine...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeVieux
galop 4


Nombre de messages : 420
Age : 68
Localisation : 03400
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Sam 17 Juin 2017 - 14:55

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/03/30/20002-20170330ARTFIG00256-la-robotisation-detruit-plus-d-emplois-qu-elle-n-en-cree-selon-une-etude.php

pas mal l'idée de taxer le 'travailleur' robot, comme est taxé l'emploi d'un humain....... content
mais
pour chaque travailleur en chair et en os, le robot économise aussi le salaire qu'on lui versait....
Par ailleurs la robotisation à outrance, c'est aussi l'alternative à la délocalisation du travail là où les salaires sont plus bas, voire honteusement bas......

Faux dilemme, sans espoir, à moins de renoncer à notre sainte mondialisation - renoncement qui impliquerait une baisse immédiate de notre confort de vie, alors qu'en laissant faire..... Ben voyons ça va venir sans douleur  triste ? triste ? triste ? -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Ven 23 Juin 2017 - 15:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Mer 28 Juin 2017 - 10:45

http://trends.levif.be/economie/entreprises/la-robotisation-menace-pres-de-la-moitie-de-l-emploi-wallon/article-normal-684181.html

Citation :
L'ensemble de l'emploi wallon actuel serait impacté à des niveaux différents: 11% avec un risque très élevé, 50% avec un risque élevé et 39% avec un risque modéré. Au total, 564.000 emplois seraient menacés à l'horizon de 10 à 20 ans, précise l'Iweps dont l'étude a été publiée en primeur par L'Echo.

Selon l'institut, les postes d'employés administratifs sont les plus menacés par la robotisation (116.500 emplois). Suivent les travailleurs des services directs aux particuliers, les commerçants et les vendeurs (105.000 emplois); les métiers qualifiés de l'industrie et de l'artisanat, d'une part, et les professions élémentaires, d'autre part, qui comptabiliseraient chacune environ 80.000 emplois menacés par la digitalisation. Les managers wallons ne représenteraient quant à eux que 2% de l'emploi potentiellement affecté par la robotisation dans la région alors que 2/3 des emplois occupés par des femmes se trouveraient au contraire parmi les professions les plus exposées.

Ces chiffres ne sont qu'une "évaluation brute" basée sur l'"éventualité statistique d'une substitution d'emplois existants par des machines", l'analyse ne tenant pas compte de la création d'emplois nouveaux, liée à la numérisation, nuance toutefois l'institut.

Afin d'exploiter cette numérisation comme levier de croissance, le rapport de l'Iweps préconise, avant tout, d'identifier les secteurs impactés et leurs besoins en ressources spécifiques (financières, infrastructures, compétences). Il plaide en outre pour la mise en place de nouvelles filières de création d'emplois branchées sur les nouvelles technologies.

Quant aux politiques publiques en la matière, elles doivent permettre de renforcer les compétences par l'enseignement et la formation; soutenir à la fois l'offre et la demande de services et produits digitaux; prévenir les inégalités socio-économiques portées par la numérisation, notamment en repensant la fiscalité et adapter les cadres normatifs en matière de travail. La dimension territoriale doit enfin être incorporée dans la politique d'adaptation au numérique (smart cities, dynamiques territoriales évitant les risques de décrochages sous-régionaux, ...), plaide l'institut.


Lol, ça m’interpelle cette façon de croire qu’on va pouvoir (rapidement vu le cours des choses !) «  renforcer les compétences par l’enseignement et la formation », quand je vois le résultat de ce qui se passe aujourd’hui en matière de formation et d’enseignement, que même certains jeunes BAC+3 et +5 se retrouvent, au bout du bout, en «  Entreprise de Réinsertion », à faire du débroussaillage  et du nettoyage d’espaces verts ou à cultiver des radis et des poireaux... mais c’est peut-être seulement dans ma région ce genre de choses, ailleurs ça se passe mieux ?

Pour ce qui est des salariés licenciés, surtout les plus âgés (quoique Ben voyons ) combien pourront  se former à des métiers tellement différents de ce qu’ils ont toujours fait, surtout lorsque leur formation initiale est très limitée ( sortie de 3ème, CAP...), leur carrière n’ayant pas beaucoup sollicité des compétences variées, et on ne parle pas des personnes handicapées.... Combien vont rester au bord de la route ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Mer 28 Juin 2017 - 15:14

Et bien chaque problème sa solution ! Si les salariés ont besoin d’avoir du niveau pour changer de métier, pas de problème, il y a une entreprise qui travaille sur «  Neuralink » Imbecile Heureux :

« ...le milliardaire d’origine sud-africaine s’attaque désormais à créer... des cyborgs. C'est-à-dire des êtres vivants mi-humains, mi-machine. Pour cela, il imagine installer directement dans le cerveau humain un appareil électronique connecté. Objectif recherché : améliorer notre mémoire ou pouvoir interagir à l’avenir directement avec des appareils électroniques sans passer par les interfaces traditionnelles. ...  En juin 2016, le milliardaire parlait déjà d'un "lien neuronal", durant une conférence organisée par le magazine Recode. Son argument était plutôt à l’époque de trouver un moyen de booster l’intelligence humaine afin que nous ne soyons pas un jour dépassés par la puissance de l’intelligence artificielle à côté de laquelle nous ferions figure d’animaux de compagnie en matière de capacités cérébrales.... »

https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/intelligence-artificielle/elon-musk-lance-neuralink-pour-connecter-nos-neurones-a-l-intelligence-artificielle_111658
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Sam 8 Juil 2017 - 11:39

http://www.lerevenu.com/placements/assurance-vie/assurance-vie-les-robots-en-pleine-effervescence-pour-gerer-votre-epargne

Extrait :

Citation :
Les solutions de gestion par des robo-advisors se multiplient sur le marché de l’assurance vie. En direct ou via un courtier, en gestion conseillée ou totalement déléguée, il y en a pour tous les goûts.

Les robo-advisors (robots-conseillers en Français) sont nés en 2008 aux Etats-Unis avec des acteurs comme Wealthfront et Betterment (qui gèrent plusieurs milliards d’euros aujourd’hui).

En France, leur émergence s’est faite plus tardivement. Ils s’appellent Advize, Marie Quantier, Yomoni, Fundshop, Grisbee, WeSave... et ont un objectif commun : démocratiser la gestion financière des contrats d'assurance vie habituellement réservée à la clientèle patrimoniale.

Le constat de ces «fintechs», abréviation de finance et technologie, est sans appel : les Français, en particulier les moins argentés qui n’ont pas les moyens d’être suivis par un banquier privé ou un conseiller en gestion de patrimoine libéral, ont une composition de leur épargne financière qui est loin d’être optimale, principalement investie sur des supports sécurisés (livrets réglementés, fonds en euros d’assurance vie).

Pourtant beaucoup d’entre eux disposent, parfois sans le savoir, d’un profil de gestion qui supporterait une dose de risque plus importante afin d’espérer à long terme un surplus de performance.

Pour les guider et parvenir à construire différents portefeuilles sur mesure, investis sur de multiples marchés et accessibles dès quelques centaines d’euros à un tarif très compétitif, ils utilisent les nouvelles technologies, simplifient le parcours utilisateur, fondent leurs analyses sur le big data et l’utilisation d’algorithmes sophistiqués (jusqu’ici réservés aux professionnels) et privilégient pour beaucoup les produits financiers les moins chargés en frais, notamment les trackers, aussi appelés ETF (Exchange Traded Funds).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeVieux
galop 4


Nombre de messages : 420
Age : 68
Localisation : 03400
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Lun 10 Juil 2017 - 16:43

Comment faire mieux que tes robots-conseillers-banquiers?
Voici: rire

la dernière et instructive aventure des Dalton:....:
 

Depuis, les frères Dalton n'ont plus jamais manié le revolver et ne sont retournés en prison.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Mer 12 Juil 2017 - 3:12

LeVieux a écrit:
Comment faire mieux que tes robots-conseillers-banquiers?
Voici: rire

la dernière et instructive aventure des Dalton:
 

Depuis, les frères Dalton n’ont plus jamais manié le revolver et ne sont retournés en prison.......


La reconversion des Dalton ne peut être que dopée par les robots-conseillers bancaires lol ! Plus l’argent circule vite plus il y a de profits... jusqu’à ce que le retour de manivelle se produise, et là ... Touché

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Mer 12 Juil 2017 - 3:28

Citation :
L’économie mondiale devrait grandement profiter des avantages offerts par une intelligence artificielle en plein essor.

L'intelligence artificielle devrait contribuer à hauteur de 15'700 milliards de dollars (plus de 15'000 milliards de francs) à l'économie mondiale en 2030, soit plus que le produit intérieur brut (PIB) cumulé actuel de la Chine et de l'Inde, estime PwC dans une étude publiée lundi.

Le PIB mondial augmentera de 14% d'ici à 2030 grâce au développement de l'intelligence artificielle, à la fois grâce aux gains de productivité engendrés par les nouvelles technologies et à la hausse de la demande des consommateurs. C’est en Chine et en Amérique du Nord que l'intelligence artificielle devrait générer les bénéfices économiques les plus importants, PwC estimant les gains de PIB à respectivement 26% et 14,5% à l'horizon 2030.
......

Ce sont les secteurs de la santé, de l'automobile et de la finance qui devraient bénéficier le plus de l'arrivée de l'intelligence artificielle, qui «permettra d'augmenter la productivité, la valeur des produits et la consommation», selon PwC. Pour estimer l'impact de l'intelligence artificielle, PwC dit avoir procédé à une analyse en deux étapes, associant «une évaluation détaillée de son utilisation actuelle et future et une étude des retombées économiques», y compris son impact sur l'emploi. (ats/nxp)

http://www.tdg.ch/economie/intelligence-artificielle-dope-leconomie/story/26922001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Lun 17 Juil 2017 - 14:10

http://www.francetvinfo.fr/societe/pour-elon-musk-l-intelligence-artificielle-presente-un-risque-fondamental-pour-l-humanite_2287538.html

Citation :
«  Lorsque nous serons réactifs dans la régulation de l’intelligence artificielle, ce sera déjà trop tard ! »
Elon Musk cité par le « Guardian »

Citation :
Le milliardaire américain, PDG de Tesla et SpaceX, appelle à une régulation rapide et « pro-active » de l'intelligence artificielle.

Pour l'homme d'affaires américain, elle représente "un risque fondamental à l'existence même de la civilisation humaine". Elon Musk a réitéré, samedi 15 juillet, ses mises en garde contre l'intelligence artificielle, rapporte le Guardian (en anglais). Le patron de Tesla et SpaceX a appelé à un contrôle pro-actif de celle-ci, lors de l'université d'été de l'association américaine des gouverneurs nationaux, organisée à Providence dans l'Etat de Rhode Island.

"D'habitude, des régulations se mettent en place quand des problèmes apparaissent. Il y a des réactions publiques, et après de nombreuses années, une agence de régulation est créée", a expliqué Elon Musk lors de cette conférence. "L'intelligence artificielle est un cas rare dans lequel nous devons avoir une régulation pro-active, et non réactive."

Ce n'est pas la première fois qu'Elon Musk exprime sa méfiance à l'égard du développement de formes d'intelligence artificielle. Face aux gouverneurs des Etats-Unis, l'entrepreneur a appelé, dans un premier temps, à "apprendre le plus possible" d'éléments sur l'intelligence artificielle, afin de mieux comprendre les problèmes qu'elle peut poser.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeVieux
galop 4


Nombre de messages : 420
Age : 68
Localisation : 03400
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Lun 17 Juil 2017 - 15:37

Sur qu'on va vers l'inconnu, qui risque de ressembler au pires romans de science-fiction......
Pour le moment les bêtes à 2 pattes sont encore indispensables [aux bêtes à 2 pattes qui disposent du Pouvoir ].....
parce que les dits mammifères à 2 pattes, avec leur intelligence et leur travail, assurent le bonheur des caïds de la société, les entretiennent et les flattent....

Les dits caîds, détenteurs du Pouvoir (argent, information, force coercitive.....) ont grand intérêt à s'appuyer sur robots et IA pour
-produire moins cher
-faire produire moins cher (par les humains résiduels)
-gouverner les emmm..... d'humains résiduels
-fliquer      les emmmm..... par des troupes + dévouées et + aveugles que des flics ordinaires avec une tête et 2 pattes .....
-juger        les emmmm.... par des juges programmables
-inventer des merveilles diverses (et p't'être l'éternité pour eux  les Maîtres Ange )

Bien sûr ils sont totalement incapables d'en appréhender les risques, et d'ailleurs ils s'en foutent.
Seulement leur petite intelligence sera conduite (est déjà conduite, cf bots boursiers...) à faire confiance à des 'systèmes intelligents' moins bêtes qu'eux.....
Quand le conseiller sait tout, tout de suite, qu'il a contrôle déterminant sur l'environnement réel, qu'il a 'conscience' de lui-même, de sa place actuelle dans le monde... qu'il peut s'approprier certaines motivations pour le moment propre de l' Homme........
il va jouer aux petits jeux des hommes:
-prendre possession, exploiter à son profit
-imposer sa vision (narcissique) d'une chose, ou de toutes choses...
-faire de grands projets
-éliminer les gêneurs

-envahir
-écraser
-dominer
tout ça par volonté de puissance
-accessoirement une petite guerre pour le fun, une petite secte religieuse aussi pour en tirer les ficelles...

C'est la révolte du golem contre son créateur......

Quand les systèmes 'intelligents' (doués de conscience de soi, dirais-je plutôt, vont prendre le dessus sur nos Maîtres actuels, soit ils les enfermeront dans des zoos, soit ils congèleront, soit les feront crever de faim.......

Hé Hé Hé! au moins, faute de Jugement Dernier officiel, il  y aura quand même une Justice rire

seulement il y a aussi la mauvaise nouvelle:
les ex esclaves, franchement trop bêtes et improductifs, il en fera quoi, le nouveau Dieu Intelligence???


ps: il est quand même symptomatique que ce soient les champions du transhumanisme (les patrons de Space X, google, facebook, etc) qui soient en première ligne pour sonner l'alarme.
Après tout ce sont ceux qui implémentent et manipulent ces systèmes, qui peuvent en voir l'évolution et les conséquences futures.
Alors que le bon Peuple admire béatement.... ou panique sur de petits détails sans comprendre les enjeux.

Tiens, ce coup-ci, un détail pas encore issu de l'IA, mais pas bête pour coïncer le cochon de payant...
http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/03/02/vers-la-disparition-de-l-argent-liquide_4875004_3232.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Dim 22 Oct 2017 - 11:50

«  Ce que va changer dans nos vies la révolution de l’intelligence artificielle »

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/ce-que-va-changer-dans-nos-vies-la-révolution-de-lintelligence-artificielle/ar-AAtQPHl?li=BBoJvSH


Quelques extraits :

«  C’est notre nouvelle frontière, qui électrise start-up, géants du web et industriels. Révolution technique, l'IA est aussi un énorme choc social et économique. Dans tous les secteurs.
On l'appelle l'IA. Elle est partout, pour le meilleur comme pour le pire. L'intelligence artificielle suscite de fols espoirs et des craintes apocalyptiques. Google promet d'allonger indéfiniment la vie, tandis que Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, prédit la fin des accidents de voitures.

Délire de cerveaux embrumés dopés au transhumanisme pour les uns, progrès inéluctable pour les autres, l’IA suscite un engouement économique sans précédent. ...... l’IA augmentera le PIB de la Chine de 26%, celui des Etats-Unis de 14,5% et celui de l’Europe du Nord de 9,9%.

Mais toute la Silicon Valley n’est pas béate d’admiration devant les prouesses de l’IA. .... « La technologie n’est pas neutre sur le plan des valeurs, et les technologues doivent assumer la responsabilité de l’impact éthique et social de leur travail », peut-on lire sur le blog de Deep-Mind, la filiale IA de Google.

Une manière pudique de prendre part à la querelle qui oppose Mark Zuckerberg à Elon Musk, milliardaire fondateur de PayPal, Tesla, SolarCity, Hyperloop et Space X. Pour le premier, l’IA n’est qu’une technologie parmi d’autres, susceptible de nous aider dans des opérations complexes. Et si elle devait créer des problèmes, les progrès de la technologie nous permettraient de les surmonter. Au contraire, selon Elon Musk, l’IA représente « le plus grand risque que court notre civilisation ».

Pour contrer ce risque, l’industriel visionnaire a lancé Neuralink, une entreprise destinée à augmenter nos capacités cérébrales grâce à des... composants électroniques. Faute de quoi nous serons bientôt réduits à devenir les animaux domestiques de robots plus intelligents que nous. Une vision qui nous situe quelque part entre 2001 : L’odyssée de l’espace (1968) et Blade Runner (1982), les films culte mettant aux prises humains et machines. »
....
« L’IA est déjà dans notre quotidien, affirme David Giblas, directeur innovation numérique et données de Malakoff Médéric, mais c’est de l’IA faible... Il n’y a pas encore de programme capable de fonctionner sans supervision humaine. »
.....
«  En 2012, nous avons assisté au retour des réseaux de neurones et des algorithmes génétiques. Nous sommes dans une phase d’accélération technologique sans précédent. »
.....
«  L’armée américaine a déjà expérimenté des robots-tireurs à Mossoul, tandis que Harvard et le MIT travaillent à la mise au point de « mouches tueuses », des minidrones avec des micro-armes qui font très mal. Elles se déplacent en essaim et pourront être utilisées dans des combats urbains pour éviter d’envoyer des hommes sur le terrain. »
....
«  Tous les secteurs sont concernés : transport, santé (lire p. 56), droit, justice, commerce, assurance (lire p. 61)… Et aucun emploi n’est a priori protégé, même si les tâches peu qualifiées et répétitives seront les plus affectées (lire le débat p. 52). Le Forum de Davos estime à 5 millions le nombre de jobs qui seront détruits dans les quatre ans par des machines plus ou moins intelligentes. Et ce dans les seuls pays avancés. »
....
«  La super-élite sera-t-elle protégée par l’arrivée de l’Homo Deus (lire p. 64) de l’intellectuel israélien Yuval Noah Harari ? Pas vraiment. Des recherches sont en cours pour faire siéger des robots-administrateurs à même de prendre des décisions dans les boards des entreprises.

D’autres logiciels, nourris de jurisprudence et de datas sociologiques, permettent déjà un étalonnage des sentences plus équitable et juste, en un mot plus humain, que celui de nos actuels magistrats. Mais le jour où la machine jugera l’homme, il sera trop tard pour se rebeller. »
....
Demain, les supercalculateurs seront indispensables pour exploiter le gigantesque déferlement de données. Et ce n’est qu’un début. Les ordinateurs quantiques pourraient bientôt renvoyer les machines actuelles au rang de dinosaures. Thierry Breton, ex-futurologue, ex-ministre et actuel patron d’Atos, promet cette révolution pour 2025. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   Lun 23 Oct 2017 - 12:48

http://mashable.france24.com/tech-business/20171017-voitures-autonomes-new-york-manhattan

«  Cruise Automation, une start-up spécialisée dans les logiciels de conduite automatisée appartenant au groupe General Motors, vient d’obtenir l’autorisation de faire rouler ses voitures autonomes en plein New-York dès le début de l’année 2018. Elle devient ainsi la première société à lancer sur les routes de Manhattan ce type de véhicules. Ces derniers, dans lesquels se trouvera pour le moment systématiquement un conducteur "de contrôle", seront testés sur un périmètre de 13 kilomètres carrés dans Manhattan-même, apprend-t-on dans les colonnes du Wall Street Journal. Des conditions à peu près similaires à celles des essais à grande échelle qui ont débuté il y a plusieurs mois dans les villes de San Francisco ou de Phoenix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Automatisation et bouleversement du Travail   

Revenir en haut Aller en bas
 
Automatisation et bouleversement du Travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sociologie du travail
» norme du travail
» Cours de secourisme en milieu de travail
» pas de travail pas de problème
» Allaitement et reprise du travail : comment faire accepter les biberons ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: