Forum Al Hfifa Arabians

Pour parler cheval tout simplement
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
shagyagya
galop 1
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 42
Localisation : Puy-de-Dôme
Date d'inscription : 11/07/2013

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Jeu 21 Juin 2018 - 3:06

Bonjour Gritou
j'ai lu avec attention tes messages et j'aimerai te faire partager ma très modeste expérience de maman de jumeaux (de 8 ans) et d'ergothérapeute.
Je reprendrais tous les conseils qui t'ont été donné plus haut.
je pense sincèrement qu'on est tous les meilleurs parents pour nos enfants mais que l'on fait comme on peut avec les moyens que l'on a.
J'avoue que j'aurai aimé avoir le mode d'emploi des jumeaux mais... non... alors on fait sans et parfois ça manque !
Les comparaisons, les jalousies sont présentes même si le lien entre eux est très fort.
Un soutient psychologique pourrait l'aider surtout si les sœurs fonctionnent bien à l'école et s'il y a eu des changements importants dans le mode de vie de la famille.
Il serait bien de voir effectivement s'il y a des problèmes de vision et d'audition.
Et puis de te tourner vers des professionnels de rééducation : l'orthophoniste, l'ergothérapeute, le psychomotricien pourront déterminer si ton petit loup à besoin d'aide ou pas.
Le manque d'attention, de concentration, les difficultés d'apprentissage, de calcul, d'orthographe, de dessin... peuvent faire penser à des troubles que l'on appelle "dys".
Il est tout aussi intelligent que les autres mais il a peut être des difficultés à "faire" ce qui lui est demandé.
Tous ces professionnels pourront l'aider à faire le point sur ses capacités, sur ce qui est difficile, mettre en place une rééducation si besoin, des stratégies pour l'aider à l'école, qu'il puisse reprendre confiance en lui et réaliser du mieux qu'il peut ses activités.
Surtout ne baisse pas les bras, rien n'est perdu du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiraz
galop 5
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 25
Localisation : Essayez la gare...
Date d'inscription : 26/01/2013

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Jeu 21 Juin 2018 - 7:12

gritou a écrit:
Je me rends compte qu'on a vraiment mis du temps à percuter avec le papa. Et je vais être horrible, vous choquer, mais il me disait que le gamin était peut-être un peu plus "simple" que ses soeurs, c'est tout. On commençait à se faire à l'idée, mais j'avoue que ça me faisait un peu mal au coeur. pleure
Pfff, j'ai l'impression d'avoir été en dessous de tout, avec le boulot j'ai laissé de côté le petit. Mais on lui a toujours dit qu'on l'aimait très fort, et beaucoup câliné (voire bcp plus que les soeurs).

Tu n'es pas horrible, tu es juste victime de préjugés qui ont la vie dure. Personne n'est vraiment "simple", il y a des handicaps, des étourdis, des fonctionnements différents, c'est tout. Et les enfants sont des personnes comme nous, ils ont chacun le leur ; le plus dur est de trouver comment le respecter.
Cesse de te flageller, c'est contre-productif. Et tiens nous au courant de ce que ça donne. Je suis sûre que tu trouveras la solution.

Nelson Mandela a écrit:
Je n'échoue jamais, j'apprends.
Mon psy a écrit:
Vous avez le droit de faire des erreurs, dès l'instant où vous reconnaissez que ce sont des erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garlonn
galop 8
avatar

Nombre de messages : 2551
Localisation : Gard
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Jeu 21 Juin 2018 - 8:26

Allez, à mon tour Ben voyons

Tu peux aussi voir avec l'école : j'ai le même genre de gars à la maison, les difficultés rencontrées par mon second ressemblent assez fort à ce que vit ton Barnabé.
En CE1, il a vu la psychologue de l'école, a fait un premier bilan, ce qui l'a envoyé chez l'orthophoniste pour dyslexie : assez peu d'amélioration, il n'a pas accroché avec l'ortho, bref... Il a suivi quand même, bien aidé par des maitresses sympas.
En CM1, on a refait un bilan plus poussé avec la MDPH du département : bilan psy, orthophoniste, ergothérapeute... Bref la totale. (Ce qui est bien quand c'est fait par la psy de l'école ou la MDPH, c'est qu'une personne extérieure va voir le bilan global, et pouvoir avoir un œil plus objectif sur le môme.)
Deux ans d'ortho, avec une très sympa, un peu de psychologue, mais surtout un vrai bon bilan avec l’ergothérapeute, qui a mis en évidence sa dysgraphie, trouble principal chez lui : du coup, on a privilégié l'approche avec ordinateur, mais pas de vrai rééducation ergo.
Bon, on n'a pas été aidé par sa maitresse de CM2, qui n'a rien fait pour l'aider, et a refusé de mettre en place aucune facilité Arg .

Très nette amélioration au collège, où tous les profs ont joué le jeu : ordi autorisé et encouragé, exercices adaptés, oral privilégié.
Il est aujourd'hui en train de préparer son brevet - avec un tiers temps- et passe en seconde générale avec une moyenne de 13.5, légèrement au-dessus de la moyenne de la classe.

Lui non plus n'aimait pas lire (c'est plus fatigant aussi pour eux).

Par contre, en ce qui concerne les écrans : on était affolé du temps qu'ils peuvent passer devant. On a toujours résisté à l'achat de jeux videos, ils ont eu une Wii (offerte par un tonton) et quelques jeux anodins, mais pas plus.
On a toujours encouragé leur curiosité, parlé de sujets très variés le soir à table, et au lieu de répondre une réponse courte à certaines questions, on leur dit "ben cherche toi-même, et tu nous dis demain". Ca a fonctionné au-delà de nos espérances : les deux boys savent chercher et trier les infos, et réellement se documenter.
Du coup, particulièrement n°2, le dysgraphique, a un excellent niveau d'anglais, car il regarde de nombreux documentaires en anglais ! Histoire et sciences principalement, on trouve de très bonnes chaines aujourd'hui sur youtube qui parlent de ces sujets...
Donc il fait son éducation de façon atypique, mais c'est ce qui lui convient.
Pour le niveau d'anglais (oral essentiellement, il a les mêmes soucis d'orthographe en anglais qu'en français) : un jour sur un parcours de voiture d'une heure, leur père met un podcast de BBC radio sur un épisode de l'histoire de la seconde guerre mondiale. A la fin de la demi-heure d'écoute, il demande au plus jeune, alors en 4ème, ce qu'il a compris : au moins les 2/3, et ce malgré les différents accents des intervenants. Le grand, alors en terminale (section européenne, 18/20 au bac en anglais) a avoué avoir moins compris de choses.

Donc, pour résumer :
- en CE1, il n'est pas trop tard pour faire les bilans et mettre en place les accompagnements adaptés
- inutile de lui mettre la pression, par contre j'aurais tendance à -si c'est possible- ne pas le mettre dans la même classe que sa sœur, qu'il ait sa vie à lui aussi.
- vois s'il a besoin d'un soutien psy (le mien a eu plus ou moins régulièrement jusqu'en 4ème).
- mets-toi à la méditation, à la tisane de passiflore/coquelicot, bref détends-toi : comme à cheval, nos jeunes sentent très bien nos angoisses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://buddy.site.voila.fr/
Rigel21
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 12090
Age : 42
Localisation : Val de Marne (94)
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Jeu 21 Juin 2018 - 13:56

J'arrive un peu après la bataille, pour dire un peu la même chose que les autres.
Quand je lis le post d'origine, je pense qu'il faut dare dare aller faire un / des bilans complets, au moins autant pour te rassurer que pour déterminer un éventuel souci chez Barnabé.
Je suis frappée par ton association "marche pas trop bien en CE1" avec "pas futé" : c'est beaucoup beaucoup plus compliqué que ça, et il y a des gamins très très "futés" justement qui peuvent faire une scolarité vraiment merdique.
On a fait un bilan psy pour l'aîné ici et comme il sortait assez "futé" on nous l'a conseillé pour les deux autres. Techniquement ils ont tous les 3 un QI assez nettement au dessus de la moyenne. En pratique, le moins qu'on puisse dire est que ça ne se voit pas sur leurs résultats scolaires. les deux garçons lisent moyennement, et seulement quand ils sont forcés. L'aîné est concentré, motivé, bosseur... uniquement pour sa passion qui est le rugby. Au collège, il sort un peu en dessous de la moyenne de classe et prend un malin plaisir à faire suer ses profs. Le deuxième est très intéressé par ne pas faire remarquer, et par ses potes et ses jeux vidéos. Le reste, walou. La fille est plus intéressée par la lecture, plus scolaire aussi, elle est bonne élève mais pas exceptionnelle en résultats.
Après ils sont tous les 3 finalement très cultivés, autrement que par la lecture, manifestement.
Enfin, les bilans nous ont donné beaucoup beaucoup d'autres informations capitales pour gérer nos gamins, sur leurs sous-jacents de personnalité, leurs forces et leurs failles, comment on pouvait les aider à grandir. Je me souviens que pour le deuxième par exemple on nous avait dit de beaucoup le materner parce qu'il était très angoissé à l'idée de devoir se débrouiller tout seul quand il serait grand, le sentiment d'être pas à la hauteur etc., et ben c'est toujours vrai, on le materne beaucoup, et on le voit mûrir petit à petit. Je suis sûre qu'il y a des gens qui trouvent bizarre qu'on materne autant un gamin qui va rentrer en 4ème mais il évolue très bien, et franchement on est très confortables avec ça, s'il se balade le soir avec un doudou tout effiloché, nous ça nous pose aucun souci. Finalement voir les choses écrites dans le bilan ça nous a permis de nous sentir plus à l'aise avec les particularités de nos gosses.
L'autre truc auquel faire attention c'est vraiment la comparaison avec la fratrie. Je ne serais pas étonnée que ton Barnabé le ressente lui même de façon aigüe, ce positionnement différent avec ses soeurs, et finalement fasse "exprès" de ne pas essayer de lire / faire des choses du même type que ses soeurs, parce que c'est plus facile de dire qu'on n'essaie pas, plutôt que d'essayer et d'échouer. Faudrait trouver un truc qui lui plaît, qu'il est seul à faire, où il peut être aussi fort qu'il veut, parce qu'il n'a pas la compétition de ses soeurs ? et passer du temps avec lui tout seul un peu du coup ?

_________________
Il en est des hommes comme des chevaux : ceux qui piaffent le plus sont en général ceux qui avancent le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shagya-gardaine.com
maud(belgique)
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 16146
Age : 49
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Jeu 21 Juin 2018 - 14:07

oui d'autant qu'il est décrit comme fort sensible ... et si je me souviens bien , les parents ont eu peu de temps quand les enfants étaient petits, y eu une nounou, etc "etc et voir aussi du côté émotionnel (je sais j'insiste) comment il a vécu tout ça et comment il se situe de lui - même dans la famille.

C'est vraiment bien que les deux parents s'entendent bien , mais dans la tête d'un enfant, cela pose question ("mais s'ils ne se disputent pas, pourquoi ils sont séparés", etc etc)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gritou
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3888
Age : 44
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Jeu 21 Juin 2018 - 14:49

Merci beaucoup pour tous vos avis et les idées d'activités très content

J'aime beaucoup tes phrase "mantra" kiraz, j'ai normalement tendance à dire que je suis plutôt zen, mais je perds mes moyens pour mes enfants ;-)

C'est vrai que les écrans ne sont pas forcément nos ennemis... J'avais tenté l'expérience de la dictée avec l'ordi, mais c'était super chiant, les filles ont voulu aussi faire la dictée, ça m'a pris des plombes et j'ai pas été convaincue après coup.
Mais en y réfléchissant, je pense que ce serait bien de persévérer. Après je dois convaincre le papa qui est un peu "ancienne France" (on bosse encore plus fort si on n'y arrive pas). Mais il n'est pas fermé, je devrais pouvoir le convaincre.

Garlonn tu m'as perdue par contre, c'est quoi MDPH ?? un genre de psychologue scolaire ?

Sinon séparer tic et tac est impossible dans l'immédiat : l'école compte moins de 120 élèves de la maternelle au CM2, il n'y a que des doubles niveaux, et ça fait deux ans qu'une classe ferme.
Les CM1 sont répartis sur deux classes cette année: dans la classe de Juju ils sont 6 et dans l'autre classe 5, avec des CM2 évidemment.
Ca fait des classes de 20-22 élèves, les CM2 sont bcp plus nombreux.
Du coup c'est pas gagné qu'ils soient séparés, au collège sûr, mais d'ici là ça me semble compromis vu que l'année prochaine une nouvelle classe ferme.
Après à l'école ils ont chacun leurs potes et ne vont pas forcément aux mêmes anniversaires même si ça arrive souvent.
Ils s'entendent bien, mais je ne dirais pas qu'ils sont hyper hyper proches (genre un qui finit les phrases de l'autre, etc) : les tiens sont des monos shagyagya ?

J'ai découvert qu'il fallait une ordo pour l'ortho, je savais pas. On va aller chez le médecin très content

edit (j'ai mis du temps à écrire mon msg, je vois les msg de rigel et maud).

Alors je passe bcp bcp de temps avec Barnabé, il a le statut de chouchou d'après ses soeurs Neutre
Son père l'appelle la glue parce-qu'il me colle bcp.
Je le cajole bcp, il adore, se laisse faire, un vrai vieux matou.
Après ses soeurs ont été odieuses avec lui par période (mais il a été aussi turbulent à leur encontre).
Je suis tout-à-fait pour qu'on trouve une activité rien qu'à lui, mais là tout de suite, je vois pas trop.
Il fait de l'athlé avec Victoire. Cette année je vais insister pour qu'il commence un sport martial ou l'escrime. L'athlé leur plaît pas plus que ça, mais leur père a bcp insisté.
Vivi veut faire de la danse et de la batterie.
Barnabé n'a pas d'idée (le foot, il me dit qu'il veut pas en faire), mais je pense que les arts martiaux lui conviendraient, il a bcp d'énergie.
Ce qui m'énerve un peu, c'est quand il joue aux Power Rangers, ses grand-parents et son père disent des trucs très durs : que c'est débile, qu'il fait dérangé, qu'il a un grain, enfin ils se rendent pas compte et me disent que je le chouchoute trop, qu'il est trop turbulent (alors qu'il imite des genre de katanas, rien de bizarre). Rien que de l'écrire je monte en pression... Arg
Je pense que c'est important qu'ils fassent des activités différentes, mais le papa était un peu buté là-dessus.
Là on en reparle, il semble un peu plus open, je lui ai parlé de Barnabé, que je veux faire un bilan, qu'on le valorise, et là il m'écoute.
Mais je comprends que ça te choque Claire que j'ai fait un rapprochement trop rapide entre pas futé et difficultés : là avec un peu de recul je vois mon erreur, mais le nez dans le guidon je me disais et me répétais "oh mon dieu, il n'y arrive pas, oh mon dieu, il n'y arrive pas", et ça en boucle...

Sinon oui maud, on a toujours une nounou depuis que les jujus sont nés, et je n'étais pas très impliquée malheureusement, du fait d'une dépression très forte lors des deux naissances.
Il m'a fallu qq années afin d'arriver à gérer les enfants, mais là ça va nickel depuis 2 ans (et la séparation, ça a joué bcp plus que je ne pensais).
Quant à la séparation pour les enfants, on est un peu secs avec le papa.
Je suis partie il y a un an pile, on leur a annoncé un mois avant le déménagement.
Mon ex en était malade de leur annoncer, mais ça a duré 10 mn, les gamins nous ont écoutés, ont été surpris mais plus dans le sens "cool, on va avoir deux maisons", et demandaient comment on allait faire les anniversaires, répartir les jouets, qui allait dormir dans les lits superposés.
0 pleurs, 0 supplications, 0 questions, rien en 1 an et oui on trouve ça chelou avec le papa.
On leur pose des questions régulièrement, ils ne nous disent pas que la séparation les rend tristes (on leur dit que ce serait normal).
J'ai laissé la maison au papa pour que les enfants soient moins perturbés, et ça a joué je pense (positivement).
Mais évidemment ça doit les travailler un peu qqpart, c'est sûr.

J'ai mis 2h à écrire, c'est un gros pavé, sorry !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny66
galop 7


Nombre de messages : 1208
Age : 32
Localisation : PO
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Jeu 21 Juin 2018 - 15:19

La MDPH, c'est la Maison Départementale des Personnes Handicapées. En gros, si un trouble est diagnostiqué, il faut monter un dossier MDPH, en y joignant tous les bilans, et elle décide s'il y a handicap ou pas, et dans quelle mesure l'enfant peut être aider.

Ça peut-être juste la mise en place d'aménagements scolaires (tiers-temps, ordinateur) ou bien une allocation pour pouvoir payer les soins non pris en charge par la CPAM (genre l'ergothérapie), une prise en charge à 100% pour affection longue durée (au lieu d'être remboursé pour les séances d'orthophonie à 60% sécu, 40% mutuelle, c'est 100% sécu, ça change pas grand chose quand on a une mutuelle, mais tout le monde n'en a pas)



Pour les dictées, tu peux aussi passer par les dictées à trou : il ne doit écrire que les mots clés.

Et tu as une bonne idée :  il faut lui faire faire un art martial s'il s'amuse à jouer aux ninjas ! clin d'oeuil

gritou a écrit:

là avec un peu de recul je vois mon erreur, mais le nez dans le guidon je me disais et me répétais "oh mon dieu, il n'y arrive pas, oh mon dieu, il n'y arrive pas", et ça en boucle...

C'est normal. Comme tu dis, tu as le nez dans le guidon, et le souci s'est installé progressivement au fur et à mesure des apprentissage scolaire.
C'est l’intérêt d'en parler ici : des yeux extérieurs qui peuvent mettre le doigt là où tu n'a pas vu qu'un truc pouvait peut-être coincer... et tu as eu une bonne intuition, parce que tu as maintenent plein de pistes à explorer pour ton vieux chat fiston.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marple
galop 5
avatar

Nombre de messages : 604
Age : 42
Localisation : Finistere
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Jeu 21 Juin 2018 - 17:52

un bon bouquin ! qui permet aussi de relativiser et comprendre

"un guide illustré du cerveau (pour les plus jeunes), mais aussi des fiches pour approfondir les notions essentielles ( pour les lecteurs un peu plus âgés) et des excercices à faire chez soi

Jean Philippe LACHAUX  
Les petites bulles de l'attention  - Se concentrer dans un monde de distraction


et sinon il y a la série des 100 idées pour ....  aux éditions Tom Pousse qui sont très bien faits .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabel
maitre pipelette
avatar

Nombre de messages : 21273
Age : 51
Localisation : Ma Belle Normandie :o)
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Ven 22 Juin 2018 - 2:52

J'arrive après la bataille très content

je ne vais pas ajouter grand'chose à ce que les filles ont écrit. Si ce n'est que de t'encourager car j'ai connu cette peur avec mon aîné. Et non Barnabé n'est pas bête, ils ont une façon différente des autres d'appréhender l'apprentissage. il prendra peut être des chemins détournés, un peu plus long et alors ?? Ils ont la vie devant eux et ils y arriveront très bien, pour peu évidemment que les parents les épaulent, les soutiennent.
J'ai la chance d'être "sortie du truc", fiston travaille depuis février, mais cela fait tout de même qq années qu'il roule solo et que je ne m'en fait plus pour lui clin d'oeuil si ça peut te rassurer Ben voyons

Avec du recul j'en souris, moi qui me mettais la rate au cours bouillon à 20 ans, pr un entretien d 'embauche, lui te fait ça sûr de lui et décontract' Imbecile Heureux rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevagedescolines.free.fr/
spike
galop 9
avatar

Nombre de messages : 9360
Localisation : 40
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Ven 22 Juin 2018 - 5:41

d'après ce que m'a dit ma copine qui a eu un pb avec sa fille (aussi), c'est le psy qui lui a donné toutes les infos concernant les différents médecins à voir et lui a fait les ordonnances ! il a joué le rôle du généraliste en centralisant les infos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gritou
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3888
Age : 44
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Sam 23 Juin 2018 - 8:48

merci encore pour tous vos avis, réponses, je garde précieusement les références de livres. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
touchoise
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3740
Age : 47
Localisation : Cerisé (Orne)
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Dim 24 Juin 2018 - 0:46

Mon aînée avait énormément de problèmes de concentration, une orthographe démente du style "l'histoire qomans...", de grosses difficultés à apprendre ses récitations et ses tables de multiplication (c'est sa sœur de 2 ans sa cadette qui me les récitaient, nous entendant les réviser), je pensais déjà à une orientation du style BEP ou Bac Pro pour elle. Elle s'est déclenchée au lycée et là, à la rentrée, elle rentre en hypokhâgne...
Comme quoi il ne faut pas désespérer, pour faire une comparaison avec nos chevaux, il en est des plus tardifs que d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chizhou
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1732
Age : 43
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Dim 24 Juin 2018 - 2:42

Assez d'accord avec ton raisonnement, je trouve que nous avons tendance à réagir un peu vite, cataloguer les enfants trop tôt et médicaliser l'échec scolaire. Notre orthophoniste pense la même chose. Je suis vraiment opposés à la tendance de coller les dys... devant un écran au lieu d'insister, de nombreux enfants sont parfaitement capables de compenser mais ça demande beaucoup de suivi pour les enseignants et les familles, donc c'est plus facile de médicaliser!
A ça on ajoute l'éloignement car c'est bien beau de recommander un suivi mais selon où on habite c'est parfois impossible!
Et puis désolée si ça choque mais j'ai suivi de nombreux gamins catalogués dys etc... et il y a drôlement d'abus, c'est un véritable business, si on bossait plus les bases en primaire nous n'aurions pas tous ces problèmes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gritou
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3888
Age : 44
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Dim 24 Juin 2018 - 3:28

Oui bien sûr, mais la difficulté est de savoir comment et où tu places le curseur : moi je n'avais pas pensé à "médicaliser" en 1re intention, mais dans mon cas je pense que c'est indispensable de faire un point.
Je ne le ferais pas en me disant qu'il faut un peu patienter, ce serait peut-être plus critique.

Ca me permettra d'y voir plus clair en tout cas, d'avoir des éléments.

Si l'orthophoniste me dit que Barnabé est dys et qu'il faut un suivi, je ne dirais pas non.

Après peut-être que des parents insistent pour un suivi alors qu'il n'y a pas de besoin, mais je ne vois pas comment l'orthophoniste peut accepter sachant qu'ils sont full de boulot, comme le souligne Myriam. Ca doit exister bien sûr, mais c'est quand même très positif que ces troubles soient reconnus et pris en charge.

Je pense que mon petit est un tardif, il a un côté gros bébé, et bien entendu j'espère qu'il se révélera dans qq années. Mais si je peux l'aider d'ici là, je fonce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chizhou
galop 7
avatar

Nombre de messages : 1732
Age : 43
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Dim 24 Juin 2018 - 5:21

Bien sur tu peux faire un bilan l orthophoniste c est très courant et ça ne fait pas de mal apres pas forcément besoin de recourir à l artillerie lourde, chacun son rythme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sand
galop 8
avatar

Nombre de messages : 4402
Age : 42
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Lun 25 Juin 2018 - 4:14

L'impact de la qualité de l'enseignement est énorme.
C'est comme à cheval : il y a les moniteurs qui font leur boulot de manière alimentaire et d'autres passionnés par la péda et la progression technique de leurs élèves.

Autant il y a des enseignants extraordinaires qui cherchent vraiment la progression, autant il y en a qui bottent en touche et s'intéressent davantage aux élèves excellents, pour qui c'est facile. Même remarque pour les parents. Ici on préfère un 10/20 obtenu avec du travail qu'un 18 obtenu sur facilité.
Une chose certaine : les enfants "dys" qui s'en sortent auront appris une chose à l'école : le travail. Je me rends compte que dans la vie en dehors de l'école, ma fille "dys" est très en avance par rapport aux enfants classiques sur la responsabilisation de ses activités. Jamais besoin d'être derrière, elle est autonome et prend des initiatives. Purée, qu'est ce que ça fait du bien rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.butterfly-stud.com
Fanny66
galop 7


Nombre de messages : 1208
Age : 32
Localisation : PO
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Lun 25 Juin 2018 - 9:34

Sand a écrit:
L'impact de la qualité de l'enseignement est énorme.
C'est comme à cheval : il y a les moniteurs qui font leur boulot de manière alimentaire et d'autres passionnés par la péda et la progression technique de leurs élèves.

Autant il y a des enseignants extraordinaires qui cherchent vraiment la progression, autant il y en a qui bottent en touche et s'intéressent davantage aux élèves excellents, pour qui c'est facile. Même remarque pour les parents. Ici on préfère un 10/20 obtenu avec du travail qu'un 18 obtenu sur facilité.
Une chose certaine : les enfants "dys" qui s'en sortent auront appris une chose à l'école : le travail. Je me rends compte que dans la vie en dehors de l'école, ma fille "dys" est très en avance par rapport aux enfants classiques sur la responsabilisation de ses activités. Jamais besoin d'être derrière, elle est autonome et prend des initiatives. Purée, qu'est ce que ça fait du bien rire

+1 sur toute la ligne.

J'ai rencontré une ancienne prof de français, elle m'expliquait qu'un de ses élèves avait tout le temps 0 en dictée.
Elle a mis en place un système de notes négatives : Le gamin était parti de -70 et il avait finit par réussir a avoir une note positive en fin d'année. C'était pas grand chose, mais elle le corrigeait comme un autre en lui montrant ses erreurs, et petit à petit, il a pu les rectifier et mesurer sa progression (passer de -70 à 0, c'est toujours un 0, mais c'était une grande victoire quand même !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titeplume alias lorenzo
galop 8
avatar

Nombre de messages : 2221
Age : 26
Localisation : 60
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Lun 25 Juin 2018 - 15:15

Je n'ai pas tout lu Razz

Pour te répondre, nous avons eu des difficultés à lire au CP avec mon frère jumeau suite a une terreur de maîtresse ! Mais nous savions lire à la maison Imbecile Heureux

J'ai été suivis par une orthophoniste suite à un bégaiement et la concentration Imbecile Heureux Imbecile Heureux Imbecile Heureux

Nous avons re-doubler tout les deux le CE1. Mon frère a été très scolaire. Bizarrement moi beaucoup moins. En 3 seconde, je vois une mouche, fin de l'histoire plus de Damien Imbecile Heureux  

Les tables de multiplication rire rire rire  Je ne connais absolument pas mes tables. Je le vie très bien Ange . Le par COEUR, je n'ai jamais compris à quoi cela allait me servir Ben voyons J'apprenais la veille pour le lendemain, tu pouvais me poser une question 2 jours après le contrôle, j'avais oublié Touché

Mon père ne voulait pas faire mes devoirs, je devais attendre ma mère très content

En 6ème, ça été : vous êtes grand maintenant, Vous faite vos devoirs comme des grands tout seul

6ème 11 de moyenne, du coup J'ai été dans une 5ème spécialisé ( pour les moins bons rire ) Bien sûr lorsque les profs ne savent pas expliqué différemment, c'est bien l'élève qui est stupide et qui ne comprend rien rire rire rire  

Ma façon d'apprendre est visuelle, du coup j'ai du utilisé des codes couleurs.

Pour te rassurer, j'ai eu mon brevet, mon BEP et mon Bac. J'ai toujours eu une chance INCROYABLE. J'ai été tout le long de ma scolarité à côté des premiers de la classe qui aimait partager et me faire apprendre les cours clin d'oeuil  Eux mémorisait en me posant les questions sur le cours et moi je donnais les réponse :p Cheval

Le cheval m'a beaucoup aidé pour la concentration, et le théâtre idem par contre je n'ai jamais su apprendre une pièce rire Je re-formulait mes textes Imbecile Heureux avec un peu d'impro. ça a toujours passé crème Clin d'oeui heureux Clin d'oeui heureux Clin d'oeui heureux

La chose dont je regrette le plus, c'est l'équipe pédagogique, Primaire, collège ... Par la suite j'ai été en MFR ça a changé pas mal de chose, du fait que les formateurs s'adaptent beaucoup à l'élève.

Tu peux éventuellement proposé à ton enfant de jouer à des jeux de société ou autre ... De voir se qui l'intérèsse pour pouvoir le lui expliqué via cet intermédiaire se qu'il ne comprend pas.

La cuisine, il faut compter clin d'oeuil Bref il y a plein d'apprentissage différent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elevagesponte.wix.com/welshelevagesponte
gritou
galop 8
avatar

Nombre de messages : 3888
Age : 44
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   Jeu 28 Juin 2018 - 23:13

merci de ton témoignage Damien content

On va chez le médecin demain pour une ordo pour un bilan ortho.
Ensuite, départ pour l'Ile Maurice (j'ai rien trouvé de sympa pour faire des vacances cheval) pour 2 semaines.
Je vais passer bcp de temps avec eux, je vais potasser ce WE ce qu'on peut faire là-bas et mettre en place qq apprentissages pour mon p'tit bonhomme en mousse comme je l'appelle ! coeur
Mais ce sera soft, les vacances c'est les vacances.
Mais si je trouve qq trucs sympas, ce serait bien : je pensais à un musée du dodo par exemple et qu'ils apprennent l'importance de la préservation de l'environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Capacité de concentration d'un enfant de 8 ans ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» exclure un enfant de maternelle???dsl long
» comment bien écouter 1 enfant de 8 ans ?
» enfant et console de jeux
» Les films pour enfant qui ne font pas peur?
» petit bureau d'enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: