Forum Al Hfifa Arabians

Pour parler cheval tout simplement
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le SMIC et ses effets négatifs, un « marronnier » de plus ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Le SMIC et ses effets négatifs, un « marronnier » de plus ?   Mer 6 Déc 2017 - 5:15

Les gens avec de petits salaires apprécieront devant ces tentatives répétées :


publié le 05/12/2017

Citation :
Le rapport que L’Opinion et franceinfo se sont procuré devrait faire l’effet d’une bombe : le smic ne serait plus augmenté chaque année. Cette proposition iconoclaste est défendue par le groupe d'experts sur le salaire minimum de croissance qui a remis dans la nuit de lundi 4 décembre un rapport au gouvernement et aux partenaires sociaux.

Ces économistes s’attaquent au smic, un pilier de notre modèle social français, créé en 1969, juste après Mai 68. Depuis 50 ans, le smic augmente chaque année, il est indexé sur la hausse du coût de la vie, sur les prix. Il atteint aujourd'hui 1 153 euros nets au 1er janvier 2017. Ces experts préconisent de le geler.

Le smic, frein à l'embauche
Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il n’est pas efficace sur l’emploi. Ces experts ne disent pas qu’il faut supprimer le salaire minimum, mais ils disent qu’il faut absolument en revoir les modalités. Pour eux, la façon dont le smic est calculé aujourd’hui freine certaines embauches.

Le salaire minimum en France est élevé par rapport aux autres pays. Et souvent, les salariés au smic, dont le nombre est estimé à 2,5 millions, ont du mal à s’en extraire. Résultat : cette protection se retourne aujourd’hui contre ses bénéficiaires. Elle les empêche de trouver un job ou elle freine leurs évolutions de carrière. Sans compter que ce n’est pas un bon outil de lutte contre pauvreté.

L'Elysée à l'écoute
Le gouvernement n’est pas obligé de suivre ces recommandations, mais le président de la République pourrait être tenté. Déjà, parce que ce rapport est porté par Gilbert Cette, un économiste spécialiste de l’emploi qui fait partie de ceux qui ont planché sur le programme d'Emmanuel Macron. Nommé président du groupe d'experts sur le salaire minimum de croissance par décret, en août 2017, il a l’oreille du président.

Ensuite, parce que le président de la République a promis dans sa campagne électorale de ramener le chômage à 7% et de lutter contre la pauvreté – il a annoncé un plan en octobre. Et une importante partie du rapport montre que revaloriser, le smic revient à donner un peu de pouvoir d’achat de façon éparpillée, alors qu’il serait plus efficace de mettre cet argent sur la prime d’activité, par exemple, qui touche des salariés modestes travaillant souvent à plein temps. Ce qui serait plus ciblé vers ceux qui en ont le plus besoin, comme les familles monoparentales avec enfants. Et aujourd’hui, il y a trois millions d’enfants pauvres.

Un chiffon rouge pour les syndicats

Ce rapport a de fortes chances de faire hurler les syndicats car le smic est sacré en France. Mais Emmanuel Macron estime que les syndicats sont à terre : les manifestations contre les ordonnances ont fait un flop. Dans son entourage, certains le mettent en garde. Réformer le smic n’était pas dans le programme. Ce rapport aura probablement valeur de ballon d’essai. Mais, preuve que l’idée fait son chemin, si changement à venir il y a, il s'inscrirait dans la loi sur les entreprises que le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, portera au printemps prochain.

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-decryptage-eco/info-franceinfo-un-rapport-d-experts-remis-au-gouvernement-preconise-le-gel-du-smic_2477964.html

Déjà le 27/03/1996 :

Citation :
Les protections de l'emploi tuent l'emploi, les entraves au licenciement dissuadent d'embaucher, l'existence d'un SMIC empêche les employeurs de rentabiliser les travailleurs non qualifiés: ce credo libéral du marché du travail est appliqué dans différents pays, dont les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Avec des résultats suffisamment positifs, en matière de baisse du chômage, pour que de telles solutions _ a priori très étrangères à l'approche française des relations sociales _ ne puissent être écartées à la légère.
Le modèle libéral de marché du travail complètement dérégulé fonctionne: il suffit de regarder l'évolution des taux de chômage dans les pays qui l'ont adopté pour s'en convaincre. La Grande-Bretagne, qui frôlait les 3 millions de chômeurs voici trois ans redescend vers la barre des 2 millions. Les Etats-Unis sont quasiment en situation de plein-emploi, avec un taux de chômage de 5,5 % seulement. A contrario, l'étude de l'OCDE sur l'emploi souligne que, dans les pays où un salaire minimum légal élevé se conjugue avec des cotisations sociales importantes, « les jeunes et autres travailleurs peu qualifiés peuvent avoir beaucoup de mal à trouver un emploi ". Et l'organisation cite la France parmi les pays qui devront « sans doute déployer encore beaucoup d'efforts avant que la rigidité des salaires relatifs cesse d'être un obstacle à l'embauche » de tels travailleurs.
Dans un tel contexte, il n’est guère étonnant que le thème de la libéralisation du marché du travail _ assouplissement ou suppression des entraves au licenciement, des contraintes de représentation des salariés, et des règles du SMIC - suscite un certain engouement.
...
En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/27/03/1996/LesEchos/17116-145-ECH_faut-il-supprimer-le-smic-pour-creer-des-emplois--.htm#6siWxH8Erk3q7MU3.99

En plus de ne pas avoir beaucoup de ressources pour vivre au SMIC, faut-il aussi culpabiliser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: Le SMIC et ses effets négatifs, un « marronnier » de plus ?   Jeu 7 Déc 2017 - 4:43

J’avais déjà entendu que certains proposaient une modification du SMIC du genre, comme le coût de la vie n’est pas le même partout en France, et que certaines régions souffrent, pour les re-dynamiser, il faudrait faire plusieurs SMIC, soit un salaire minimum dans les grandes villes, puis un autre dans les petites villes ou dans les zones rurales… où il est moins coûteux par exemple de se loger.... Imbecile Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle de fay
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9582
Age : 63
Localisation : Entre Loiret et Haute Loire
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Le SMIC et ses effets négatifs, un « marronnier » de plus ?   Jeu 7 Déc 2017 - 4:53

mazel a écrit:
J’avais déjà entendu que certains proposaient une modification du SMIC du genre, comme le coût de la vie n’est pas le même partout en France, et que certaines régions souffrent, pour les re-dynamiser, il faudrait faire plusieurs SMIC, soit un salaire minimum dans les grandes villes, puis un autre dans les petites villes ou dans les zones rurales… où il est moins coûteux par exemple de se loger.... Imbecile Heureux

Mais où le coût du trajet pour aller bosser est nettement plus élevé car le lieu de travail est souvent plus éloigné et les transports en commun inexistants.... Mécontent

Je suis totalement écoeurée par les propositions de tous ces économistes ultra libéraux, je voudrais juste qu'ils soient obligés de bosser au SMIC pendant 6 mois sans autre source de revenus, peut être que çà les ferait redescendre sur Terre, ces types là vivent sur une autre planète et leurs propositions sont totalement déconnectées de la vie quotidienne des citoyens "ordinaires".

Cà me donne carrément des envies de leur cogner dessus diaboliquement colér
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 18001
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Le SMIC et ses effets négatifs, un « marronnier » de plus ?   Jeu 7 Déc 2017 - 7:43

bulle de fay a écrit:

Mais où le coût du trajet pour aller bosser est nettement plus élevé car le lieu de travail est souvent plus éloigné et les transports en commun inexistants.... Mécontent

Ou bien, les transports en commun existent, mais on ne peut pas les prendre Imbecile Heureux
Je m'explique. Par ici, beaucoup de personnes habitent Angoulême et travaillent à Bordeaux ou vice-versa.
Depuis la mise en service de la nouvelle LGV en juillet dernier, la SNCF n'a rien trouvé de mieux que de supprimer des arrêts Angoulême aux heures ou tout le monde prend le train pour aller bosser ou rentrer le soir.
Pire, les derniers temps, des arrêts existants ont été supprimés pour "risque de givre".
Ca râle très très fort parmi les usagers, d'autant plus que le département et la région ont été obligés de contribuer au financement de la ligne sans pouvoir obtenir les contreparties prévues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indiz
galop 8
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 31
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Le SMIC et ses effets négatifs, un « marronnier » de plus ?   Jeu 7 Déc 2017 - 12:20

Quelle bande de gros c*******...

Moi j'ai découvert hier à l'occasion de mon super cours de GRH la "réduction fillon", baisse de charges sur les salariés payés au SMIC. J'ai demandé à la première élève qui passait "que penses-tu que ça va faire ?", réponse immédiate "ben je comprends pas trop, parce que du coup les patrons ils voudront prendre tout le monde au SMIC et jamais les augmenter, non ?". Si même à une gamine de 15 ans ça parait évident, c'est quoi qui leur échappe aux "dirigeants" ?? (ou alors c'est qu'il y a un intérêt au truc, et dans ce cas si quelqu'un peut me l'expliquer...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5365
Age : 49
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Le SMIC et ses effets négatifs, un « marronnier » de plus ?   Jeu 7 Déc 2017 - 12:32

flika a écrit:
bulle de fay a écrit:

Mais où le coût du trajet pour aller bosser est nettement plus élevé car le lieu de travail est souvent plus éloigné et les transports en commun inexistants.... Mécontent

Ou bien, les transports en commun existent, mais on ne peut pas les prendre Imbecile Heureux
Je m'explique. Par ici, beaucoup de personnes habitent Angoulême et travaillent à Bordeaux ou vice-versa.
Depuis la mise en service de la nouvelle LGV en juillet dernier, la SNCF n'a rien trouvé de mieux que de supprimer des arrêts Angoulême aux heures ou tout le monde prend le train pour aller bosser ou rentrer le soir.
Pire, les derniers temps, des arrêts existants ont été supprimés pour "risque de givre".
Ca râle très très fort parmi les usagers, d'autant plus que le département et la région ont été obligés de contribuer au financement de la ligne sans pouvoir obtenir les contreparties prévues.

quand c'est pas en panne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flika
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 18001
Age : 66
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Le SMIC et ses effets négatifs, un « marronnier » de plus ?   Ven 8 Déc 2017 - 1:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le SMIC et ses effets négatifs, un « marronnier » de plus ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le SMIC et ses effets négatifs, un « marronnier » de plus ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coupe-faim et effets néfastes à retardement : appel à la vig
» Effets bizarres avec pendentif obsidienne noire
» Le yoga des hormones
» Oeil du Tigre (effets négatifs ?) + Obsidienne Flocon
» Stérilet et effets secondaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: